La Bosse (Sarthe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Bosse.
La Bosse
L'église Saint-Jacques.
L'église Saint-Jacques.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton La Ferté-Bernard
Intercommunalité Communauté de communes de l'Huisne Sarthoise
Maire
Mandat
Raymond Bellencontre
2014-2020
Code postal 72400
Code commune 72040
Démographie
Gentilé Bosséen
Population
municipale
133 hab. (2015 en augmentation de 12,71 % par rapport à 2010)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 10′ 12″ nord, 0° 31′ 34″ est
Altitude Min. 100 m
Max. 176 m
Superficie 10,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Bosse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Bosse

La Bosse est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 133 habitants[Note 1] (les Bosséens).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune appartient à la région naturelle du Perche.

Communes limitrophes de La Bosse
Saint-Georges-du-Rosay
Saint-Denis-des-Coudrais La Bosse Saint-Aubin-des-Coudrais
Boëssé-le-Sec Saint-Martin-des-Monts

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers la fin de l'époque gallo-romaine, au cours du Haut-Empire, le site de La Bosse se révèle être un important centre de production d'objets en céramique[1]. Ces céramiques, certaines dites « communes » et d'autres de confection plus fine (notamment sigillées pourvues de motifs ornementaux et d'une estampille), sont, à cette période, diffusées sur un vaste territoire comprenant la civitates des Aulerci Diablinti et celle des Aulerci Cenomani (zone recouvrant approximativement les actuels départements de la Sarthe et de la Mayenne)[1]. De nombreuses prospections archéologiques effectuées au sein d'une aire géographique allant d'Aubigné-Racan à Sées et de Jublains à La Bosse, ont ainsi pu mettre en évidence des tessons de ce type de poteries issuent de ces ateliers artisanaux[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) mars 2008 Jean-Claude Papillon    
mars 2008[2] en cours Raymond Bellencontre[3] SE Enseignant
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2015, la commune comptait 133 habitants[Note 2], en augmentation de 12,71 % par rapport à 2010 (Sarthe : +0,87 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
301 357 385 373 392 459 466 460 444
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
448 507 497 467 486 463 420 432 473
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
430 434 439 354 348 329 293 286 280
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
251 215 201 163 141 111 125 118 133
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'entrée et le clocher de l'église Saint-Jacques.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Gérard Guillier, « La production céramique du haut-empire de l'officine rurale de la Bosse (Sarthe). », dans Gérard Guillier et al., Actes du Congrès du Mans, Le Mans, S.F.E.C.A.G., (lire en ligne [PDF]), pages 238 à fin.
  2. « Premier mandat pour Raymond Bellencontre », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 16 octobre 2014)
  3. Réélection 2014 : « La Bosse (72400) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 mai 2014)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Église », notice no PA00109689, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]