Équipe de Serbie-et-Monténégro de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau : Serbie-et-Monténégro Équipe de Serbie-et-Monténégro
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs bleu, blanc et rouge
Personnalités
Plus sélectionné Savo Milošević (101)
Meilleur buteur Savo Milošević (35)

Rencontres officielles historiques

Premier match (Drapeau : Brésil Brésil, 0-2)
Dernier match (Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire, 2-3)
Plus large victoire (Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé, 1-8)
Plus large défaite (Drapeau : Argentine Argentine, 0-6)

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 2
9e en 1998
Championnat d'Europe Phases finales : 1
8e en 2000

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de Serbie-et-Monténégro de football est la sélection de joueurs serbes et monténégrins représentant de 1994 à 2006 l'État fédéral constitué de la République de Serbie et de la République du Monténégro, appelé République fédérale de Yougoslavie jusqu'en 2003 puis Communauté d'États Serbie-et-Monténégro, lors des compétitions internationales de football masculin, sous l'égide de la Fédération de Serbie-et-Monténégro de football.

La création de cette sélection fait suite aux guerres de Yougoslavie et à la disparition de l'équipe de Yougoslavie de football. Elle est connue jusqu'en 2003 en tant qu'équipe de la République fédérale de Yougoslavie de football, notamment lors de la Coupe du monde de 1998 et du Championnat d'Europe de 2000. La sélection participe à sa seconde et dernière édition de Coupe du monde en 2006.

La sélection de l'État fédéral disparaît avec l'indépendance du Monténégro en juin 2006[1], qui met en place une équipe du Monténégro de football. L'équipe de Serbie de football est aujourd'hui considérée comme l'héritière de l'équipe de Serbie-et-Monténégro, et par là de l'équipe de Yougoslavie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1992[modifier | modifier le code]

Le football est introduit dans le Royaume de Serbie en mars 1896[2]. Le premier match non officiel d'une sélection de Serbie a lieu en 1911 à Agram (aujourd'hui Zagreb), en Autriche-Hongrie contre le HAŠK[3].

La première forme de Yougoslavie, connue comme le Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, est créée en décembre 1918. Sa fédération est affiliée à la FIFA en 1921 et est membre de l'UEFA depuis sa création en 1954. Jusque juin 1991, l'équipe de Yougoslavie participe aux compétitions internationales avec une équipe composée de joueurs des six républiques yougoslaves. Elle participe à huit éditions de Coupe du monde (dont elle termine au 4e rang en 1930 et 1962), et à cinq phases finales de Championnat d'Europe, dont elle est finaliste en 1960 et 1968.

Après l'indépendance de la Croatie et de la Slovénie, la sélection termine les qualifications avec uniquement des joueurs serbes, monténégrins, macédoniens et bosniens. À la suite des guerres de Yougoslavie, la sélection est exclue de l'Euro 1992 et disparaît. Elle sera remplacée lors du tournoi par le deuxième de son groupe, le Danemark, qui remporte la compétition.

La sélection de République fédérale de Yougoslavie (1994-2003)[modifier | modifier le code]

Considérant l'indépendance revendiquée par les autres pays de l'ex-Yougoslavie, la République fédérale de Yougoslavie, constituée de la République de Serbie et de la République du Monténégro, est reconnue comme l'héritière des statistiques de la sélection de Yougoslavie[4].

En 1994, cette nouvelle sélection composée uniquement de joueurs serbes et monténégrins voit le jour, bien qu'en conséquence de la guerre de Yougoslavie, l’ONU a pris des sanctions qui interdissent à la RF de Yougoslavie de participer aux éliminatoires de la Coupe du monde 1994 et l’Euro 1996[Quoi ?]. Le premier match officiel de la sélection est organisé contre le Brésil, champion du monde, à Porto Alegre, le 23 décembre 1994. Il se solde par une victoire des Brésiliens, deux buts à zéro.

