Dominique Marcas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dominique Marcas
Description de l'image défaut.svg.
Nom de naissance Marcelle Napoléone Jeanne Perrigault
Naissance (101 ans)
Dozulé, Calvados, Normandie
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice

Dominique Marcas, de son vrai nom Marcelle Napoléone Jeanne Perrigault, est une actrice française née le à Dozulé (Calvados).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle s'installe très jeune au Havre avant de déménager pour Verson en 1938. En 1940, elle devient institutrice dans l'Orne avant de monter à Paris où elle enseigne dans un cours privé en prenant des cours de théâtre. Elle prend le nom de scène de Dominique Marcas, en référence au rôle de « Dominique » interprété par Arletty dans Les Visiteurs du soir et Marcas en référence à Maria Casarès[1], amie de longue date.

L'un de ses rôles les plus remarquables est la folle Bretonne Sidonie Archignat, dans le feuilleton L'Île aux trente cercueils. L'actrice Claude Jade qui incarna la jeune héroïne, a écrit dans son livre de souvenirs Baisers envolés : « Dominique Marcas, petite bonne femme au visage de pomme ridée, était étonnante dans le rôle de vieille Bretonne, psalmodiant la malédiction qui s'abattra sur Sarek : 'En l'an quatorze et trois, quatre femmes, quatre croix, quatre femmes en croix !' et, assise dans sa brouette, elle partait d'un rire imbécile qui faisait froid dans le dos... »

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle vit aujourd'hui à Butry-sur-Oise.

Elle rentre dans le cercle des actrices centenaires et toujours en vie le , aux côtés des Française Renée Simonot (1911-2021), Dorette Ardenne (née en 1919) et de l'Américaine Marsha Hunt (née en 1917).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

1950–1959

1960–1979

1980–1999

2000–2013

Télévision[modifier | modifier le code]

1961–1979

1980–1999

2000–2009

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mar[ia] Cas[arès].

Liens externes[modifier | modifier le code]