Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix de Grande-Bretagne 2020
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 52
Longueur du circuit 5,891 km
Distance de course 306,332 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 28 min 1 s 283
(vitesse moyenne : 208,721 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 24 s 303
(vitesse moyenne : 251,564 km/h)
Record du tour en course Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen,
Red Bull-Honda,
min 27 s 097
(vitesse moyenne : 243,494 km/h)

Le Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 2020 (Formula 1 Pirelli British Grand Prix 2020) disputé le 2 août 2020 sur le circuit de Silverstone, est la 1022e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950, à l'endroit où se disputa aussi la première d'entre-elles le 13 mai 1950. Il s'agit de la soixante-et-onzième édition du Grand Prix de Grande-Bretagne comptant pour le championnat du monde de Formule 1, la cinquante-quatrième disputée sur le circuit de Silverstone et de la quatrième manche du championnat 2020.

Les dix premières courses de la saison ayant été reportées ou annulées en raison de la pandémie de Covid-19, la direction de la Formule 1 publie le un calendrier pour les huit premières épreuves où la manche anglaise est déplacée au début août ; le circuit accueille deux courses en deux week-ends, le Grand Prix du 70e anniversaire étant organisé le .

Les Mercedes W11 peintes en noir se montrent à nouveau intouchables dans l'exercice des qualifications où Lewis Hamilton bat deux fois le record de la piste en réalisant la 91e pole position de sa carrière, sa troisième consécutive en 2020, devenant ainsi le seul pilote à compter sept départs en tête à Silverstone et dans un Grand Prix à domicile. Il devance de 313 millièmes de seconde son coéquipier Valtteri Bottas après sa deuxième tentative en Q3 ; à plus d'une seconde, Max Verstappen réalise le troisième temps pour partir en deuxième ligne devant Charles Leclerc qui considère sa quatrième place sur la grille au volant de sa Ferrari SF1000 comme « inespérée ». Auteur du cinquième temps, Lando Norris est aux côtés de Lance Stroll en troisième ligne, devant Carlos Sainz Jr., Daniel Ricciardo en quatrième ligne; suivis d'Esteban Ocon et Sebastian Vettel, dixième à plus de deux secondes d'Hamilton.

Menant, pour la vingtième fois de sa carrière, la course de bout en bout, Lewis Hamilton s'impose sur trois roues : dans le dernier tour, il crève à l'avant-gauche, comme son coéquipier Valtteri Bottas et Carlos Sainz deux boucles avant lui. Le pneu avant-gauche de Bottas a explosé alors qu'il venait de passer la ligne droite des stands au 50e tour, il a donc dû parcourir tout le circuit dans ces conditions avant de regagner la pitlane. Hamilton, lui, n'a qu'un demi-tour à effectuer sur trois roues dans la boucle finale, et son avance est telle qu'il peut parcourir les derniers virages au ralenti dans ces conditions très bancales et remporter la 87e victoire de sa carrière, sa troisième consécutive de la saison. Cette septième victoire à Silverstone lui permet de battre le record du nombre de succès lors de son Grand Prix national qu'il co-détenait avec Alain Prost (six succès au Grand Prix de France). De plus, il inflige un 25-0 à Bottas qui a roulé à moins de deux secondes derrière lui durant toute la course, et termine hors des points ; Hamilton possède désormais 30 points d'avance sur son voisin de garage.

Max Verstappen aurait pu gagner cette course s'il ne s'était pas arrêté dans l'avant-dernière boucle, plongeant dans la pitlane après avoir dépassé Bottas mal en point, sa deuxième place désormais assurée, pour chausser des pneus tendres et obtenir le meilleur tour en course. Son passage au stand lui coûte la victoire puisqu'il revient ensuite à toute vitesse sur Hamilton mais échoue à cinq secondes. Quant à Charles Leclerc, longtemps isolé à la quatrième place, sa bonne gestion de son train de pneus durs avec une voiture bénéficiant de très peu d'appui pour gagner en performance, lui permet de finir sur le podium en profitant de la crevaison de Bottas.

