Rozoy-Bellevalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rozoy.
Rozoy-Bellevalle
L'église de Rozoy-Bellevalle
L'église de Rozoy-Bellevalle
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Château-Thierry
Canton Essômes-sur-Marne
Intercommunalité Région de Château-Thierry
Maire
Mandat
Françoise Semof
2014-2020
Code postal 02540
Code commune 02664
Démographie
Population
municipale
117 hab. (2014)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 55′ 25″ nord, 3° 27′ 22″ est
Altitude Min. 189 m – Max. 222 m
Superficie 6,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Rozoy-Bellevalle

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Rozoy-Bellevalle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rozoy-Bellevalle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rozoy-Bellevalle

Rozoy-Bellevalle est une commune française, située dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Rozoy-Bellevalle est située dans le département de l'Aisne, à vol d'oiseau à 72,8 km au sud de la préfecture de Laon[1], et à 14,2 km au sud de la sous-préfecture de Château-Thierry[2]. Elle se trouve à 81,1 km à l'est de Paris[3].

La commune est limitrophe avec 5 communes, L'Épine-aux-Bois (4,2 km), Viffort (4,3 km), Montfaucon (4,4 km), Dhuys-et-Morin-en-Brie (4,8 km) et Viels-Maisons (5,1 km)[4].

Communes limitrophes de Rozoy-Bellevalle
Montfaucon Viffort
Rozoy-Bellevalle Dhuys-et-Morin-en-Brie
(Cne deléguée de Fontenelle-en-Brie)
Viels-Maisons L'Épine-aux-Bois

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution, la commune[5] porte le nom de Rozoy-Gatebled et ne reprend son nom antérieur qu'en 1860[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Serge Mary    
mars 2008[7] en cours
(au 12 mai 2014)
Françoise Semof DVD Retraitée
Réélue pour le mandat 2014-2020[8]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 117 habitants, en augmentation de 10,38 % par rapport à 2009 (Aisne : -0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
151 200 208 200 185 174 191 182 192
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
159 184 206 187 173 166 173 160 151
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
162 182 155 138 125 135 127 113 92
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
91 77 53 76 94 100 113 106 117
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Rozoy-Bellevalle s'appelait anciennement Rozoy-Gatebled (période révolutionnaire) ou Rozoy-en-Brie.

Un autel fut donné à Saint-Jean-des-Vignes par Hugues de Château-Thierry, en 1076.

Le château de Rozoy du XVIIe siècle est privé. Face à l'église, ce petit château privé fut la demeure du Comte de La Vaulx, écrivain et ami de Jules Verne, mais aussi pionnier de l'aviation, ami de Jean Mermoz avec lequel il effectua la traversée de la Cordillère des Andes. Il fut le créateur de la marque "ZODIAC" qui fabriquait à l'époque des ballons dirigeables. Le parc de ce manoir est peuplé d'un élevage de daims et de cerfs.

Le tombeau de Henry de La Vaulx, pionnier de l'aviation, est visible dans le cimetière.

La petite église du XIIe siècle est sous la protection de Saint Thibaud.

Deux arbres remarquables sont répertoriés sur le territoire de la commune :

- le chêne Jean de la Fontaine (remarquable !)

- un vieux poirier

Daims dans le parc du château de Rozoy-Bellevalle

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Tombe de Henri de la Vaulx

Le comte Henry de La Vaulx, pionnier de l'aéronautique, habita le château (propriété privée). Explorateur en Patagonie, il fut recordman du monde de distance en ballon lors de l'Exposition universelle de 1900 à Paris, puis cofondateur du premier aéroclub, ainsi que de la Fédération aéronautique internationale. Il a consacré sa vie et sa fortune à des entreprises dans le domaine de l'aviation naissante (il est notamment le cofondateur de la société Zodiac). Il est mort aux États-Unis en 1930, dans un accident d'avion, au cours d'une mission pour la Fédération aéronautique internationale. Ses obsèques eurent lieu à Paris aux Invalides; Henry de La Vaulx fut ensuite inhumé dans le cimetière du village. Une plaque y reprend les éléments importants de sa biographie.

Jean de la Fontaine y rencontra son frère, prêtre, dont il reçut le patrimoine contre le versement d'une rente.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Orthodromie entre "Rozoy-Bellevalle" et "Laon" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 8 avril 2016).
  2. « Orthodromie entre "Rozoy-Bellevalle" et "Château-Thierry" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 8 avril 2016).
  3. « Orthodromie entre "Rozoy-Bellevalle" et "Paris" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 8 avril 2016).
  4. Lion1906, Rozoy-Bellevalle, consulté le 8 avril 2016 - Les distances affichées sont des distances orthodromiques (à vol d'oiseau).
  5. Le nom de Rozoy-Bellevalle, antérieur à la Révolution, n'est pas fourni pas EHESS-Cassini mais par Noms révolutionnaires des communes de France, p. 73.
  6. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  8. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 12 août 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :