Tueur à gages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un tueur à gages ou sicaire est une personne qui se fait rémunérer pour assassiner d'autres personnes.

Comme il n'a aucun lien direct avec ses victimes, un tueur à gages est beaucoup plus difficile à identifier, ainsi que de remonter à son commanditaire. Il demande généralement une grosse somme d'argent en contrepartie de son crime[1].

Par exemple, aux États-Unis, les tueurs mafieux regroupés au sein de « Murder Incorporated » ont commis des centaines de meurtres au nom du Syndicat national du crime (National Crime Syndicate) dans les années 1930 et 40.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En 2004, une étude de l'Institut australien de criminologie sur 162 meurtres à forfait et tentatives de meurtre à forfait en Australie, entre 1989 et 2002, a indiqué que la raison la plus courante de meurtre pour compte d'autrui était le paiement d'une police d'assurance. L'étude a également révélé que les paiements variaient de 5 000 à 30 000 $ par meurtre, avec une moyenne de 15 000 $, et que les armes les plus couramment utilisées étaient les armes à feu. Les « meurtres à forfait » représentaient 2 % des meurtres en Australie au cours de cette période[2]

Les meurtres à forfait représentent généralement un faible pourcentage des meurtres. Par exemple, ils représentaient environ 5 % de tous les meurtres en Écosse, de 1993 à 2002[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Frank Shanty et Patit Paban Mishra, Organized Crime: From Trafficking to Terrorism, ABC-CLIO, (ISBN 978-1-57607-337-7, lire en ligne)
  2. (en) Reuters, « Lovers top contract killing hit list », CNN.com,
  3. (en) « Homicide in Scotland, 2002 », sur gov.scot, site du gouvernement écossais, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Rex Feral, Hit man : A Technical Manual for Independent Contractors, Paladin Press, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]