Lors d'une épreuve ponctuée au début par deux sorties de la voiture de sécurité, les Renault se montrent à leur avantage au sein du peloton, avec plusieurs dépassements, qui permettent à Daniel Ricciardo de se classer quatrième, et à Esteban Ocon de prendre la sixième place, derrière Lando Norris, lequel suivait son coéquipier Sainz quand ce dernier alors cinquième a été victime de sa crevaison. Au volant de sa Alpha Tauri, Pierre Gasly réalise lui aussi une belle course pour se classer septième, alors que la remontée d'Alexander Albon, qui s'est retrouvé dernier en début de course et pénalisé de cinq secondes pour avoir percuté et éliminé Kevin Magnussen au départ, le porte jusqu'à la huitième place. En difficulté avec sa Racing Point RP20, Lance Stroll voit plusieurs pilotes lui passer devant et termine neuvième. Enfin, Sebastian Vettel, qui a vécu une course pénible, cédant aux attaques de Gasly puis d'Albon en fin d'épreuve, ne doit le point de la 10e place qu'aux crevaisons de Bottas et de Sainz dans l'avant-dernier tour. Après son passage par les stands, Bottas tente d'ailleurs de lui subtiliser ce point dans les ultimes virages mais le pilote allemand se défend chèrement..

Lewis Hamilton prend déjà le large au classement du championnat pilotes, avec 88 points, contre 58 pour Valtteri Bottas qui voit Max Verstappen, troisième, se rapprocher à six points. Lando Norris conserve sa quatrième place (36 points), mais Charles Leclerc le menace avec 33 points après son deuxième podium de la saison. Chez les constructeurs Mercedes continue sa course en tête avec 146 points devant Red Bull (78 points), McLaren (51 points), Ferrari (43 points), Racing Point (42 points) et Renault (32 points). Seule l'écurie Williams n'a pas encore marqué de point dans ce championnat.

Contexte avant le Grand Prix[modifier | modifier le code]

Sergio Pérez, positif à la maladie à coronavirus 2019 et placé en quarantaine, n'est pas autorisé à prendre le départ du Grand Prix.

Lewis Hamilton, qui totalise six victoires dans son Grand Prix national, détient un record qu'il partage avec Alain Prost (six victoires au Grand Prix de France). Il est donc en mesure en décrochant un septième succès à Silverstone, de devenir le seul détenteur de ce record particulier.

Le 30 juillet, le pilote mexicain Sergio Pérez est déclaré positif à la maladie à coronavirus 2019. Immédiatement placé en quarantaine, il n'est pas autorisé à prendre le départ du Grand Prix[1]. Le Mexicain déclare : « Comme vous le savez, j'ai été testé positif pour le Covid-19. Je suis extrêmement triste, certainement l'un des jours les plus tristes de ma carrière. La quantité de préparation que nous avons mise ce weekend pour être prêt à 100 %, je savais que j'avais une super voiture avec moi, que l’équipe avait fait un travail fantastique. Je suis vraiment triste que cela se soit produit mais cela montre à quel point nous sommes tous vulnérables à ce virus. Je suis toutes les instructions de la FIA, de mon équipe. Après la Hongrie, j'ai pris un avion privé pour le Mexique pour voir ma mère pendant deux jours parce qu'elle avait eu un gros accident. Donc, dès qu'elle a quitté l'hôpital, j'ai pu la voir. Puis je suis rentré en Europe, de la même manière, avec tous les protocoles en place. Et je viens d'avoir ce virus, je ne sais pas d'où. Je n'ai aucun symptôme. Cela montre donc à quel point nous sommes tous vulnérables à cela[2]. »

Racing Point F1 Team, qui possède deux pilotes de réserve mis à disposition par Mercedes, choisit néanmoins Nico Hülkenberg pour le remplacer. En effet, Stoffel Vandoorne est déjà sur les lieux du prochain ePrix de Berlin de Formule E, tandis qu'Esteban Gutiérrez, bien que présent à Silverstone, n'a pas encore réactivé sa superlicence par un roulage de 300 kilomètres (bien que la FIA indique qu'elle serai clémente concernant les conditions du remplacement)[3]. Hülkenberg, qui a disputé 177 Grands Prix depuis 2010 sans monter sur le podium, avait déjà piloté pour cette écurie (alors encore appelée Force India) en 2012, puis entre 2014 et 2016 avant de rejoindre Renault qui a mis fin à son contrat à l'issue de la saison 2019[4].

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Silverstone[5]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus durs
Durs (Type C1)
Représentation des pneus medium
Médiums (Type C2)
Représentation des pneus tendres
Tendres (Type C3)
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
   Représentation des pneus pluie
      Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 11 h à 12 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[6]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 27 s 422
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 27 s 896 + 0 s 474
3 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 28 s 004 + 0 s 582
4 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 1 min 28 s 129 + 0 s 707
5 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 28 s 221 + 0 s 799
6 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 28 s 519 + 1 s 097
  • Remplaçant Sergio Pérez au pied levé, Nico Hülkenberg réalise, pour son retour au volant d'une monoplace de Formule 1, le neuvième temps à 1 s 170 de Verstappen[6].
  • Victime d'un incident technique sur sa SF1000, Sebastian Vettel ne boucle pas le moindre tour lors de ces premiers essais libres[6].

Deuxième séance, le vendredi de 15 h à 16 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[7]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 27 s 274
2 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 1 min 27 s 364 + 0 s 090
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 27 s 431 + 0 s 157
4 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 27 s 570 + 0 s 296
5 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 27 s 581 + 0 s 307
6 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 27 s 820 + 0 s 546

Troisième séance, le samedi de 12 h à 13 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[8]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 25 s 873
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 26 s 011 + 0 s 138
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 26 s 173 + 0 s 300
4 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 26 s 576 + 0 s 703
5 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 26 s 664 + 0 s 791
6 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 26 s 771 + 0 s 898

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[9]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 25 s 900 1 min 25 s 347 1 min 24 s 303
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 25 s 801 1 min 25 s 015 1 min 24 s 616
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 26 s 115 1 min 26 s 144 1 min 25 s 325
4 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 26 s 550 1 min 26 s 203 1 min 25 s 427
5 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 1 min 26 s 855 1 min 26 s 420 1 min 25 s 782
6 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 26 s 243 1 min 26 s 501 1 min 25 s 839
7 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 26 s 715 1 min 26 s 149 1 min 25 s 965
8 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 1 min 26 s 677 1 min 26 s 339 1 min 26 s 009
9 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 1 min 26 s 396 1 min 26 s 252 1 min 26 s 209
10 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 26 s 469 1 min 26 s 455 1 min 26 s 339
11 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 1 min 26 s 343 1 min 26 s 501
12 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 1 min 26 s 565 1 min 26 s 545
13 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Racing Point-BWT Mercedes 1 min 26 s 327 1 min 26 s 566
14 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 1 min 26 s 774 1 min 26 s 744
15 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 1 min 26 s 732 1 min 27 s 092
16 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 27 s 158
17 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 1 min 27 s 164
18 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 1 min 27 s 366
19 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 27 s 643
20 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 1 min 27 s 705
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 31 s 807 (107 % de 1 min 25 s 801)

Grille de départ[modifier | modifier le code]

  • Daniil Kvyat, auteur du quatorzième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de cinq places sur la grille en raison d'un changement de sa boîte de vitesses à la suite d'un problème découvert lors du Grand Prix précédent ; il s'élance de la dix-neuvième place[10],[11].
  • George Russell, auteur du quinzième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de cinq places sur la grille pour ne pas avoir respecté un double drapeau jaune déclenché par la sortie de piste, en Q1, de son coéquipier Nicholas Latifi ; il s'élance de la vingtième et dernière place[12],[13].
La grille de qualification du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020.
Schéma de la grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020.
La grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020.




Course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[14]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 52 1 h 28 min 01 s 283 (208,721 km/h) 1 25
2 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 52 + 5 s 856 3 18 + 1
3 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 52 + 18 s 474 4 15
4 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 52 + 19 s 650 8 12
5 4 Drapeau de la Grande-Bretagne Lando Norris McLaren-Renault 52 + 22 s 277 5 10
6 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 52 + 26 s 937 9 8
7 10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 52 + 31 s 188 11 6
8 23 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 52 + 32 s 670 (dont 5 s de pénalité effectué dans les stands) 12 4
9 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 52 + 37 s 311 6 2
10 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 52 + 41 s 857 10 1
11 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 52 + 42 s 167 2
12 63 Drapeau de la Grande-Bretagne George Russell Williams-Mercedes 52 + 52 s 004 20
13 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 52 + 53 s 370 7
14 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 52 + 54 s 205 (dont 5 s de pénalité) 15
15 6 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 52 + 54 s 549 18
16 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 52 + 55 s 050 17
17 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 51 + 1 tour 16
Abd. 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 11 Accident 19
Abd. 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 Accrochage avec Albon 14
Np. 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Racing Point-BWT Mercedes 0 Problème mécanique