La plus large victoire de l’équipe de la République fédérale de Yougoslavie fut enregistrée le , à Toftir (Îles Féroé), dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde de football 1998, et cela se solde par un score de 8 buts à 1 contre les Féroé. Dans ces éliminatoires, elle termine deuxième, derrière l’Espagne, mais devançant les Îles Féroé, Malte, la Slovaquie et la République tchèque. Lors de la Coupe du monde 1998, elle tombe dans le groupe de l’Iran, des États-Unis et de l’Allemagne. Elle termine deuxième derrière l’Allemagne, les deux équipes ayant le même nombre de points mais la Yougoslavie n'ayant marqué que 4 buts marqués contre 6 pour l’Allemagne. Siniša Mihajlović marque contre l’Iran (1-0), puis Dragan Stojković et Predrag Mijatović permettent d’obtenir le match nul contre l’Allemagne et Slobodan Komljenović permet de battre les États-Unis. Mais en huitièmes, elle tombe contre les Pays-Bas, malgré l’égalisation de Slobodan Komljenović, Edgar Davids marque dans les arrêts de jeu, et élimine la RF Yougoslavie (1-2).

Lors des éliminatoires de l’Euro 2000, elle termine première du groupe devançant l’Irlande, la Croatie, la Macédoine et Malte. Lors de l’Euro 2000, elle est dans le groupe de la Norvège, de l’Espagne et de la Slovénie. Lors du premier match, après avoir été menée 3-0 par la Slovénie, elle obtient le match nul 3-3 (doublé de Savo Milošević et but de Ljubinko Drulović). Puis Savo Milošević permet lors du match suivant de battre la Norvège (1-0). Mais malgré les buts de Savo Milošević, de Dejan Govedarica et de Slobodan Komljenović, elle s’incline 4 buts à 3 face à l’Espagne. Elle termine deuxième du groupe, à égalité avec la Norvège mais le nombre de buts marqués est supérieur à celui de la Norvège. En quart-de-finale, l'équipe perd le match 6 buts à 1, malgré Savo Milošević qui sauva l’honneur à la dernière minute contre les Pays-Bas. Savo Milošević termine meilleur buteur ex-æquo avec Patrick Kluivert qui tous les deux ont marqué 5 buts, mais lui en seulement 4 matchs contre 5 pour Kluivert.

Pour la Coupe du monde 2002, elle termine troisième derrière la Russie et la Slovénie (toutes deux qualifiées) et devance la Suisse, le Luxembourg et les Îles Féroé.

La sélection de Serbie-et-Monténégro (2003-2006)[modifier | modifier le code]

La sélection à Belgrade en 2005.

L'équipe de la République fédérale de Yougoslavie prend le nom d'équipe de Serbie-et-Monténégro en . Pour l’Euro 2004, elle ne se qualifie pas, prenant la troisième place, derrière l’Italie et le Pays de Galles (barragiste).

Match contre la Côte d'Ivoire en 2006.

Pour la Coupe du monde 2006, elle termine première du groupe 7 dans les éliminatoires, devançant l’Espagne, la Bosnie-Herzégovine, la Belgique, la Lituanie et Saint-Marin. De plus, elle est invaincue et n’encaisse qu’un but contre l’Espagne. Durant la Coupe du monde 2006, en Allemagne, la Serbie-et-Monténégro affronte les Pays-Bas, la Côte d’Ivoire et l’Argentine. Après avoir perdu contre les Pays-Bas (0-1), la Serbie-et-Monténégro affronte à Gelsenkirchen l’Argentine, le . Cela se solde par une défaite serbo-monténégrine sur le score de 6 buts à 0, ce qui constitue la plus large défaite de la Serbie-et-Monténégro. Le dernier match du groupe, le à Munich, contre la Côte d’Ivoire est le dernier match officiel de la Serbie-et-Monténégro. Après avoir mené 2 buts à 0 (buts de Nikola Žigić à la 10e minute et de Saša Ilić à la 20e minute), elle s’incline 3-2 contre la Côte d’Ivoire. Elle termine dernière du groupe C.

La sélection après 2006[modifier | modifier le code]

À la suite de la proclamation de l'indépendance du Monténégro, la Fédération de Serbie-et-Monténégro de football est dissoute le [5], cédant ainsi la place à deux fédérations nationales distinctes. Il existe depuis deux équipes nationales : celle de Serbie, considérée comme l'héritière statistique de la Serbie-et-Monténégro (et donc de la Yougoslavie), et celle du Monténégro.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Phase finale Phase qualificative
Lieu et année Stade Position J G N D BP BC Pos J G N D BP BC
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie République fédérale de Yougoslavie
Drapeau : États-Unis 1994 Interdiction de participation par l'ONU Interdiction de participation par l'ONU
Drapeau : France 1998 Huitième de finale 9e 4 2 1 1 5 4 2/6 12 9 2 1 41 8
Drapeau : Corée du Sud Drapeau : Japon 2002 Non qualifiée 3/6 10 5 4 1 22 8
Drapeau : Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro
Drapeau : Allemagne 2006 Phase de groupes 32e 3 0 0 3 2 10 1/6 10 6 4 0 16 1

Parcours en Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Phase finale Phase qualificative
Lieu et année Stade Position J G N D BP BC Pos J G N D BP BC
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie République fédérale de Yougoslavie
Drapeau : Angleterre 1996 Interdiction de participation par l'ONU Interdiction de participation par l'ONU
Drapeau : Belgique Drapeau : Pays-Bas 2000 Quarts de finale 8e 4 1 1 2 8 14 1/5 8 5 2 1 18 8
Drapeau : Serbie-et-Monténégro Serbie-et-Monténégro
Drapeau : Portugal 2004 Non qualifiée 3/5 8 3 3 2 11 11

Trophées divers[modifier | modifier le code]

Joueurs et personnalités de la sélection[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

RF Yougoslavie :

Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Slobodan Santrač 1994-1998 43 26 10 7 60.46
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Milan Živadinović 1998-1999 6 3 2 1 50.0
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Radomir Antić 1999-2000 15 6 5 4 40.0
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Ilija Petković 2000-2001 9 6 2 1 66.67
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Milovan Đorić 2001 3 0 2 1 0.0
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Vujadin Boškov
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Ivan Ćurković
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Dejan Savićević
2001 8 4 2 2 50.0
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Dejan Savićević 2002-2003 17 4 3 10 23.53
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Ilija Petković 2003-2006 30 11 10 9 36.66

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Records individuels[modifier | modifier le code]

Savo Milošević est à la fois le joueur le plus sélectionné (101) et le meilleur buteur (35) de l'histoire de l'Équipe de Serbie-et-Monténégro. Il compte par ailleurs une sélection et deux buts avec l'Équipe de Serbie.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Nations rencontrées[modifier | modifier le code]

Classements FIFA[modifier | modifier le code]

Classement FIFA de l'Équipe de Serbie-et-Monténégro
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
Classement mondial[6] 68 101 81 55 20 6 13 9 11 19 41 46 47 33
Classement en Europe[7] 29 40 37 27 13 4 10 7 7 13 22 23 25 20

Légende du classement mondial :
Légende du classement européen :

  •      de 1 à 10
  •      de 1 à 10
  •      de 11 à 79
  •      de 11 à 39
  •      de 80 à 149
  •      de 40 à 50

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L’insaisissable équipe de Serbie-et-Monténégro » dans Courrier international : malgré l’indépendance du Monténégro le 3 juin, la fédération sportive de l’ancien pays n’a été dissoute qu’après l’élimination de l’équipe de la coupe du monde pour permettre la participation au tournoi.
  2. http://fr.uefa.com/uefa/aboutuefa/organisation/president/news/newsid=1631195.html
  3. http://www.fss.rs/sr/savez/istorijat.html
  4. Date de création de la Fédération de Serbie et son affiliation FIFA et Voir statique FIFA de la Serbie
  5. UEFA.com - Associations membres
  6. Classement mondial année par année :
    « Classement du 23 déc. 1993 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 20 déc. 1994 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 19 déc. 1995 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 18 déc. 1996 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 23 déc. 1997 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 23 déc. 1998 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 22 déc. 1999 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 20 déc. 2000 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 19 déc. 2001 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 18 déc. 2002 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
  7. Classement de la zone UEFA :
    « Classement du 23 déc. 1993 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 20 déc. 1994 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 19 déc. 1995 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 18 déc. 1996 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 23 déc. 1997 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 23 déc. 1998 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 22 déc. 1999 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 20 déc. 2000 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 19 déc. 2001 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)
    « Classement du 18 déc. 2002 », sur fr.fifa.com (consulté le 17 septembre 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :