Beaupréau-en-Mauges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Beaupréau.

Beaupréau-en-Mauges
Beaupréau-en-Mauges
Mairie annexe de Beaupréau.
image illustrative de l’article Beaupréau-en-Mauges
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Cholet
Canton Beaupréau
Intercommunalité Mauges Communauté
Maire
Mandat
Gérard Chevalier
2016-2020
Code postal 49450, 49510, 49600
Code commune 49023
Démographie
Gentilé Bellopratains
Population
municipale
22 965 hab. (2015)
Densité 100 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 12′ 07″ nord, 0° 59′ 37″ ouest
Altitude Min. 30 m
Max. 128 m
Superficie 230,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Beaupréau-en-Mauges

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Beaupréau-en-Mauges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Beaupréau-en-Mauges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Beaupréau-en-Mauges
Liens
Site web Site officiel

Beaupréau-en-Mauges est une commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays-de-la-Loire, créée le [1]. Elle est issue de la fusion des communes de la communauté de communes du Centre-Mauges.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune, chef-lieu de canton, se situe au sud-ouest du département de Maine-et-Loire[2], au cœur des Mauges.

Carte topographique de Beaupréau-en-Mauges.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le relief de la commune est formé par un plateau marqué par la vallée de l'Èvre et ses principaux affluents. L'altitude de la commune varie donc de 30 mètres à 71 mètres pour la vallée de l'Èvre alors que le plateau se situe au plus aux alentours de 100 à 120 mètres (le point culminant de la commune est à 128 mètres au nord du Pin-en-Mauges)[3]. La commune s'étend sur 230,45 km2 et 29 kilomètres d'est en ouest[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La vallée de la Sanguèze sort de la commune à 46 mètres d'altitude. Cette rivière qui se jette dans la Sèvre Nantaise forme aussi la limite entre Beaupréau-en-Mauges et Sèvremoine en amont puis avec le département de la Loire-Atlantique[3].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Beaupréau-en-Mauges
Montrevault-sur-Èvre Montrevault-sur-Èvre Montrevault-sur-Èvre
La Regrippière Beaupréau-en-Mauges Chemillé-en-Anjou
Sèvremoine Sèvremoine Trémentines
Le May-sur-Evre
Bégrolles-en-Mauges

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle de Beaupréau-en-Mauges naît le de la fusion des 10 communes[Note 1] de la communauté de communes du Centre-Mauges[4], à savoir Andrezé, Beaupréau, La Chapelle-du-Genêt, Gesté, Jallais, La Jubaudière, Le Pin-en-Mauges, La Poitevinière, Saint-Philbert-en-Mauges et Villedieu-la-Blouère.

Le siège de la commune rejoint le site de la Loge, sur la commune déléguée de Beaupréau. Ce nouveau bâtiment qui devait accueillir le siège de la communauté de communes du Centre-Mauges devient la mairie de Beaupréau-en-Mauges. Les services de la commune intègre ce lieu le .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
en cours Gérard Chevalier[5] DVD Maire délégué de Beaupréau (2015-2016)
Président de la communauté de communes du Centre-Mauges (2008-2015)

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées de Beaupréau-en-Mauges
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Beaupréau
(siège)
49023 CC du Centre-Mauges 35,79 6 909 (2013) 193
Andrezé 49006 CC du Centre Mauges 21,20 1 859 (2013) 88
La Chapelle-du-Genêt 49072 CC du Centre Mauges 9,10 1 216 (2013) 134
Gesté 49151 CC du Centre Mauges 35,55 2 676 (2013) 75
Jallais 49162 CC du Centre Mauges 52,81 3 277 (2013) 62
La Jubaudière 49165 CC du Centre Mauges 10,90 1 225 (2013) 112
Le Pin-en-Mauges 49239 CC du Centre Mauges 16,88 1 364 (2013) 81
La Poitevinière 49243 CC du Centre Mauges 26,73 1 074 (2013) 40
Saint-Philbert-en-Mauges 49312 CC du Centre Mauges 7,25 383 (2013) 53
Villedieu-la-Blouère 49375 CC du Centre Mauges 14,24 2 502 (2013) 176

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2015, la commune comptait 22 965 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015
22 73522 965
(Sources : Insee à partir de 2014[6].)

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La commune de Bégrolles-en-Mauges a choisi de quitter la communauté de communes du Centre-Mauges le pour rejoindre la communauté d'agglomération du Choletais le .
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Recueil des actes administratifs du 30 septembre 2015 », (consulté le 9 octobre 2015).
  2. Fiche de Beaupréau sur Lion 1906, site de Lionnel Delvarre, mis à jour le 6 juin 2010 [lire en ligne]
  3. a, b et c Carte topographique de l'IGN (http://www.geoportail.gouv.fr).
  4. « Mauges. Feu vert pour trois communes nouvelles », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  5. Mauges Les communes nouvelles ont élu leur maire, Courrier de l'Ouest, 16 décembre 2015 (consulté le 16 décembre 2015)
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014 et 2015.