Claude-Jean Philippe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claude-Jean Philippe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Claude NahonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Claude-Jean Philippe, à l'état civil Claude Nahon, né le à Tanger (Maroc) et mort le [1] à Paris 15e[2], est un auteur de livres sur le cinéma, essayiste et diariste, réalisateur et producteur de télévision, auteur de nombreux documentaires, ainsi qu'un homme de radio. Il est également, à l'occasion, scénariste ou acteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille juive d'instituteurs, Claude-Jean Philippe est déchu de la nationalité française en 1940 et est expulsé de l'école communale en tant que juif. Après la Libération il entre dans le Centre d'expression et théâtre La Baraque de Casablanca (Maroc) dirigé alors par André Voisin[3].

Il arrive à Paris en 1954. Il entre au lycée Voltaire dans la classe préparatoire à l'IDHEC qu'il intègre en 1955. En , il rédige un article consacré au film fraîchement sorti : Les Sorcières de Salem avec les initiales de « C.N. ». Son nom : Claude Nahon, apparaît en juillet suivant, sous la critique du film : La Revanche de Robin des Bois[4].

Claude-Jean Philippe présente le Ciné-club, le vendredi soir sur Antenne 2 puis France 2, de 1971 à 1994, soit environ 1 000 films qu'il introduit, pendant une quinzaine d'années, à la fin de l'émission Apostrophes de Bernard Pivot.

En 1976, il crée sur France Culture l'émission hebdomadaire Le Cinéma des cinéastes, à laquelle succède, en 1985[5], Microfilms de Serge Daney.

À partir du vendredi , Claude-Jean Philippe propose « Ciné-Club Junior » dans l'émission « Récré A2 ». Il viendra pendant six semaines parler aux enfants du cinéma américain et notamment d'Harold Lloyd dont les court-métrages ont été réunis en une série d'épisodes de 22 minutes[6].

Claude-Jean Philippe anime, à partir de la fin des années 1980, un ciné-club le dimanche matin à 11 heures au cinéma L'Arlequin, dans le 6e arrondissement de Paris. Il y fait partager à un public nombreux son amour du cinéma, ses coups de cœur et ses connaissances cinématographiques.

Décoration[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Roman du cinéma, Fayard, 1984
  • Métropolis : images d'un tournage, Cinémathèque française, 1985
  • Simone Signoret, Hachette, 1985
  • Le Roman du cinéma. Tome 2, Fayard, 1984
  • Une nuit chez les Marx, Dargaud, 1986
  • Studio Harcourt : acteurs, Seghers 1986
  • Le Roman de Charlot, Fayard, 1987
  • Cannes, le festival, Nathan, 1987
  • François Truffaut, Seghers, 1988
  • Jean Cocteau, Seghers, 1989
  • Le Journal d'un cinéphile, Éd. Filipacchi, 1990
  • La Douce Gravité du désir : roman, Presses de la Cité, 1994
  • La Nuit bienfaisante, Éditions du Rocher, 1996
  • Jean Renoir, une vie en œuvres, Grasset, 2005
  • 100 films pour une cinémathèque idéale, Cahiers du cinéma, 2008

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1966 : Et pourtant ils tournent (documentaire, dans la série Cinéastes de notre temps) ;
  • 1973 : Les Gens de Belleville, légende de Belleville (documentaire, dans la série L'Album de famille des Français) ;
  • 1976 : Louis-Ferdinand Céline, une légende, une vie (coréalisatrice : Monique Lefèvre) avec Arletty, Michel Simon, Philippe Solers, Eliane Bonabel et d'autres amis de Céline… ;
  • 1978 : Encyclopédie audiovisuelle du cinéma (documentaire en 40 épisodes retraçant l'histoire du cinéma français des origines à la fin des années 50) ;
  • 1994 : Léo Ferré par lui-même (montage d'archives).

Producteur[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Postface Dalio ;
  • 1978 : Encyclopédie audiovisuelle du cinéma.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Claude-Jean Philippe est mort », sur Le Figaro.fr,
  2. « Fichier des décès : Claude Lucien Nahon », sur MatchID
  3. Carole Desbarats, « Claude-Jean Philippe, l'avocat du cinéma », émission À voix nue sur France Culture, 22 octobre 2012 (rediffusé du 19 au 23 septembre 2016 ; à écouter et/ou à télécharger pendant 1 an)
  4. Bernard Génin, « Claude-Jean Philippe (1933-2016) : Je choisis mes films comme je choisis mes amis », La lettre du SFCC, Paris, Imp. Grafik Plus (Rosny-sous-Bois), no 49,‎ , p. 16 / 17 (lire en ligne [PDF], consulté le ).
  5. Cahiers du cinéma, no 625, juillet-août 2007, p. 27
  6. « Ciné-Club Junior de Récré A2 », sur Les années récré, (consulté le ).
  7. « Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres - juillet 2011 », sur Ministère de la Culture, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]