Crézancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Crézancy
Crézancy
Le village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Château-Thierry
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la Région de Château-Thierry
Maire
Mandat
Éric Mangin
2020-2026
Code postal 02650
Code commune 02239
Démographie
Gentilé Crézançois
Population
municipale
1 230 hab. (2017 en augmentation de 7,99 % par rapport à 2012)
Densité 174 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 56″ nord, 3° 30′ 42″ est
Altitude Min. 62 m
Max. 233 m
Superficie 7,06 km2
Élections
Départementales Canton d'Essômes-sur-Marne
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Crézancy
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Crézancy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Crézancy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Crézancy

Crézancy est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les Crézancois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Village du canton d'Essômes-sur-Marne, la commune de Crézancy est située sur la nationale 3 (devenue départementale 1003) à 9,5 km à l'est de Château-Thierry.

Communes limitrophes de Crézancy
Mézy-Moulins
Fossoy Crézancy Reuilly-Sauvigny
Saint-Eugène Connigis

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Paroy, Saint-Blaise.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Crézancy a été libérée le 28 août 1944.

Consultez une esquisse de monographie écrite par Max Buvry.

La ville de Crézancy était située non loin des champs de bataille de la Première Guerre mondiale (1914-1918), et a été occupée par l'Allemagne nazie de 1943 à 1944, au cours de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Crézancy est membre de la communauté d'agglomération de la Région de Château-Thierry, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Étampes-sur-Marne. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[1].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Château-Thierry, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[2]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton d'Essômes-sur-Marne pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[2], et de la cinquième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[3].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
maire en 1840 ? Falsoni Bénoni Bélisaire
Fillette
(1819-1882)
  Propriétaire, conseiller d'arrondissement[4]
avant 1988 ? Daniel Fontaine PCF  
mars 2001 En cours
(au 12 juillet 2020)
Eric Mangin LR Agriculteur
Réélu pour le mandat 2020-2026[5],[6]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2017, la commune comptait 1 230 habitants[Note 1], en augmentation de 7,99 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
467431479517605623643617634
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
555535530492506516529565663
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
720640645527680704726650649
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
7638379701 0051 0331 0691 1001 0951 139
2017 - - - - - - - -
1 230--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Il existe une école de musique renommée et un lycée viticole.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'architecture, ancienne, a été influencée par la difficile histoire du village (guerres) ainsi que par l'art roman (seconde moitié du XIIe siècle).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]