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[18]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 88
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 58
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 52
4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 36
5 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 33
6 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 26
7 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 22
8 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 20
9 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 20
10 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 15
11 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 12
12 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 12
13 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 10
14 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 2
15 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 1
16 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1
Constructeurs[19]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 146
2 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda 78
3 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Renault 51
4 Drapeau de l'Italie Ferrari 43
5 Drapeau du Royaume-Uni Racing Point-BWT Mercedes 42
6 Drapeau de la France Renault 32
7 Drapeau de l'Italie AlphaTauri-Honda 13
8 Drapeau de la Suisse Alfa Romeo-Ferrari 2
9 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 1


Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2020 représente :

  • la 91e pole position de Lewis Hamilton[20] ;
  • la 87e victoire de Lewis Hamilton, sa troisième en quatre courses depuis le début de la saison[21] ;
  • la 106e victoire de Mercedes en tant que constructeur[22] ;
  • la 192e victoire de Mercedes en tant que motoriste[23].

Au cours de ce Grand Prix :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Management, « Perez ruled out of British Grand Prix after testing positive for Covid-19. », sur formula1.com, (consulté le 30 juillet 2020)
  2. Olivier Ferret, « Perez, extrêmement triste, s'explique sur son voyage au Mexique. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 31 juillet 2020)
  3. Emmanuel Touzot, « Officiel : Hülkenberg remplace Pérez chez Racing Point à Silverstone. Retour en F1 après neuf mois pour l'Allemand. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 31 juillet 2020)
  4. Rémy Georges, « Hülkenberg : « Un sentiment surréaliste ! » », sur f1i.auto-moto.com, (consulté le 31 juillet 2020)
  5. (en) « 2020 Austrian Grand Prix - Preview », sur press.pirelli.com, (consulté le 3 juillet 2020)
  6. a b et c (en) Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI BRITISH GRAND PRIX 2020 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 31 juillet 2020)
  7. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI BRITISH GRAND PRIX 2020 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 31 juillet 2020)
  8. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI BRITISH GRAND PRIX 2020 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 1er août 2020)
  9. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI BRITISH GRAND PRIX 2020 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 1er août 2020)
  10. Basile Davoine, « Daniil Kvyat sera pénalisé sur la grille de départ. », sur fr.motorsport.com, (consulté le 1er août 2020)
  11. Olivier Ferret, « Kvyat va prendre 5 places de pénalité sur la grille. Un changement avant l’heure est nécessaire sur son AT01. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 1er août 2020)
  12. Basile Davoine, « Russell pénalisé sur la grille de départ à Silverstone. », sur fr.motorsport.com, (consulté le 2 août 2020)
  13. Emmanuel Touzot, « Russell pénalisé, Leclerc, Ocon et Stroll y échappent. Le pilote Williams recule de cinq places. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 2 août 2020)
  14. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 PIRELLI BRITISH GRAND PRIX 2020 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 2 août 2020)
  15. « Grande-Bretagne 2020 - Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 1er août 2020)
  16. « Grande-Bretagne 2020 - Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 1er août 2020)
  17. « Grande-Bretagne 2020 - Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 2 août 2020)
  18. « Grande-Bretagne 2020 Championnat Pilotes », (consulté le 2 août 2020)
  19. « Grande-Bretagne 2020 Championnat Constructeurs », (consulté le 2 août 2020)
  20. « Lewis Hamilton Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 1er août 2020)
  21. « Lewis Hamilton Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 2 août 2020)
  22. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 2 août 2020)
  23. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 2 août 2020)
  24. « Pole positions par GP national », sur statsf1.com, (consulté le 1er août 2020)
  25. « Statistiques pilotes : En tête de bout en bout », sur statsf1.com, (consulté le 2 août 2020)
  26. « Lewis Hamilton points », sur statsf1.com, (consulté le 2 août 2020)
  27. « Max Verstappen points », sur statsf1.com, (consulté le 2 août 2020)
  28. Shinji, « GP GRANDE-BRETAGNE 2020 : CETTE FOIS-CI LES ALLEMANDS DEVRAIENT BIEN DOMINER LA BATAILLE D’ANGLETERRE », sur savf1.fr, (consulté le 31 juillet 2020)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :