Segré-en-Anjou Bleu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Segre.
Segré-en-Anjou Bleu
Vue depuis le Vieux Pont sur l'Oudon : le pont de la rue Victor-Hugo et au fond, l'église de la Madeleine.
Vue depuis le Vieux Pont sur l'Oudon : le pont de la rue Victor-Hugo et au fond, l'église de la Madeleine.
Logo
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire (sous-préfecture)
Arrondissement Segré (chef-lieu)
Canton Segré
Intercommunalité Anjou Bleu Communauté
Maire
Mandat
Gilles Grimaud
2017-2020
Code postal 49500 et 49520
Code commune 49331
Démographie
Population
municipale
17 580 hab. (2014)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 41′ 14″ nord, 0° 52′ 15″ ouest
Altitude Min. 17 m
Max. 102 m
Superficie 241,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Segré-en-Anjou Bleu

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Segré-en-Anjou Bleu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Segré-en-Anjou Bleu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Segré-en-Anjou Bleu

Segré-en-Anjou Bleu est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département de Maine-et-Loire en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Segré-en-Anjou-Bleu est une commune française située dans le nord-ouest du département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Elle est située dans l'est du Massif armoricain.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

L'Oudon traverse la commune par le nord, en provenance de la Mayenne et oblique vers l'est. Elle est rejointe par la Verzée, née en Loire-Atlantique.

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'expression Anjou Bleu fait référence à la présence dans cette partie nord-ouest de l'Anjou de mines d'ardoises, qui ont été exploitées jusqu'en 1985, en particulier sur la commune déléguée de Noyant-la-Gravoyère.

La graphie du nom de la commune, choisie par les conseillers municipaux, reprise dans l'arrêté[1] signé par le préfet puis dans le Code officiel géographique n'est pas conforme aux règles de toponymie du territoire français définies par l'Institut Géographique National. La graphie correcte serait « Segré-en-Anjou-Bleu »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle naît le à la suite d'un arrêté préfectoral de création en date du [3]. Elle regroupe les communes d'Aviré, du Bourg-d'Iré, de La Chapelle-sur-Oudon, de Châtelais, de La Ferrière-de-Flée, de L'Hôtellerie-de-Flée, de Louvaines, de Marans, de Montguillon, de Noyant-la-Gravoyère, de Nyoiseau, de Sainte-Gemmes-d'Andigné, de Saint-Martin-du-Bois, de Saint-Sauveur-de-Flée et de Segré qui deviennent des communes déléguées et dont Segré est le chef-lieu.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Gilles Grimaud est élu le à la suite de la création de la commune nouvelle[4].

Liste des communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Segré
(siège)
49331 CC du Canton de Segré 15,88 6 893 (2014) 434
Aviré 49014 CC du Canton de Segré 14,36 490 (2014) 34
Le Bourg-d'Iré 49037 CC du Canton de Segré 23,03 887 (2014) 39
La Chapelle-sur-Oudon 49077 CC du Canton de Segré 12,73 568 (2014) 45
Châtelais 49081 CC du Canton de Segré 23,68 662 (2014) 28
La Ferrière-de-Flée 49136 CC du Canton de Segré 13,12 361 (2014) 28
L'Hôtellerie-de-Flée 49158 CC du Canton de Segré 14,77 514 (2014) 35
Louvaines 49184 CC du Canton de Segré 15,07 507 (2014) 34
Marans 49187 CC du Canton de Segré 9,59 570 (2014) 59
Montguillon 49208 CC du Canton de Segré 11,91 233 (2014) 20
Noyant-la-Gravoyère 49229 CC du Canton de Segré 11,91 1 894 (2014) 159
Nyoiseau 49233 CC du Canton de Segré 15,55 1 226 (2014) 79
Sainte-Gemmes-d'Andigné 49277 CC du Canton de Segré 25,34 1 482 (2014) 58
Saint-Martin-du-Bois 49305 CC du Canton de Segré 21,73 963 (2014) 44
Saint-Sauveur-de-Flée 49319 CC du Canton de Segré 12,87 330 (2014) 26

Population et société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2012. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 17 580 habitants.

De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Liste des erreurs :
• Aucune année fournie au modèle
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Sur le territoire des quinze communes déléguées composant la commune nouvelle de Segré-en-Anjou Bleu :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté préfectoral: Commune Nouvelle Segré-en-Anjou Bleu », sur www.maine-et-loire.gouv.fr,
  2. « Charte de Toponymie du Territoire Français », sur www.ign.fr,
  3. Arrêté no DRCL-BCL-2016-126 en date du in Recueil spécial des actes administratifs de la préfecture de Maine-et-Loire, no 67 (lire en ligne).
  4. Ouest France, 15 décembre 2016.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années .
  8. Archives départementales de Maine-et-Loire