Programme 13 000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le programme 13 000 (initialement « programme 15 000 », également programme Chalandon) est un programme de construction d'établissements pénitentiaires en France de la fin des années 1980.

Description[modifier | modifier le code]

Le programme 13 000 est un programme de construction d'établissements pénitentiaires neufs, initié en France par la loi no 87-432 du relative au service public pénitentiaire, prise par le gouvernement Chirac-2 sous la présidence de François Mitterrand[1]. Ce programme Chalandon, du nom du garde des Sceaux de l'époque Albin Chalandon, doit répondre au manque de places de détention à cette époque. Si le programme approuvé par le Gouvernement fixe d'abord à 15 000 le nombre de places, la réalité budgétaire le réduira par la suite à 13 000. Le programme se traduit par la construction de 25 établissements neufs, qui ouvrent entre le et le [2].

Insuffisant pour résorber le manque de places, il est suivi en 1996 par le programme 4 000, puis en 2002 par le programme 13 200[2].

Liste des établissements du programme 13 000[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Ruth Gozlan, « Programme 13000-Zone Nord », THS, no 554,‎ (lire en ligne)Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]