Pouillé-les-Côteaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouillé.
Pouillé-les-Côteaux
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Châteaubriant-Ancenis
Canton Ancenis
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Ancenis
Maire
Mandat
Laurent Mercier
2014-2020
Code postal 44522
Code commune 44134
Démographie
Gentilé Cotellois
Population
municipale
974 hab. (2014)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 27′ 22″ nord, 1° 09′ 39″ ouest
Altitude Min. 18 m – Max. 76 m
Superficie 11,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte administrative de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Pouillé-les-Côteaux

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte topographique de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Pouillé-les-Côteaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pouillé-les-Côteaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pouillé-les-Côteaux
Liens
Site web http://www.pays-ancenis.fr/

Pouillé-les-Côteaux est une commune de l'Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire.

Les habitants s'appellent les Côtelois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Situation de la commune de Pouillé-les-Côteaux dans le département de la Loire-Atlantique.

Pouillé-les-Côteaux est située à 45 km environ au nord-est de Nantes et 10 km au nord d’Ancenis.

Selon le classement établi par l'Insee en 1999, Pouillé-les-Côteaux est une commune rurale monopolarisée qui fait partie de l'aire urbaine d'Ancenis et de l'espace urbain de Nantes-Saint-Nazaire (cf. Liste des communes de la Loire-Atlantique).

Les communes limitrophes sont Pannecé au nord, Maumusson à l'est, La Roche-Blanche au sud, Mésanger au sud-ouest.

Rose des vents Pannecé Rose des vents
N Maumusson
O    Pouillé-les-Côteaux    E
S
Mésanger La Roche-Blanche

Relief, géologie, hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par une couche carbonifère. Le ruisseau de Grée délimite la partie est de la commune, il y est appelé ruisseau de Pouillé[1].

Climatologie[modifier | modifier le code]

Pouillé-les-Côteaux est soumise à un climat de type océanique[2]. Les données concernant le climat de Saint-Hilaire-de-Loulay qui suivent sont extraites d'une source basant le site de relevé des données météorologiques aux coordonnées 47°09'N - 1°37'O[3], ce qui correspond à la position de l'Aéroport Nantes-Atlantique situé sur la commune de Bouguenais, distant de 45 kilomètres.

Climatologie de Pouillé-les-Côteaux d'après la station de Bouguenais sur la période 1961 - 1990 :
Températures moyennes
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 2,4 2,8 4 5,9 9 11,9 13,9 13,5 11,8 8,9 5,1 3 7,7
Température moyenne (°C) 5,4 6,2 8,1 10,4 13,6 16,9 19,1 18,7 16,8 13,1 8,6 6 11,9
Température maximale moyenne (°C) 8,4 9,6 12,2 14,9 18,2 21,9 24,4 24 21,8 17,3 12 9 16,1
Source : Infoclimat, relevés 1961-1990[3]


Ensoleillement, humidité, précipitations
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Ensoleillement (h) 72 99 148 187 211 239 267 239 191 140 91 70 1 956
Précipitations (mm) 86,6 70,2 69,1 49,9 64,1 45 46,4 44,8 62,2 79,2 86,9 84,1 788,5
Nombre de jours avec précipitations 12,8 11 11,1 8,9 11 7,7 6,7 7 8,4 10,4 11,1 11,5 117,6
dont nombre de jours avec précipitations ≥ 5 mm 6,1 4,8 4,9 3,6 4,5 2,9 2,7 3,1 3,9 5 6,2 6,1 53,7
Humidité relative (%) 88 84 80 77 78 76 75 76 80 86 88 89 81
Source : Infoclimat, relevés 1961-1990[3]


Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Poille en 1287[4].

Pouillé-les-Côteaux pourrait venir de l'ancien français Pouillé ou Pueille (« rente, registre de compte »[réf. nécessaire].

C'est par décret du Président de la République, en juin 1920 que Pouillé devient Pouillé-les-coteaux.

En breton, elle a été dénommée Paolieg-ar-Rozioù par l'Office de la Langue Bretonne[5], nom sans valeur historique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'article histoire des maires de France retrace l'évolution des modalités d'élection ou de nomination des maires de la commune.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1871 1871 Jacques Cerisier   propriétaire
mars 2001 mars 2008 Guy Ploquin    
mars 2008 en cours Laurent Mercier[Note 1]   cartonnier

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 974 habitants, en augmentation de 16,79 % par rapport à 2009 (Loire-Atlantique : 5,96 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
545 613 600 648 671 657 625 692 744
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
727 749 773 737 798 747 739 732 730
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
692 665 644 586 590 589 563 498 534
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
572 570 515 561 672 702 806 951 974
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9]. Pour le recensement de 1836, archives départementales de la Loire-Atlantique[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Les données suivantes concernent l'année 2013. La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (12,4 %) est en effet inférieur au taux national (22,6 %) et au taux départemental (22,5 %)[11],[12],[13]. Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,8 % contre 48,4 % au niveau national et 48,7 % au niveau départemental)[11],[12],[13].

Pyramide des âges à Pouillé-les-Côteaux en 2013 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,2 
2,5 
75 à 89 ans
3,6 
9,7 
60 à 74 ans
8,5 
19,5 
45 à 59 ans
18,2 
27,5 
30 à 44 ans
25,0 
15,5 
15 à 29 ans
18,2 
25,1 
0 à 14 ans
26,3 
Pyramide des âges de la Loire-Atlantique en 2013 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,3 
5,8 
75 à 89 ans
9,1 
13,5 
60 à 74 ans
14,6 
19,6 
45 à 59 ans
19,2 
20,8 
30 à 44 ans
19,6 
19,4 
15 à 29 ans
17,7 
20,5 
0 à 14 ans
18,5 

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture tient une place importante dans l'économie de Pouillé-les-Côteaux. La partie ouest de la commune est agricole et l'activité principale est l'élevage laitier[14].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

La bibliothèque municipale est ouverte le mercredi de 16 à 18 heures et le samedi de 10 à 12 heures. Un ordinateur est à la disposition des internautes après signature d'une charte informatique et autorisation parentale pour les mineurs.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La « grotte de Lourdes » est un lieu champêtre où des messes sont dites deux fois par an. C'est une grotte reconstituée du début du XXe siècle, aménagée après une sècheresse importante à la suite d'un vœu de la population. Un calvaire y est aménagé, avec un parcours comprenant les stations vers la crucifixion.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Coraboeuf (1870-1947), peintre et graveur français.
  • Madeleine Coraboeuf dite Magda Fontanges (1905, Pouillé-les-Coteaux - 1960, Genève), journaliste, actrice et espionne allemande. Elle est enterrée dans le cimetière de Pouillé-les-coteaux depuis 1960, La tombe est anonyme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 2014.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. SCOT du Pays d'Ancenis, État initial de l'environnement p. 24
  2. « Carte France - Climat », sur site CartesFrance.fr (consulté le 1er mars 2011)
  3. a, b et c « Normale et records - Nantes, Loire-Atlantique (44), 26 m - 1961-1990 », sur site infoclimat, (consulté le 21 mars 2010)
  4. Office Public de la Langue Bretonne, « Kerofis »
  5. Office Public de la Langue Bretonne, « Kerofis »
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Pouillé 1836 », sur Archinoë, portail d'indexation collaborative, archives départementales de la Loire-Atlantique (consulté le 14 décembre 2016).
  11. a, b et c « Chiffres clés Évolution et structure de la population - Pouillé-les-Côteaux - POP T0-T3 - Population par sexe et âge en 2013 », sur insee.fr, Insee (consulté le 22 septembre 2016).
  12. a, b et c « Résultats du recensement de la population de la Loire-Atlantique - POP T0-T3 - Population par grandes tranches d'âges », sur insee.fr, Insee (consulté le 22 septembre 2016).
  13. a et b « Résultats du recensement de la population française - POP T0-T3 - Population par grandes tranches d'âges », sur insee.fr, Insee (consulté le 22 septembre 2016).
  14. Pouillé-les-Coteaux, sur le site de la communauté de communes du pays d’Ancenis, consulté le 3 mars 2011.

Compléments[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]