Ingrandes-Le Fresne sur Loire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ingrandes et Fresnes.
Ingrandes-Le Fresne sur Loire
Mairie d'Ingrandes-Le Fresne sur Loire.
Mairie d'Ingrandes-Le Fresne sur Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Angers
Canton Chalonnes-sur-Loire
Intercommunalité Communauté de communes du pays d’Ancenis
Maire
Mandat
Thierry Millon
2016-2020
Code postal 49123
Code commune 49160
Démographie
Population
municipale
2 561 hab. (2014)
Densité 198 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ 14″ nord, 0° 55′ 10″ ouest
Altitude Min. 7 m
Max. 69 m
Superficie 12,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Ingrandes-Le Fresne sur Loire

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Ingrandes-Le Fresne sur Loire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ingrandes-Le Fresne sur Loire

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ingrandes-Le Fresne sur Loire

Ingrandes-Le Fresne sur Loire est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département de Maine-et-Loire et la région des Pays-de-la-Loire.

Elle résulte de la fusion des communes d'Ingrandes (Maine-et-Loire) et du Fresne-sur-Loire (Loire-Atlantique)[1].

Cette opération a nécessité un décret en Conseil d'État () modifiant les limites départementales afin que la commune du Fresne-sur-Loire passe dans le ressort du département de Maine-et-Loire[2]. La fusion a été ensuite officialisée par un arrêté préfectoral du .

Géographie[modifier | modifier le code]

Ingrandes (à droite) et Le Fresne-sur-Loire (à gauche), vue de l'autre côté de la Loire.

La commune se trouve sur la rive droite (nord) de la Loire, à la limite ouest du département de Maine-et-Loire. La commune longe à la fois la Loire dans sa partie centrale et occidentale, et la boire de Champtocé, ancien bras de la Loire, sur sa partie orientale.

Rose des vents Loireauxence Saint-Sigismond Champtocé-sur-Loire Rose des vents
Montrelais N Champtocé-sur-Loire
O    Ingrandes-Le Fresne sur Loire    E
S
(Loire),

Mauges-sur-Loire

(Loire),

Mauges-sur-Loire

(Loire),

Mauges-sur-Loire

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme consiste en la juxtaposition des deux noms des communes fondatrices. Conformément à la typographie française en matière d’entités administratives, les différentes parties du nom de la commune nouvelle devraient être reliées par des traits d’union[3], mais le préfet dans son arrêté en a décidé autrement[4], donnant la dénomination d’Ingrandes-Le Fresne sur Loire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

À l'époque gauloise, Ingrandes est situé à la limite entre les Andécaves et les Namnètes. Le nom d'« Ingrandes », assez répandu en France sous cette forme ou sous des formes proches (Eygurande, etc.), vient en effet d'un mot gaulois equoranda qui signifiait « juste aux limites » ou « limite équitable »). On ne sait cependant pas de laquelle des deux cités gauloises relevait Ingrandes.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

En 863, par le traité d'Entrammes entre les rois de Bretagne et de Francie, la seconde marche de Bretagne, composée de l'Anjou, du Maine et de la Touraine est créée, ainsi que le titre de marquis de Neustrie.

À cette époque, la paroisse d'Ingrandes se trouve dans les territoires contrôlés par la Bretagne, mais au moment de la création du comté d'Anjou, la partie orientale de la paroisse devient angevine. Son territoire est divisé en deux par un poste frontière entre Bretagne et Anjou. Lieu de passage terrestre et fluvial, il surveille principalement le commerce du sel entre un pays de gabelle (la France) et un pays exempt de cet impôt (la Bretagne).

En 1437, le duc Jean de Bretagne devient propriétaire des seigneuries d'Ingrandes et de Champtocé, restaurant l'influence bretonne dans ce secteur.

Révolution[modifier | modifier le code]

Sous la Révolution, la partie bretonne réduite au simple secteur dit de la Rue du Fresne est rattachée à Montrelais, dans le département de la Loire-Inférieure.

Le 31 août 1792, la pierre de Bretagne[5] aussi appelée pierre d'Ingrandes est vendue et détruite. Cette pierre remarquable, de la famille des lec'h bretons et gallois, dont on ne trouve aucune gravure précise et quelques descriptions pose aussi un problème de localisation. Certains[Qui ?] pensent qu'elle servait de borne, mais elle était surtout une pierre de justice[réf. nécessaire].

Avec l'abolition des privilèges des provinces et la fermeture de l'activité importante des douanes, Ingrandes va connaître une période économique difficile.

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

En 1973, à la suite d'un refus du conseil municipal du Fresne-sur-Loire d'une fusion avec Ingrandes, proposée par le préfet de Maine-et-Loire, un syndicat intercommunal (SIVOM) est créé entre les deux communes qui regroupe le service incendie, les sports, les divers réseaux et dans un premier temps, les ordures ménagères.

La commune d’Ingrandes-Le Fresne sur Loire naît ensuite en 2016 de la fusion d’Ingrandes, en Maine-et-Loire, et du Fresne sur Loire, dans la Loire-Atlantique, sous le statut de commune nouvelle malgré la contestation des Fresnois ignorée des élus et de la presse. La décision de fusionner est prise par les 14 conseillers municipaux du Fresne-sur-Loire (par 7 voix pour, 5 contre et 2 nulles) et les 19 d'Ingrandes (par 18 voix pour et 1 nulle), ces conseillers municipaux ayant été élus en 2014 par les habitants de ces deux communes pour les représenter. Cette fusion, rendue possible par le décret no 2015-1751 du Conseil d'État du [2], est officialisée par l’arrêté préfectoral no 2015-116 du du préfet de Maine-et-Loire[4]. L'ancienne commune du Fresne-sur-Loire devient seule, la commune déléguée de la nouvelle entité, puisque Ingrandes devenu chef-lieu de la commune nouvelle a renoncé à cette faculté[6],[2]. Le conseil départemental de la Loire-Atlantique accepte, le départ du Fresne-sur-Loire qui ne change pas de région administrative. Par la fusion des deux communes, se regroupant dans le seul département de Maine-et-Loire, Ingrandes-Le Fresne sur Loire perd sa dernière fonction de ville frontière départementale mais reste toujours celle de la Bretagne historique et de l'Anjou qu'elle a depuis sa création.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
en cours Thierry Millon[7]   Ancien maire d'Ingrandes

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Jusqu'au , la commune nouvelle est à la fois membre de la communauté de communes Loire-Layon pour Ingrandes et de la communauté de communes du pays d'Ancenis (COMPA) pour Le Fresne-sur-Loire[8]. Comme convenu dans sa charte fondatrice, l'ensemble de la commune nouvelle intègre la COMPA au [8].

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées d’Ingrandes-Le Fresne sur Loire
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Ingrandes
(siège)
49160 CC Loire Layon 6,65 1 661 (2013) 250
Le Fresne-sur-Loire 44060 CC du Pays d'Ancenis 6,29 977 (2013) 155

Le Fresne-sur-Loire est la seule commune déléguée ; l'ancienne commune d'Ingrandes ne jouit pas de ce statut [9],[10].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2014. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2019[12],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 561 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
2014
2 561
Population municipale [14].
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999 puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Conseils municipaux d'Ingrandes (49) et Le Fresne-sur-Loire (44), Charte fondatrice commune nouvelle Ingrandes-Le Fresne sur Loire, 2015, 16 p., Pdf (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune d'Ingrandes-Le Fresne sur Loire (49160) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 9 septembre 2016).
  2. a, b et c « Décret no 2015-1751 du 23 décembre 2015 et portant modification des limites territoriales de cantons, d’arrondissements et de départements dans la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire », Journal officiel de la République française,‎ (lire en ligne).
  3. Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, Paris, Imprimerie nationale, , 5e éd., 196 p. (ISBN 978-2-7433-0482-9), p. 90.
  4. a et b « Arrêté DRCL-BCL no 2015-116 du 31 décembre 2015 portant création de la commune nouvelle d’Ingrandes-Le Fresne sur Loire », Recueil des actes administratifs de la préfecture de Maine-et-Loire, no 100,‎ (lire en ligne [PDF]).
  5. http://www.tourisme-culture-patrimoine.fr/menu7/Mpierre.pdf.
  6. Charte fondatrice, p. 13.
  7. « Thierry Millon, premier maire d’Ingrandes-Le Fresne-sur-Loire », Ouest France, 5 janvier 2016.
  8. a et b « Arrêté interpréfectoral du 15 février 2016 portant rattachement de la commune nouvelle d’Ingrandes-Le Fresne sur Loire à la communauté de communes du pays d'Ancenis », Recueil des actes administratifs de la préfecture de Maine-et-Loire, no 13, pages 47-48,‎ (lire en ligne [PDF]).
  9. Conseils municipaux d'Ingrandes (49) et Le Fresne-sur-Loire (44), « Charte fondatrice de la commune nouvelle d'Ingrandes-Le Fresne sur Loire », sur lefresnesurloire.fr, (consulté le 26 février 2017), p. 7
  10. Préfet de Maine-et-Loire, « Recueil spécial des actes administratifs de la préfecture n°100 », sur maine-et-loire.gouv.fr, (consulté le 26 février 2017), p. 20
  11. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2009 .
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années [ 2012]