Nimcha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nimcha.jpg

La Nimcha, de l'arabe Nim (demi), désigne étymologiquement une arme courte (telle une arme de marine) alors que sa longueur est bien celle d'un sabre. C'est le sabre des cavaliers marocains dont la diffusion au sud de l'espagne et le nord de l'algérie a été assurée par les conquêtes et les contacts commerciaux avec les empires marocains.

Description[modifier | modifier le code]

Ces lames datent généralement de la fin du 18ème siècle et se caractérisent par l’utilisation fréquente de lames plus anciennes. Avec cette variété de modèles de lames possibles, le nimcha se distingue par les poignées qui arborent des quillions pointant vers l’avant, et par les manches en bois à pommeaux «en crochet» équarris. Le protège-croix a souvent un protège-doigts qui commence sous les quillions et court jusqu'au bas du pommeau; sur le côté opposé de la garde, ce chemin est normalement poursuivi sur un troisième quillion. Ces épées ressemblent beaucoup à l'arabe voisin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Buttin Charles, « Les poignards et les sabres marocains » - Hespéris - Archives berbères et Bulletin de l'Institut des Hautes-Études marocaines - 1939
  • Buttin François, « Catalogue de la collection d'armes anciennes européennes et orientales de Charles Buttin (édité en 1933) » - réédition 1996
  • Elgood Robert, « Arms and Armours of Arabia » - 1994
  • Lebedynsky Iaroslav, « Les armes orientales » - Éditions du Portail
  • Jacob Alain, « Les armes blanches du monde islamique » - Jacques Granger - 1985
  • « Splendeurs des armes orientales » - Catalogue de l'exposition Acte-Expo 1988
  • Stone George C., « A glossary of the construction, decoration & use of Arms & Armours... »

Liens externes[modifier | modifier le code]