Direction interrégionale des services pénitentiaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carte des directions interrégionales des services pénitentiaires au 1er janvier 2017.
Carte des directions interrégionales des services pénitentiaires au .

Les directions interrégionales des services pénitentiaires (DISP), auparavant appelées directions régionales des services pénitentiaires (DRSP), sont des services déconcentrés à l'échelle interrégionale de l'administration pénitentiaire en France. Il en existe neuf en France métropolitaine et une pour l'Outre-mer (appelée mission outre-mer).

Missions[modifier | modifier le code]

Le directeur interrégional des services pénitentiaires a autorité sur les établissements pénitentiaires et les services pénitentiaires d'insertion et de probation relevant de son ressort, à l'exception des établissements qu'un texte place directement sous l'autorité de l'administration centrale[1].

Organisation territoriale[modifier | modifier le code]

Le ressort territorial de chaque direction interrégionale, constitué d'une ou plusieurs régions, forme une zone dite « interrégion pénitentiaire ». Il est, à partir du , le suivant[2] :

Direction interrégionale Siège Régions administratives Directeur interrégional[3] Directeur interrégional adjoint[3]
DISP de Bordeaux Bordeaux Nouvelle-Aquitaine Nadine Picquet Guillaume Goujot
DISP de Dijon Dijon Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire Pascal Vion André Varignon
DISP de Strasbourg Strasbourg Grand Est Hubert Moreau Jean-Michel Camu
DISP de Lille Lille Hauts-de-France Valérie Decroix Pierre Gadoin
DISP de Lyon Lyon Auvergne-Rhône-Alpes Paul Louchouarn Rachel Collin
DISP de Marseille Marseille Provence-Alpes-Côte d'Azur, Corse Thierry Alves Guillaume Piney
DISP de Paris Paris Île-de-France Stéphane Scotto Renaud Seveyras
DISP de Rennes Rennes Bretagne, Normandie, Pays de la Loire Marie-Line Hanicot Martine Hamelot-Marié
DISP de Toulouse Toulouse Occitanie Stéphane Gély Arnaud Moumaneix
Mission Outre-mer Paris Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte, Polynésie française, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Wallis-et-Futuna, Nouvelle-Calédonie Muriel Guegan Antoine Cuenot

De 2008 à 2016, le ressort était défini par l'article D. 192 du Code de procédure pénale[4] (abrogé au [1]), et était le suivant[5],[6] :

Direction Départements
Bordeaux Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Corrèze, Creuse, Haute-Vienne, Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne
Centre-Est Dijon Côte-d'Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne, Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loiret, Loir-et-Cher, Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne
Est-Strasbourg Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort
Lille Pas-de-Calais, Nord, Aisne, Oise, Somme, Eure, Seine-Maritime
Lyon Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie, Haute-Savoie, Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme
Marseille Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse, Haute-Corse, Corse-du-Sud
Paris Paris, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d'Oise, Yvelines
Rennes Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan, Calvados, Manche, Orne, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée
Toulouse Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn, Tarn-et-Garonne, Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]