Sansetsukon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un Sansetsukon en bois.

Le Sansetsukon ou fléau à trois sections (Chinois: 三節棍, sān jié gùn), est une arme d'origine chinoise constituée de trois morceaux de bois ou de métal, reliés entre eux par une corde ou des anneaux métalliques. C'est une version plus grande et plus complexe que le nunchaku.

C'est une des armes les plus courantes du kobudō d'Okinawa, avec le tonfa ou le kama.

Cette arme est très ancienne puisqu'elle est mentionnée dans les Chroniques des Trois Royaumes écrites au IIIe siècle.

Cette arme permettait de frapper à de plus longues distances que le nunchaku. Le combattant pouvait en outre se protéger avec cette arme en lui faisant décrire deux cercles sur ses côtés.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans le jeu Suikoden 2, Nanami se bat avec un Sansetsukon.

Dans Suikoden 5, Freyjadour Falenas, le héros, utilise une arme hybride, pouvant se transformer à volonté en bâton long ou en Santesukon.

Dans le jeu Shin Megami Tensei, cette arme compense son manque de puissance par sa précision et ses trois coups consécutifs.

Dans la série Saiyuki, Son Goku peut transformer son Nyôibo (bâton magique) en Sansetsukon, mais il s'en sert très peu.