Bouër

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Bouère.

Bouër
Bouër
L'église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton La Ferté-Bernard
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de l'Huisne Sarthoise
Maire
Mandat
Jeannine Vendôme
2014-2020
Code postal 72390
Code commune 72041
Démographie
Gentilé Bouëriens
Population
municipale
324 hab. (2016 en diminution de 0,31 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 04′ 55″ nord, 0° 37′ 49″ est
Altitude Min. 85 m
Max. 192 m
Superficie 12,00 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Bouër

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Bouër

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bouër

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bouër

Bouër est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 324 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune appartient à la région naturelle du Perche.

Communes limitrophes de Bouër
Saint-Maixent
Bouër
Le Luart Lavaré

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Boeria (1073), Bouer (1313), Bohier (1318)[1], Bouair (1793), Bouër (1801)[2].

Du latin bos, bovis (« bovin »), accompagné du suffixe –aria ou du latin bovaria , « étable à bœufs » puis « petite ferme »[réf. nécessaire].

Le gentilé est Bouërien.

Histoire[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Une branche la maison de Tucé a été à la tête de la seigneurie de Bouër du XIVe siècle au XVIIe siècle. La seigneurie de Bouër s'étendait aussi sur la commune voisine de Dollon.En 1531, son seigneur était Michel Chevalier.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1892 1903 Marin Coudray    
1903 1911 Adolphe Lesourd    
1911 1933 Armand Bezard    
1933 1947 Louis Chéneau    
1947 1977 Pierre Moreau    
1977 1983 André Pigal    
1983 2006 Maurice Moulin    
2006 mars 2008 Claude Laderrière    
mars 2008 En cours Jeannine Vendôme[3] SE Assistante de coordination
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 324 habitants[Note 2], en diminution de 0,31 % par rapport à 2011 (Sarthe : +0,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
339333329388388395401387390
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
368403381352352348382364362
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
393389366340326349334322277
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
250239204177185179225310321
2016 - - - - - - - -
324--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre est inscrite au titre des Monuments historiques depuis 1927[7]. Elle abrite des œuvres pour partie classées à titre d'objets[8] :

  • Le retable du tableau saint Simon, classé en 1976 et restauré en 2013,
  • La porte de la sacristie datant de 1604, classée en 1976,
  • Un confessionnal datant de la fin du XVIIe ou début du XVIIIe siècle, restauré en 2014,
  • Des stalles du XVIIIe siècle,
  • Banc d'œuvre datant de 1830,
  • Mobilier de la sacritie du XVIIIe siècle,
  • Fonts baptismaux datant du XVIIIe siècle,
  • Un tabernacle du XVIIe siècle, restauré en 2014.

L'église Saint-Pierre est ouverte lors des Journées du patrimoine en visite libre. Quelques visites de l'église sont organisées par le Perche sarthois.

Château et domaine de Courgeon[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le dernier propriétaire du château de Courgeon était monsieur Charles Le Motheux du Plessis. Vers 1900-1903, cette propriété d'une superficie d'environ 120 hectares a été démantelée, le château a été démoli, les fermes, terres et bois ont été vendus.

Les portes, fenêtres, cheminées, faîte de toit du château ont servi à la construction de la maison située près de la gare, il ne reste aujourd'hui comme vestige que la lucarne du 1er étage.

Beaucoup de modifications ont été opérées sur les bâtiments du domaine de Courgeon depuis 1830 : l'ancienne grange a été transformée en maison d'habitation de la ferme, un bâtiment a été construit entre 1830 et 1900 à usage d'étable, d'écurie et de hangar pour la ferme ainsi qu'une pièce habitable pour le château; d'autres hangars et bâtiments ainsi qu'une maison d'habitation, un fournil et une étable ont été construites bien après le démantèlement du domaine de 1900-1903.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

L'association Bouër-Loisirs, créée en 2010, organise un vide-greniers et un concours de pétanque au mois de juin.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :