Grand Prix automobile de Bahreïn 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Grand Prix de Bahreïn 2020
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 57
Longueur du circuit 5,412 km
Distance de course 308,238 km
Conditions de course
Affluence huis clos
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 59 min 47 s 515
(vitesse moyenne : 102,864 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 27 s 264
(vitesse moyenne : 223,267 km/h)
Record du tour en course Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen,
Red Bull-Honda,
min 32 s 014
(vitesse moyenne : 211,742 km/h)

Le Grand Prix automobile de Bahreïn 2020 (2020 Formula 1 Gulf Air Bahrain Grand Prix), disputé le , sur le circuit international de Sakhir à Sakhir est la 1033e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la 17e édition du Grand Prix de Bahreïn comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et de la quinzième manche du championnat 2020.

En raison de la pandémie de Covid-19, la course, qui devait initialement se disputer le , est d'abord reportée. Dans une saison comportant finalement dix-sept Grands Prix, la piste de Sakhir est retenue pour deux courses en une semaine, comme à Spielberg et à Silverstone. Le Grand Prix de Bahreïn précède le Grand Prix de Sakhir, l'avant-dernière course de l'année organisée le 6 décembre.

Lewis Hamilton, intouchable lors de la troisième phase des qualifications, améliore par deux fois le record de la piste de Sakhir pour obtenir la quatre-vingt-dix-huitième pole position de sa carrière, et sa dixième de l'année, en repoussant son coéquipier Valtteri Bottas à près de trois dixièmes de seconde. Mercedes verrouillant la première ligne pour la soixante-neuvième fois depuis 2014, Max Verstappen, troisième, est accompagné par son coéquipier Alexander Albon en deuxième ligne. Auteur du cinquième temps, Sergio Pérez devance les Renault de Daniel Ricciardo, avec lui en troisième ligne, et d'Esteban Ocon, en quatrième ligne devant Pierre Gasly. Lando Norris et Daniil Kvyat s'élancent de la cinquième ligne alors que les pilotes Ferrari Sebastian Vettel et Charles Leclerc, éliminés en Q2, partent onzième et douzième.

Le premier tour de la course est marqué par un effroyable accident de Romain Grosjean qui percute Daniil Kvyat dans le premier tour et tape le rail de face à pleine vitesse dans un choc mesuré à 53 g ; sa monoplace, brisée en deux et dont la cellule de survie est complètement encastrée dans les barrières s'enflamme immédiatement. Le Français, qui réussit à s'extraire seul du brasier au bout d'une vingtaine de secondes, est héliporté vers un hôpital pour subir des examens ; il ne présente que des brûlures aux mains et aux pieds et est élu pilote du jour. Le Grand Prix est immédiatement interrompu sur drapeau rouge pendant une heure et demie, temps nécessaire à la réparation des dispositifs de sécurité du circuit. Juste après qu'un second départ arrêté est donné, la course est à nouveau neutralisée lorsque Kvyat harponne Stroll, expédiant sa Racing Point sur le toit ; l'épreuve reprend après sept tours derrière la voiture de sécurité.

Deux semaines après avoir gagné son septième titre mondial, Lewis Hamilton ne lâche rien. Il remporte sa onzième victoire de la saison, la quatre-vingt-quinzième de sa carrière après un cavalier seul, n'ayant laissé la tête à Max Verstappen qu'un tour, au moment de son premier changement de pneus. Valtteri Bottas, ayant raté le premier départ, se retrouve englué dans le peloton lors du deuxième départ ordonné selon le classement arrêté au premier tour. Verstappen roule donc en deuxième position tout du long, sans jamais pouvoir inquiéter le Britannique, mais s'adjuge le point bonus en réalisant le meilleur tour au quarante-huitième passage. Sergio Pérez, qui s'est hissé en troisième position dès le départ, est tout proche du podium quand, à trois tours du but, il doit abandonner, moteur en feu. Sa monoplace restant au bord de la piste, conduit la voiture de sécurité à emmener la meute jusqu'au drapeau à damier.

Alexander Albon récupère ainsi la troisième place et monte sur le deuxième podium de sa carrière. Les McLaren animent la course et réalisent une belle opération au championnat, Carlos Sainz et Lando Norris terminant quatrième et cinquième. Parti huitième, Pierre Gasly prend le meilleur sur les Renault et finit derrière les deux voitures oranges. Daniel Ricciardo résiste à Bottas en fin de course et se classe septième. Esteban Ocon prend la neuvième place et Charles Leclerc, qui a longtemps roulé hors des points, profite de l'abandon de Pérez pour prendre le dernier point au volant d'une Ferrari à la dérive qui n'a pas permis à son coéquipier Sebastian Vettel de faire mieux que treizième, derrière la Williams de George Russell. Aucune effusion n'anime la cérémonie de remise des trophées, les pilotes et le personnel des écuries ayant en tête les images de l'accident de Romain Grosjean qui donnera des nouvelles depuis son lit d'hôpital avec le sourire, les deux mains bandées, remerciant le personnel médical qui est intervenu instantanément sur les lieux de son crash et louant le halo qui lui a sauvé la vie : « Je n'étais pas pour le halo il y a quelques années mais je pense maintenant que c'est le truc le plus génial en Formule 1 car sans ça, je ne serais pas là aujourd'hui pour vous parler. »

Au classement du championnat du monde, derrière Hamilton (332 points), Bottas conserve la deuxième place (201 points) bien que Verstappen se rapproche (189 points) et peut toujours espérer le dépasser au terme des deux courses restantes. Ricciardo récupère la quatrième place (102 points) mais reste sous la menace de Pérez (100 points) qui n'a pas marqué. Leclerc recule au sixième rang (98 points) alors que Norris (86 points), Sainz et Albon (85 points) sont groupés de la septième à la huitième place à égalité de points ; Gasly est toujours dixième (71 points). Chez les constructeurs, derrière Mercedes, champion pour la septième fois (504 points) et Red Bull, assuré de finir deuxième (240 points), McLaren se hisse au troisième rang (171 points) et devra le défendre face à Racing Point (154 points), Renault (144 points) et Ferrari (130 points) ; suivent AlphaTauri (97 points), Alfa Romeo (8 points) et Haas (3 points). Williams, qui n'a toujours pas marqué, ferme la marche.

Contexte[modifier | modifier le code]

Ce Grand Prix devait constituer la deuxième manche du championnat le 22 mars 2020. Cependant, l'émergence du virus COVID-19 au niveau mondial, ayant menée à l'annulation du Grand Prix d'Australie, a fortement affecté le calendrier du championnat 2020. Si dans un premier temps, les organisateurs décident de l'organisation du Grand Prix à huis clos[1], il est dans un second reporté à une date indéterminée[2].

Le 25 août 2020, le nouveau calendrier 2020 est publié, confirmant le déroulement du Grand Prix le 29 novembre. Celle-ci sera suivie d'une seconde épreuve la semaine suivante lors du Grand Prix de Sakhir 2020, qui se déroulera sur le tracé extérieur du circuit[3].

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Bahreïn[4]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus durs
Durs (Type C2)
Représentation des pneus medium
Médiums (Type C3)
Représentation des pneus tendres
Tendres (Type C4)
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
   Représentation des pneus pluie
      Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[5]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 29 s 033
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 29 s 482 + 0 s 449
3 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 30 s 000 + 0 s 967
4 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 30 s 018 + 0 s 985
5 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 1 min 30 s 049 + 1 s 016
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 30 s 294 + 1 s 261

Deuxième séance, le vendredi de 18 h à 19 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[8]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 28 s 971
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 29 s 318 + 0 s 347
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 29 s 336 + 0 s 365
4 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 29 s 403 + 0 s 432
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 1 min 29 s 462 + 0 s 491
6 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 1 min 29 s 551 + 0 s 580
  • Deux drapeaux rouges ont interrompu cette session ; le premier après un gros accident d'Alexander Albon qui a totalement détruit sa monoplace après un « coup de raquette » puis en raison de la divagation d'un chien sur le circuit[9].

Troisième séance, le samedi de 14 h à 15 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[10]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 28 s 355
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 28 s 618 + 0 s 263
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 28 s 721 + 0 s 366
4 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 1 min 29 s 018 + 0 s 663
5 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 29 s 455 + 1 s 100
6 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 1 min 29 s 472 + 1 s 117

Séance de qualification[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[11]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 28 s 343 1 min 27 s 586 1 min 27 s 264
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 28 s 767 1 min 28 s 063 1 min 27 s 553
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 28 s 885 1 min 28 s 025 1 min 27 s 678
4 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 1 min 28 s 732 1 min 28 s 749 1 min 28 s 274
5 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 29 s 178 1 min 28 s 894 1 min 28 s 322
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 1 min 29 s 005 1 min 28 s 648 1 min 28 s 417
7 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 1 min 29 s 203 1 min 28 s 937 1 min 28 s 419
8 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 1 min 28 s 971 1 min 29 s 008 1 min 28 s 448
9 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 1 min 29 s 464 1 min 28 s 877 1 min 28 s 542
10 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 1 min 29 s 158 1 min 28 s 944 1 min 28 s 618
11 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 29 s 142 1 min 29 s 149
12 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 29 s 137 1 min 29 s 165
13 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 28 s 679 1 min 29 s 557
14 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 1 min 29 s 294 1 min 31 s 218
15 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 28 s 975 Pas de temps
16 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 1 min 29 s 491
17 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 1 min 29 s 810
18 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 30 s 111
19 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 30 s 138
20 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 1 min 30 s 182
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 34 s 527 (107 % de 1 min 28 s 343)

Grille de départ[modifier | modifier le code]

La grille de qualification et de départ du Grand Prix de Bahreïn 2020.

Course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[12]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 57 2 h 59 min 47 s 515 (102,864 km/h) 1 25
2 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 57 + 1 s 254 3 18 + 1
3 23 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 57 + 8 s 005 4 15
4 4 Drapeau de la Grande-Bretagne Lando Norris McLaren-Renault 57 + 11 s 337 9 12
5 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 57 + 11 s 787 15 10
6 10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 57 + 11 s 942 8 8
7 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 57 + 19 s 368 6 6
8 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 57 + 19 s 680 2 4
9 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 57 + 22 s 803 7 2
10 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 56 + 1 tour 12 1
11 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 56 + 1 tour (dont 10 s de pénalité purgées en course) 10
12 63 Drapeau de la Grande-Bretagne George Russell Williams-Mercedes 56 + 1 tour 14
13 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 56 + 1 tour 11
14 6 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 56 + 1 tour 20
15 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 56 + 1 tour 17
16 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 56 + 1 tour 16
17 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 56 + 1 tour 18
18 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 53 Moteur 5
Abd. 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 2 Accrochage 13
Abd. 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 0 Accident 19

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[16]
Pos. Pilote Écurie Points
Champion Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 332
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 201
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 189
4 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 102
5 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 100
6 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 98
7 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 86
8 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 85
9 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 85
10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 71
11 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 59
12 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 42
13 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 33
14 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 26
15 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Racing Point-BWT Mercedes 10
16 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 4
17 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 4
18 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 2
19 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1
Constructeurs[17]
Pos. Écurie Points
Champion Drapeau de l'Allemagne Mercedes 533
2 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda 274
3 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Renault 171
4 Drapeau du Royaume-Uni Racing Point-BWT Mercedes 154[Note 1]
5 Drapeau de la France Renault 144
6 Drapeau de l'Italie Ferrari 131
7 Drapeau de l'Italie AlphaTauri-Honda 97
8 Drapeau de la Suisse Alfa Romeo-Ferrari 8
9 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 3

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de Bahreïn 2020 représente :

  • la 98e pole position de Lewis Hamilton, sa dixième de la saison[19] ;
  • la 95e victoire de Lewis Hamilton, sa onzième de la saison[20] ;
  • la 115e victoire de Mercedes en tant que constructeur[21] ;
  • la 201e victoire de Mercedes en tant que motoriste[22] ;
  • le 179e et dernier Grand Prix de Romain Grosjean[23].

Au cours de ce Grand Prix :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le 7 août 2020, la FIA annonce que Racing Point écope d’une amende de 400 000 euros et perd 15 points au championnat du monde des constructeurs en raison d'écopes de freins illégales car conçues par Mercedes. Cette sanction s'applique uniquement en rapport avec le Grand Prix de Styrie et ne concerne pas les résultats des pilotes.[18]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Ferret, « Officiel : Le Grand Prix F1 de Bahreïn à huis clos », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 8 mars 2020)
  2. Benjamin Vinel, « Officiel - Les GP de Bahreïn et du Vietnam sont reportés », sur fr.motorsport.com, (consulté le 14 mars 2020)
  3. Fabien Gaillard, « La F1 officialise le retour de la Turquie et un calendrier à 17 GP », sur fr.motorsport.com, (consulté le 30 novembre 2020)
  4. (en) « Tyres nominated for the last seven Grand Prix of 2020 », sur press.pirelli.com, (consulté le 28 septembre 2020)
  5. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2020 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 27 novembre 2020)
  6. Alexandre Combralier, « Nissany remplacera Russell en EL1 chez Williams F1 ce week-end. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 25 novembre 2020)
  7. Basile Davoine, « Kubica remplace Räikkönen pour les essais libres à Bahreïn. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 27 novembre 2020)
  8. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2020 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 27 novembre 2020)
  9. Fabien Gaillard, « EL2 - Hamilton ne laisse pas sa part au chien, Albon détruit sa F1. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 27 novembre 2020)
  10. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2020 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 28 novembre 2020)
  11. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2020 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 28 novembre 2020)
  12. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2020 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 30 novembre 2020)
  13. « Bahreïn 2020 - Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 28 novembre 2020)
  14. « Bahreïn 2020 - Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 30 novembre 2020)
  15. « Bahreïn 2020 - Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 30 novembre 2020)
  16. « Bahreïn 2020 - Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 29 novembre 2020)
  17. « Bahreïn 2020 - Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 6 décembre 2020)
  18. (en) FIA, « F1 - RENAULT PROTEST DECISION », sur fia.com, (consulté le 13 août 2020)
  19. « Lewis Hamilton Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 28 novembre 2020)
  20. « Lewis Hamilton Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 29 novembre 2020)
  21. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 29 novembre 2020)
  22. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 29 novembre 2020)
  23. « Romain Grosjean », sur statsf1.com, (consulté le 15 février 2021)
  24. Fabien Gaillard, « Romain Grosjean élu "Pilote du Jour" du GP de Bahreïn 2020 », sur fr.motorsport.com, (consulté le 29 novembre 2020)
  25. Gonzalo Forbes, « F1 - Red Bull savoure son double podium à Bahreïn. », sur autohebdo.fr, (consulté le 1er décembre 2020)
  26. (en) FIA Communications Department, « BAHRAIN GRAND PRIX EVENT & TIMING INFORMATION STEWARDS DECISIONS », sur fia.com, (consulté le 27 novembre 2020)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :