Grand Prix automobile du Brésil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix du Brésil
Tracé de la course

Drapeau Autodromo José Carlos Pace

Données de course
Nombre de tours 71
Longueur du circuit 4,309 km
Distance de course 305,909 km
Conditions de course
Affluence ?
Résultats
Vainqueur 2016 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 1 min 1 s 335
(vitesse moyenne : 101,394 km/h)
Pole position 2016 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 10 s 736
(vitesse moyenne : 219,300 km/h)
Record du tour en course 2016 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen,
Red Bull-TAG Heuer,
min 25 s 305
(vitesse moyenne : 181,846 km/h)

Le Grand Prix du Brésil est une épreuve du championnat du monde de Formule 1. Il se dispute depuis 1972 et compte pour le championnat du monde depuis 1973.

Les différents circuits utilisés[modifier | modifier le code]

Faits marquants[modifier | modifier le code]

  • Grand Prix du Brésil 1973 : À l'occasion du premier Grand Prix du Brésil comptant pour le championnat du monde de Formule 1, Ronnie Peterson réalise sa première position, la 200e Grand Prix pour la Scuderia Ferrari.
  • Grand Prix du Brésil 1975 : Deuxième épreuve de la saison, le Grand Prix du Brésil est remporté par le pilote local Carlos Pace qui remporte l'unique victoire de sa carrière en F1. C'est également le premier podium pour Jochen Mass, le premier meilleur tour pour Jean-Pierre Jarier et également celui de Shadow. Graham Hill court ici son dernier Grand Prix et McLaren Racing son 100e.
  • Grand Prix du Brésil 1976 : James Hunt réalise sa première pole position et Ligier court son premier Grand Prix.
  • Grand Prix du Brésil 1978 : Deuxième épreuve de la saison, le Grand Prix du Brésil est remporté, sur Ferrari, par le pilote argentin Carlos Reutemann qui offre au manufacturier de pneumatique Michelin sa première victoire en Formule 1. L'écurie locale Copersucar obtient également son unique podium et Arrows court son premier Grand Prix.
  • Grand Prix du Brésil 1979 : les pilotes Ligier Jacques Laffite et Patrick Depailler réalisent le seul doublé de l'écurie française, trois ans après ses débuts en Formule 1.
  • Grand Prix du Brésil 1980 : Deuxième épreuve de la saison, le Grand Prix du Brésil est dominé par les Renault équipées du moteur turbo, En tête jusqu'à la mi-course, Jean-Pierre Jabouille abandonne et doit céder la victoire à son coéquipier René Arnoux qui remporte son premier succès en Formule 1. Elio de Angelis, quant à lui, monte sur son premier podium.
  • Grand Prix du Brésil 1981 : Deuxième manche de la saison, le Grand Prix du Brésil, disputé sous la pluie, est le théâtre du second doublé consécutif de la saison de l'écurie Williams, mais dans le désordre : désobéissant ouvertement aux consignes d'équipe, Reutemann refuse de céder la victoire à son coéquipier Alan Jones, champion du monde en titre, et s'impose facilement. Les visages crispés au sein de l'écurie britannique après la course témoignent du malaise ainsi créé.
  • Grand Prix du Brésil 1982 : Deuxième manche de la saison, le Grand Prix du Brésil est remporté par Alain Prost (Renault) déclaré vainqueur à la suite de la disqualification, pour poids non-conforme, du vainqueur initial Nelson Piquet (Brabham) et de son dauphin Keke Rosberg (Williams).
  • Grand Prix du Brésil 1983 : Manche d'ouverture de la saison, le Grand Prix du Brésil est remporté par le pilote local Nelson Piquet (Brabham-BMW) qui s'impose devant ... personne. En effet, arrivé deuxième de l'épreuve après une belle frayeur, sa Williams s'étant embrasée lors de son ravitaillement en essence (il a fallu toute la force de persuasion de son équipe pour l'obliger à remonter dans sa monoplace), le champion du monde en titre Keke Rosberg a été disqualifié pour poussette illicite dans les stands à la suite de son souci lors du ravitaillement. Les commissaires sportifs ont laissé cette deuxième place vacante et n'ont pas reclassé les pilotes arrivés derrière Rosberg.
  • Grand Prix du Brésil 1984 : premier Grand Prix pour Ayrton Senna et première victoire du motoriste TAG-Porsche, son premier podium et son premier meilleur tour.
  • Grand Prix du Brésil 1989 : Présent avec son écurie AGS sur le circuit de Jacarepagua, à Rio de Janeiro, pour une séance d'essais privés préparatoires à la saison 1989, Philippe Streiff est victime d'un très grave accident le 15 mars 1989 lors des essais de pneumatiques. Coincé dans sa voiture il est secouru dans des conditions qui le laissent tétraplégique : les secouristes brésiliens sont accusés d'avoir aggravé ses blessures en l'arrachant à la voiture. En course, le champion du monde Ayrton Senna perd toute chance de victoire devant son public dès le premier virage après la destruction de son aileron avant. Nigel Mansell s'impose pour sa première course chez Ferrari. C'est également la première victoire d'une monoplace avec une boîte de vitesses semi-automatique avec commandes au volant. Le Britannique devance Alain Prost et Mauricio Gugelmin qui monte sur le seul podium de sa carrière. Johnny Herbert finit quatrième pour son premier Grand Prix tandis que Ligier dispute son 200e.
  • Grand Prix du Brésil 1991 : Ayrton Senna triomphe enfin devant son public. Parti en pole position, il subit la pression de Nigel Mansell jusqu'à son abandon. Senna commence à avoir des problèmes de boîte de vitesses qui ne compte plus que le sixième rapport en fin de course. Au bout de l'effort, il gagne son premier Grand Prix du Brésil devant une foule en liesse, sa voiture s'immobilisant pendant le tour d'honneur. Senna, complétement épuisé, doit être extrait de sa monoplace et il a toutes les peines du monde à soulever son trophée sur le podium.
  • Grand Prix du Brésil 1993 : Damon Hill monte sur son premier podium, McLaren remporte sa 100e victoire. Ce Grand Prix est marqué par le terrible accrochage entre Michael Andretti et Gerhard Berger.
  • Grand Prix du Brésil 2003 : Troisième épreuve de la saison, le Grand Prix est interrompu avant la fin de la course, à la suite de l'accident de Fernando Alonso. Giancarlo Fisichella, après avoir dépassé Kimi Räikkönen deux tours avant l'interruption de la course est privé, durant 5 jours, de sa victoire, attribuée à l'origine au Finlandais. En effet, le classement s'établit selon le classement 2 tours avant l'interruption. L'accident se produisit seulement un tour après la prise de la tête de course par Giancarlo, mais après enquête, le drapeau rouge fut déployé environ 4 secondes après que le pilote Jordan ne franchisse la ligne d'arrivée. L'échange des coupes entre les 2 hommes s'est produit lors du Grand Prix suivant.
  • Grand Prix du Brésil 2005 : Fernando Alonso devient le plus jeune champion du monde de l'histoire grâce à sa troisième place qui le met définitivement hors de portée de son rival Kimi Räikkönen.
  • Grand Prix du Brésil 2006 : pour la dernière course de sa carrière, Michael Schumacher a encore une chance de remporter un huitième titre mondial, mais compte 10 points de retard sur le champion sortant Fernando Alonso et doit s'imposer en espérant que l'Espagnol ne finisse pas dans les points. Parti 10e, Schumacher commence à remonter dans le classement, mais une touchette avec Giancarlo Fisichella provoque une crevaison sur sa Ferrari et l'oblige à repasser par les stands pour repartir en fond de peloton. L'Allemand entame alors une remontée spectaculaire qui le voit finir à la quatrième place, alors qu'Alonso se contente de finir deuxième derrière le Brésilien Felipe Massa, lui assurant son deuxième titre mondial consécutif.
  • Grand Prix du Brésil 2007: au départ de la course, trois pilotes sont en lutte pour le titre mondial: le rookie britannique Lewis Hamilton est en tête du championnat devant son coéquipier et rival Fernando Alonso, mais Kimi Raikkonen, à 7 points d'Hamilton, peut toujours espérer être titré. Au départ, Raikkonen prend la deuxième place derrière son coéquipier Felipe Massa, tandis que Hamilton, voulant dépasser Alonso, sort de la piste avant de tourner au ralenti. Le Britannique peut continuer mais il est loin au classement de la course, dominée par les Ferrari de Massa et Raikkonen, alors qu'Alonso ne peut suivre leur rythme. Une stratégie décalée permet à Raikkonen de passer en tête pour s'imposer devant Massa et Alonso, tandis qu'Hamilton finit septième à un tour. Grâce à sa victoire et aux résultats des pilotes McLaren, Raikkonen remporte son premier titre de champion de monde.
  • Grand Prix du Brésil 2008 : Avant la dernière manche de la saison, Lewis Hamilton et Felipe Massa sont les deux pilotes en course pour le titre de champion du monde. Alors que Massa doit finir premier ou second pour être titré, Hamilton n'a besoin que d'une cinquième place pour être sacré en cas de victoire du Brésilien. La course démarre sous une forte pluie, Massa part de la pole position et passe l'essentiel de la course en tête. Il croit remporter le titre, Hamilton n'étant que sixième lorsqu'il passe la ligne d'arrivée en vainqueur. Mais l'anglais dépasse Timo Glock dans l'ultime virage : le pilote allemand, en perdition, avait choisi de garder ses pneus pour le sec alors que la pluie a refait son apparition dans les derniers tours. Lewis Hamilton s'adjuge donc le titre et devient le plus jeune champion du monde de l'histoire.
  • Grand Prix du Brésil 2009 : pour la cinquième année consécutive, le titre mondial des pilotes est attribué au Brésil. En finissant cinquième de la course, Jenson Button assure son titre de champion du monde, tandis que son écurie Brawn GP remporte le championnat du monde des constructeurs.
  • Grand Prix du Brésil 2010 : Pour l'avant-dernière manche de la saison, le jeune pilote allemand Nico Hülkenberg réalise la première pole position de sa carrière et devance sur la grille les cinq pilotes encore en lice pour le titre mondial. Sebastian Vettel et Mark Webber, en réalisant un doublé, permettent à leur écurie Red Bull Racing de décrocher son premier titre de champion du monde des constructeurs. À l'issue de l'épreuve, quatre pilotes (Fernando Alonso, Webber, Vettel et Lewis Hamilton) sont encore en lice pour le titre de champion du monde des pilotes.
  • Grand Prix du Brésil 2012 : Avant la course, Sebastian Vettel compte 13 points d'avance sur Fernando Alonso. Au départ, Vettel est accroché par Bruno Senna et repart dernier avec une voiture endommagée. Sous des conditions météorologiques très changeantes, Nico Hülkenberg percute le leader Lewis Hamilton qui abandonne alors qu'il dispute sa dernière course avec McLaren. Vettel remonte au classement et Alonso doit gagner pour être champion. À 3 tours de l'arrivée, Paul di Resta part à la faute dans la dernière montée et provoque la sortie de la voiture de sécurité qui contraint les pilotes à franchir l'arrivée sous son régime. Jenson Button remporte sa 15e et dernière victoire, tandis que Vettel remporte son troisième titre de champion du monde. À 43 ans, Michael Schumacher dispute son 307e et dernier Grand Prix de Formule 1.
  • Grand Prix du Brésil 2016 : Nico Rosberg peut être champion du monde à Interlagos. Le circuit est toutefois noyé sous les eaux et le départ est donné derrière la voiture de sécurité. Deux drapeaux rouges suspendent la course qui voit finalement Lewis Hamilton s'imposer et retarder l'échéance. Hamilton obtient sa 52e victoire en carrière et passe devant Alain Prost. Repoussé au quatorzième rang après un ultime arrêt au stand, Max Verstappen réalise le meilleur tour en course, ce qui fait de lui le plus jeune pilote de l'histoire dans ce domaine.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix automobile du Brésil 1972 ne faisait pas partie du championnat du monde de Formule 1.

Année Vainqueur Voiture Circuit Résultats
1972 Flag of Argentina.svg Carlos Reutemann Flag of the United Kingdom.svg Brabham-Ford Interlagos Résultats
1973 Flag of Brazil.svg Emerson Fittipaldi Flag of the United Kingdom.svg Lotus-Ford Interlagos Résultats
1974 Flag of Brazil.svg Emerson Fittipaldi Flag of the United Kingdom.svg McLaren-Ford Interlagos Résultats
1975 Flag of Brazil.svg José Carlos Pace Flag of the United Kingdom.svg Brabham-Ford Interlagos Résultats
1976 Flag of Austria.svg Niki Lauda Flag of Italy.svg Ferrari Interlagos Résultats
1977 Flag of Argentina.svg Carlos Reutemann Flag of Italy.svg Ferrari Interlagos Résultats
1978 Flag of Argentina.svg Carlos Reutemann Flag of Italy.svg Ferrari Jacarepagua Résultats
1979 Flag of France.svg Jacques Laffite Flag of France.svg Ligier-Ford Interlagos Résultats
1980 Flag of France.svg Rene Arnoux Flag of France.svg Renault Interlagos Résultats
1981 Flag of Argentina.svg Carlos Reutemann Flag of the United Kingdom.svg Williams-Ford Jacarepagua Résultats
1982 Flag of France.svg Alain Prost Flag of France.svg Renault Jacarepagua Résultats
1983 Flag of Brazil.svg Nelson Piquet Flag of the United Kingdom.svg Brabham-BMW Jacarepagua Résultats
1984 Flag of France.svg Alain Prost Flag of the United Kingdom.svg McLaren-TAG Jacarepagua Résultats
1985 Flag of France.svg Alain Prost Flag of the United Kingdom.svg McLaren-TAG Jacarepagua Résultats
1986 Flag of Brazil.svg Nelson Piquet Flag of the United Kingdom.svg Williams-Honda Jacarepagua Résultats
1987 Flag of France.svg Alain Prost Flag of the United Kingdom.svg McLaren-TAG Jacarepagua Résultats
1988 Flag of France.svg Alain Prost Flag of the United Kingdom.svg McLaren-Honda Jacarepagua Résultats
1989 Flag of the United Kingdom.svg Nigel Mansell Flag of Italy.svg Ferrari Jacarepagua Résultats
1990 Flag of France.svg Alain Prost Flag of Italy.svg Ferrari Interlagos Résultats
1991 Flag of Brazil.svg Ayrton Senna Flag of the United Kingdom.svg McLaren-Honda Interlagos Résultats
1992 Flag of the United Kingdom.svg Nigel Mansell Flag of the United Kingdom.svg Williams-Renault Interlagos Résultats
1993 Flag of Brazil.svg Ayrton Senna Flag of the United Kingdom.svg McLaren-Ford Interlagos Résultats
1994 Flag of Germany.svg Michael Schumacher Flag of the United Kingdom.svg Benetton-Ford Interlagos Résultats
1995 Flag of Germany.svg Michael Schumacher Flag of the United Kingdom.svg Benetton-Renault Interlagos Résultats
1996 Flag of the United Kingdom.svg Damon Hill Flag of the United Kingdom.svg Williams-Renault Interlagos Résultats
1997 Canada Jacques Villeneuve Flag of the United Kingdom.svg Williams-Renault Interlagos Résultats
1998 Drapeau : Finlande Mika Häkkinen Flag of the United Kingdom.svg McLaren-Mercedes Interlagos Résultats
1999 Drapeau : Finlande Mika Häkkinen Flag of the United Kingdom.svg McLaren-Mercedes Interlagos Résultats
2000 Flag of Germany.svg Michael Schumacher Flag of Italy.svg Ferrari Interlagos Résultats
2001 Flag of the United Kingdom.svg David Coulthard Flag of the United Kingdom.svg McLaren-Mercedes Interlagos Résultats
2002 Flag of Germany.svg Michael Schumacher Flag of Italy.svg Ferrari Interlagos Résultats
2003 Flag of Italy.svg Giancarlo Fisichella Flag of Ireland.svg Jordan-Ford Interlagos Résultats
2004 Flag of Colombia.svg Juan Pablo Montoya Flag of the United Kingdom.svg Williams-BMW Interlagos Résultats
2005 Flag of Colombia.svg Juan Pablo Montoya Flag of the United Kingdom.svg McLaren-Mercedes Interlagos Résultats
2006 Flag of Brazil.svg Felipe Massa Flag of Italy.svg Ferrari Interlagos Résultats
2007 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Flag of Italy.svg Ferrari Interlagos Résultats
2008 Flag of Brazil.svg Felipe Massa Flag of Italy.svg Ferrari Interlagos Résultats
2009 Flag of Australia.svg Mark Webber Flag of Austria.svg Red Bull-Renault Interlagos Résultats
2010 Flag of Germany.svg Sebastian Vettel Flag of Austria.svg Red Bull-Renault Interlagos Résultats
2011 Flag of Australia.svg Mark Webber Flag of Austria.svg Red Bull-Renault Interlagos Résultats
2012 Flag of the United Kingdom.svg Jenson Button Flag of the United Kingdom.svg McLaren-Mercedes Interlagos Résultats
2013 Flag of Germany.svg Sebastian Vettel Flag of Austria.svg Red Bull-Renault Interlagos Résultats
2014 Flag of Germany.svg Nico Rosberg Flag of Germany.svg Mercedes Interlagos Résultats
2015 Flag of Germany.svg Nico Rosberg Flag of Germany.svg Mercedes Interlagos Résultats
2016 Flag of the United Kingdom.svg Lewis Hamilton Flag of Germany.svg Mercedes Interlagos Résultats

Palmarès par pilote[modifier | modifier le code]

Nombre de victoires Pilote Année
6 Drapeau de la France Alain Prost 1982, 1984, 1985, 1987, 1988, 1990
4 Drapeau de l'Argentine Carlos Reutemann 1972, 1977, 1978, 1981
Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher 1994, 1995, 2000, 2002
2 Drapeau du Brésil Ayrton Senna 1991, 1993
Drapeau du Brésil Emerson Fittipaldi 1973, 1974
Drapeau du Brésil Felipe Massa 2006, 2008
Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya 2004, 2005
Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen 1998, 1999
Drapeau de l'Australie Mark Webber 2009, 2011
Drapeau du Brésil Nelson Piquet 1983, 1986
Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell 1989, 1992
Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel 2010, 2013
Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg 2014, 2015
1 Drapeau du Brésil Carlos Pace 1975
Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill 1996
Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard 2001
Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella 2003
Drapeau de la France Jacques Laffite 1979
Drapeau du Canada Jacques Villeneuve 1997
Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen 2007
Drapeau de l'Autriche Niki Lauda 1976
Drapeau de la France René Arnoux 1980
Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button 2012
Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton 2016
Bilan par nation
Pos. Nation Victoire(s)
1er Drapeau du Brésil Brésil 9
2e Drapeau de la France France 8
2e Drapeau de l'Allemagne Allemagne 8
4e Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 6
5e Drapeau de l'Argentine Argentine 4
6e Drapeau de la Finlande Finlande 3
7e Drapeau de la Colombie Colombie 2
7e Drapeau de l'Australie Australie 2

Victoires par constructeur[modifier | modifier le code]

Nombre de victoires Constructeur Année
12 Drapeau du Royaume-Uni McLaren 1974, 1984, 1985, 1987, 1988, 1991,
1993, 1998, 1999, 2001, 2005, 2012
10 Drapeau de l'Italie Ferrari 1976, 1977, 1978, 1989, 1990, 2000,
2002, 2006, 2007, 2008.
6 Drapeau du Royaume-Uni Williams 1981, 1986, 1992, 1996, 1997, 2004
4 Drapeau de l'Autriche Red Bull 2009, 2010, 2011, 2013
3 Drapeau du Royaume-Uni Brabham 1972, 1975, 1983
Drapeau de l'Allemagne Mercedes 2014, 2015, 2016
2 Drapeau du Royaume-Uni Benetton 1994, 1995
Drapeau de la France Renault 1980, 1982
1 Drapeau de l'Irlande Jordan 2003
Drapeau du Royaume-Uni Lotus 1973

Records[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]