Sèvremoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sèvre.

Sèvremoine
Sèvremoine
Menhir à Saint-Macaire-en-Mauges.
Image illustrative de l’article Sèvremoine
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Cholet
Canton Saint-Macaire-en-Mauges
Intercommunalité Mauges Communauté
Maire
Mandat
Didier Huchon
2015-2020
Code postal 49230, 49450, 49660 et 49710
Code commune 49301
Démographie
Population
municipale
25 681 hab. (2016)
Densité 121 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 07′ 23″ nord, 0° 59′ 28″ ouest
Altitude Min. 17 m
Max. 139 m
Superficie 213,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Sèvremoine

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Sèvremoine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sèvremoine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sèvremoine
Liens
Site web Site officiel

Sèvremoine est une commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire créée le [1]. Elle est issue de la fusion des communes de la communauté de communes de Moine et Sèvre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la commune nouvelle, Saint-Macaire-en-Mauges, se situe au sud-ouest du département de Maine-et-Loire[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sèvremoine
La Regrippière
Vallet
Beaupréau-en-Mauges Bégrolles-en-Mauges
Mouzillon
Clisson
Sèvremoine La Séguinière
Gétigné
Boussay
Saint-Aubin-des-Ormeaux
Tiffauges
La Bruffière
La Romagne
Saint-Christophe-du-Bois
Mortagne-sur-Sèvre

Réseaux de transports[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La gare de Torfou, halte ferroviaire de la SNCF est desservie par des TER Pays de la Loire circulant entre les gares de Nantes et de Cholet, via Clisson.

Les différentes communes délégués sont desservies par le réseau AnjouBus.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle de Sèvremoine naît de la fusion des 10 communes de la communauté de communes de Moine et Sèvre[3], à savoir Le Longeron, Montfaucon-Montigné, La Renaudière, Roussay, Saint-André-de-la-Marche, Saint-Crespin-sur-Moine, Saint-Germain-sur-Moine, Saint-Macaire-en-Mauges, Tillières et Torfou, dont la création a été officialisée par arrêté préfectoral du 5 octobre 2015[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
En cours Didier Huchon[4] SE ancien président de la CC de Moine et Sèvre
Président de la Communauté d'Agglomération Mauges Communauté
Les données manquantes sont à compléter.

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées de Sèvremoine
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Macaire-en-Mauges
(siège)
49301 CC Moine et Sèvre 27,33 7 203 (2013) 264


Le Longeron 49179 CC Moine et Sèvre 22,08 2 143 (2013) 97
Montfaucon-Montigné 49206 CC Moine et Sèvre 16,80 2 123 (2013) 126
La Renaudière 49258 CC Moine et Sèvre 21,46 989 (2013) 46
Roussay 49263 CC Moine et Sèvre 10,99 1 223 (2013) 111
Saint-André-de-la-Marche 49264 CC Moine et Sèvre 11,03 2 874 (2013) 261
Saint-Crespin-sur-Moine 49273 CC Moine et Sèvre 20,11 1 588 (2013) 79
Saint-Germain-sur-Moine 49285 CC Moine et Sèvre 26,79 2 928 (2013) 109
Tillières 49349 CC Moine et Sèvre 24,13 1 769 (2013) 73
Torfou 49350 CC Moine et Sèvre 32,35 2 130 (2013) 66

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 25 681 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016
25 32925 57225 681
(Sources : Insee à partir de 2014[5].)

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La pierre Tournisse de Torfou est une pierre branlante créée naturellement. Elle est aussi une pierre tournante, c'est-à-dire une pierre à laquelle est attachée une légende qui dit qu'elle est capable de tourner sur elle-même en certaines occasions bien précises. Elle se trouve à la sortie de Torfou, sur la route de Roussay[6].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Arrêté n° DRCL-BCL-2015-73 en date du 23 novembre 2015 portant création de la commune nouvelle d'Orée d'Anjou », Recueil spécial des actes administratifs de la préfecture de Maine-et-Loire, no 89,‎ (lire en ligne).
  2. Fiche de Saint-Macaire-en-Mauges sur Lion 1906, site de Lionnel Delvarre, mis à jour le 6 juin 2010 [lire en ligne]
  3. « Mauges. Feu vert pour trois communes nouvelles », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  4. Mauges Les communes nouvelles ont élu leur maire, Courrier de l'Ouest, 16 décembre 2015 (consulté le 16 décembre 2015)
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015 et 2016.
  6. « Ce rocher enfanterait les habitants du village », sur Ouest-France, .