Torcé-en-Vallée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Torcé-en-Vallée
Torcé-en-Vallée
La poste.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton Savigné-l'Évêque
Intercommunalité Le Gesnois Bilurien
Maire
Mandat
Yves Gicquel
2014-2020
Code postal 72110
Code commune 72359
Démographie
Gentilé Torcéen
Population
municipale
1 375 hab. (2015 en augmentation de 7,17 % par rapport à 2010)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 08′ 00″ nord, 0° 23′ 44″ est
Altitude Min. 71 m
Max. 146 m
Superficie 16,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Torcé-en-Vallée

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Torcé-en-Vallée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Torcé-en-Vallée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Torcé-en-Vallée
Liens
Site web www.torceenvallee.fr

Torcé-en-Vallée est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 1 375 habitants[Note 1] (les Torcéens).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la rivière Parence.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Torcé-en-Vallée
Beaufay Briosne-lès-Sables Bonnétable
Beaufay Torcé-en-Vallée Saint-Célerin
Sillé-le-Philippe Lombron

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) 2014 André Lagoute    
2014 en cours Yves Gicquel[1] DVD Retraité de l'artisanat
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2015, la commune comptait 1 375 habitants[Note 2], en augmentation de 7,17 % par rapport à 2010 (Sarthe : +0,87 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 5161 1701 5861 2651 7011 6771 6631 6071 632
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5571 5521 4451 3711 3261 2711 2601 2201 233
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2061 2311 2291 1721 1141 0461 0061 0321 030
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 0039698088197848111 1071 1501 192
2013 2015 - - - - - - -
1 3541 375-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame, des XIIe et XVIe siècles, inscrite au titre des monuments historiques en 1926 et classée à ce titre depuis 2003[6].
  • Dolmen de la Pierre couverte, inscrit au titre des monuments historiques depuis 1969[7].
  • Ruines du château-fort des Aulnays.
  • Statue La Vierge à l'Enfant en pierre, du XVIe siècle, classée monument historique au titre d'objet en 1905[8].
  • Château du Chesnay, du XIXe siècle.
  • Circuit de moto-cross Marcel-Seery[9]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Marcel Seery fut le créateur du Groupe sportif de Torcé-en-Vallée, manager de l'équipe de France de moto-cross en grand Prix dans les années 1970, membre du comité directeur de la Fédération française de motocyclisme, secrétaire de la ligue de normandie, commissaire de piste, directeur de course, organisateur d'épreuves sportives variées : side-car-cross, moto-cross, trial, enduro dans la Sarthe. Marcel Seery fut aussi président de la commission Enduro à la FFM. Créateur du circuit de motocross Kangourous à Torcé-en-Vallée. Le terrain est renommé en 1999 Circuit Marcel Seery en son honneur. Marcel Seery est décédé à Torcé-en-Vallée en juillet 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Altitudes, superficie : IGN[10].

Liens externes[modifier | modifier le code]