Direction interrégionale des services pénitentiaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carte des directions interrégionales des services pénitentiaires au 1er janvier 2017.
Carte des directions interrégionales des services pénitentiaires au .

En France, les directions interrégionales des services pénitentiaires (DISP), auparavant appelées directions régionales des services pénitentiaires (DRSP), sont des services déconcentrés à l'échelle interrégionale de l'administration pénitentiaire. Il en existe neuf en France métropolitaine et une pour l'Outre-mer (appelée mission outre-mer).

Missions[modifier | modifier le code]

Les directions interrégionales des services pénitentiaires constituent l'échelon intermédiaire entre l'administration centrale, incarnée par la direction de l'Administration pénitentiaire (DAP), et les établissements pénitentiaires et les services pénitentiaires d'insertion et de probation (SPIP).

Le directeur interrégional (DI) a autorité sur les établissements pénitentiaires et les services pénitentiaires d'insertion et de probation relevant de son ressort, à l'exception des établissements qu'un texte place directement sous l'autorité de l'administration centrale[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

Les directions interrégionales sont composées de différents départements placés sous l'autorité d'un directeur interrégional, d'un directeur interrégional adjoint et d'un secrétaire général :

  • Département de la sécurité et de la détention (DSD) ;
  • Département des politiques d'insertion, de probation et de prévention de la récidive (DPIPPR) ;
  • Département des ressources humaines et des relations sociales (DRHRS) ;
  • Département du budget et des finances (DBF) ;
  • Département des affaires immobilières (DAI) ;
  • Département des systèmes d'information (DSI).

Ressort territorial[modifier | modifier le code]

Le ressort territorial de chaque direction interrégionale, constitué d'une ou plusieurs régions, forme une zone dite « interrégion pénitentiaire ». Il est, à partir du , le suivant[2] :

Direction interrégionale Siège Régions administratives Directeur interrégional[3] Directeur interrégional adjoint[3]
DISP de Bordeaux Bordeaux Nouvelle-Aquitaine Nadine Picquet Guillaume Goujot
DISP de Dijon Dijon Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire Pascal Vion André Varignon
DISP de Strasbourg Strasbourg Grand Est Hubert Moreau Jean-Michel Camu
DISP de Lille Lille Hauts-de-France Valérie Decroix Pierre Gadoin
DISP de Lyon Lyon Auvergne-Rhône-Alpes Paul Louchouarn Rachel Collin
DISP de Marseille Marseille Provence-Alpes-Côte d'Azur, Corse Thierry Alves Guillaume Piney
DISP de Paris Fresnes Île-de-France Stéphane Scotto Renaud Seveyras
DISP de Rennes Rennes Bretagne, Normandie, Pays de la Loire Marie-Line Hanicot Martine Hamelot-Marié
DISP de Toulouse Toulouse Occitanie Stéphane Gély Arnaud Moumaneix
Mission Outre-mer Ivry-sur-Seine Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte, Polynésie française, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Wallis-et-Futuna, Nouvelle-Calédonie Muriel Guegan Antoine Cuenot

De 2008 à 2016, le ressort était défini par l'article D. 192 du Code de procédure pénale[4] (abrogé au [1]), et était le suivant[5],[6] :

Direction Départements
Bordeaux Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Corrèze, Creuse, Haute-Vienne, Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne
Centre-Est Dijon Côte-d'Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne, Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loiret, Loir-et-Cher, Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne
Est-Strasbourg Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort
Lille Pas-de-Calais, Nord, Aisne, Oise, Somme, Eure, Seine-Maritime
Lyon Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie, Haute-Savoie, Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme
Marseille Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse, Haute-Corse, Corse-du-Sud
Paris Paris, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d'Oise, Yvelines
Rennes Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan, Calvados, Manche, Orne, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée
Toulouse Ariège, Aveyron, Haute-Garonne, Gers, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn, Tarn-et-Garonne, Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]