Rozoy-Bellevalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rozoy-Bellevalle
Rozoy-Bellevalle
L'église de Rozoy-Bellevalle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Château-Thierry
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la Région de Château-Thierry
Maire
Mandat
Pascal Bollaert
2020-2026
Code postal 02540
Code commune 02664
Démographie
Population
municipale
116 hab. (2017 en augmentation de 6,42 % par rapport à 2012)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 55′ 25″ nord, 3° 27′ 22″ est
Altitude Min. 189 m
Max. 222 m
Superficie 6,79 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Essômes-sur-Marne
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Rozoy-Bellevalle
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Rozoy-Bellevalle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rozoy-Bellevalle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rozoy-Bellevalle

Rozoy-Bellevalle est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Rozoy-Bellevalle est située dans le département de l'Aisne, à vol d'oiseau à 72,8 km au sud de la préfecture de Laon[1], et à 14,2 km au sud de la sous-préfecture de Château-Thierry[2]. Elle se trouve à 81,1 km à l'est de Paris[3].

La commune est limitrophe avec cinq communes, L'Épine-aux-Bois (4,2 km), Viffort (4,3 km), Montfaucon (4,4 km), Dhuys-et-Morin-en-Brie (4,8 km) et Viels-Maisons (5,1 km)[4].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Rozoy-Bellevalle est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[5],[6].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[7],[8].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution, la commune[9] porte le nom de Rozoy-Gatebled et ne reprend son nom antérieur qu'en 1860[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Rozoy-Bellevalle est membre de la communauté d'agglomération de la Région de Château-Thierry, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Étampes-sur-Marne. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[11].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Château-Thierry, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[12]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton d'Essômes-sur-Marne pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[12], et de la cinquième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[13].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1988 ? André Boin    
mars 2001 mars 2008 Serge Mary    
mars 2008[14] mai 2020 Françoise Semof DVD Retraitée
Réélue pour le mandat 2014-2020[15]
mai 2020 En cours
(au 13 juillet 2020)
Pascal Bollaert    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[17].

En 2017, la commune comptait 116 habitants[Note 3], en augmentation de 6,42 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
151200208200185174191182192
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
159184206187173166173160151
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
16218215513812513512711392
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
9177537694100113106117
2017 - - - - - - - -
116--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Rozoy-Bellevalle s'appelait anciennement Rozoy-Gatebled (période révolutionnaire) ou Rozoy-en-Brie.

Un autel fut donné à Saint-Jean-des-Vignes par Hugues de Château-Thierry, en 1076.

Le château de Rozoy du XVIIe siècle est privé. Face à l'église, ce petit château privé fut la demeure du Comte de La Vaulx, écrivain et ami de Jules Verne, mais aussi pionnier de l'aviation, ami de Jean Mermoz avec lequel il effectua la traversée de la Cordillère des Andes. Il fut le créateur de la marque « ZODIAC » qui fabriquait à l'époque des ballons dirigeables. Le parc de ce manoir est peuplé d'un élevage de daims et de cerfs.

Le tombeau de Henry de La Vaulx, pionnier de l'aviation, est visible dans le cimetière.

La petite église du XIIe siècle est sous la protection de saint Thibaud.

Deux arbres remarquables sont répertoriés sur le territoire de la commune :

- le chêne Jean de la Fontaine (remarquable !) ;

- un vieux poirier.

Daims dans le parc du château de
Rozoy-Bellevalle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Tombe de Henri de la Vaulx.

Le comte Henry de La Vaulx, pionnier de l'aéronautique, habita le château (propriété privée). Explorateur en Patagonie, il fut recordman du monde de distance en ballon lors de l'Exposition universelle de 1900 à Paris, puis cofondateur du premier aéroclub, ainsi que de la Fédération aéronautique internationale. Il a consacré sa vie et sa fortune à des entreprises dans le domaine de l'aviation naissante (il est notamment le cofondateur de la société Zodiac). Il est mort aux États-Unis en 1930, dans un accident d'avion, au cours d'une mission pour la Fédération aéronautique internationale. Ses obsèques eurent lieu à Paris aux Invalides ; Henry de La Vaulx fut ensuite inhumé dans le cimetière du village. Une plaque y reprend les éléments importants de sa biographie.

Jean de la Fontaine y rencontra son frère, prêtre, dont il reçut le patrimoine contre le versement d'une rente.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Orthodromie entre "Rozoy-Bellevalle" et "Laon" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 8 avril 2016).
  2. « Orthodromie entre "Rozoy-Bellevalle" et "Château-Thierry" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 8 avril 2016).
  3. « Orthodromie entre "Rozoy-Bellevalle" et "Paris" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 8 avril 2016).
  4. Lion1906, Rozoy-Bellevalle, consulté le 8 avril 2016 - Les distances affichées sont des distances orthodromiques (à vol d'oiseau).
  5. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  6. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  7. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  9. Le nom de Rozoy-Bellevalle, antérieur à la Révolution, n'est pas fourni pas EHESS-Cassini mais par Noms révolutionnaires des communes de France, p. 73.
  10. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. « communauté d'agglomération de la Région de Château-Thierry - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le 20 avril 2020)
  12. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune de Rozoy-Bellevalle », sur le site de l'Insee (consulté le 20 avril 2020).
  13. « Découpage électoral de l'Aisne (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le 20 avril 2020).
  14. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  15. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 12 août 2014)
  16. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :