Nimcha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nimcha.jpg

La Nimcha, de l'arabe Nim (demi), désigne étymologiquement une arme courte (telle une arme de marine) alors que sa longueur est bien celle d'un sabre. C'est le sabre des cavaliers du monde arabe dont la diffusion a été assurée par les conquêtes et les contacts commerciaux de l'orient (Arabie, Yémen, Oman et dépendance Zanzibar...) au Maghreb et Al-Andalus.

Origine[modifier | modifier le code]

Dès la conquête du Maghreb et de l'Espagne (fin du VIIe siècle - début du VIIIe siècle), il semple que les Arabes aient disposé à la fois de Saif (épée) à lame droite et à lame à légère courbure et contre-tranchant[réf. nécessaire], cette dernière forme étant inconnue en Europe à cette époque.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Buttin Charles, « Les poignards et les sabres marocains » - Hespéris - Archives berbères et Bulletin de l'Institut des Hautes-Études marocaines - 1939
  • Buttin François, « Catalogue de la collection d'armes anciennes européennes et orientales de Charles Buttin (édité en 1933) » - réédition 1996
  • Elgood Robert, « Arms and Armours of Arabia » - 1994
  • Lebedynsky Iaroslav, « Les armes orientales » - Éditions du Portail
  • Jacob Alain, « Les armes blanches du monde islamique » - Jacques Granger - 1985
  • « Splendeurs des armes orientales » - Catalogue de l'exposition Acte-Expo 1988
  • Stone George C., « A glossary of the construction, decoration & use of Arms & Armours... »

Liens externes[modifier | modifier le code]