Le Lion-d'Angers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Lion-d'Angers
Le Lion-d'Angers
L'hôtel de ville.
Blason de Le Lion-d'Angers
Blason
Le Lion-d'Angers
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Segré
Intercommunalité Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou
(siège)
Maire
Mandat
Étienne Glémot
2020-2026
Code postal 49220
Code commune 49176
Démographie
Gentilé Lionnais
Population
municipale
4 974 hab. (2018)
Densité 104 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 37′ 43″ nord, 0° 42′ 42″ ouest
Altitude Min. 17 m
Max. 78 m
Superficie 47,74 km2
Élections
Départementales Canton de Tiercé
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Le Lion-d'Angers
Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire
Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Le Lion-d'Angers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Lion-d'Angers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Lion-d'Angers
Liens
Site web Le Lion-d'Angers.fr

Le Lion-d'Angers est une commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire.

Elle est créée le , sous le statut de commune nouvelle, de la fusion du Lion-d'Angers et sa voisine Andigné[1].

La ville est connu pour son hippodrome, et la compétition qui s'y tient chaque année : le Mondial du Lion.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune du Lion-d'Angers est située à 26 km d'Angers et à 15 km de Segré.

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est desservi par le réseau de bus Aléop. Autrefois, le train passait mais le réseau s'est arrêté[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine du mot Lion dans le nom de la commune viendrait vraisemblablement de Légion. On rapporte qu'une légion romaine de César s'y serait établie à l'époque gallo-romaine. Plus tard, au Xe siècle, Le Lion-d'Angers a eu comme nom Legio, ce qui vient soutenir cette thèse[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , Le Lion-d'Angers (ancienne commune) fusionne avec la commune voisine d'Andigné. Le chef-lieu de la commune nouvelle est fixé au Lion-d'Angers. Pour l'histoire antérieure à 2016, il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
8 janvier 2016 En cours
(au 27 mai 2020)
Étienne Glémot[4],[5] LR[6] cadre de production
vice-président de la C.C. du Lion d'Angers

Jusqu'aux élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune était constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[1].

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Le Lion-d'Angers
(siège)
49176 CC de la Région du Lion d'Angers 41,11 4 077 (2013) 99


Andigné 49005 CC de la Région du Lion d'Angers 6,63 388 (2013) 59

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou, elle-même membre du syndicat mixte Pays de l'Anjou bleu, Pays segréen.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune est jumelée avec :

Population et société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 4 974 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016 2017 2018
4 6654 7144 8704 9244 974
(Sources : Insee à partir de 2014[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Arrêté no DRCL/BCL/2015-619 du 12 août 2015 portant création de la commune nouvelle du Lion-d’Angers », Recueil spécial des actes administratifs de la préfecture de Maine-et-Loire, no 56,‎ (lire en ligne [PDF]).
  2. « Aléop », sur aleop.paysdelaloire.fr (consulté le 19 mars 2020).
  3. Histoire du Lion-d’Angers sur le site de la mairie du Lion-d'Angers.
  4. « Commune nouvelle, maire et adjoints élus », Ouest Francedate=8 janvier 2016 (consulté le 26 janvier 2016).
  5. « Le Lion-d'Angers. Un 3e mandat pour Étienne Glémot », sur Le Courrier de l'Ouest, (consulté le 23 juin 2020).
  6. Législatives 2017. Etienne Glémot dans les pas de Marc Laffineur, Ouest-France, 20 janvier 2017.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.