Onzil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un Onzil (ou Osele ou Musele) est un couteau de jet des ethnies de l'est du Gabon (Kota, Fang, Mbété, etc.).

Onzil du Gabon

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Proche d'une hache dans sa conception, l'onzil possède une lame en forme de bec de calao[1], assez fine mais robuste. Leur manche souvent en bois est recouvert de fil de cuivre, de fer ou de laiton, parfois ils sont en ivoire[2]. Les onzil serviraient d'armes sacrificielles ou pour les corps à corps[3]. Les Kotas les nommaient Osele ou Musele, et les Fang, qui les dotaient parfois d'un manche plus long, les appelaient plutôt Onzil, le nom est resté[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fernand Grébert, Le Gabon de Fernand Grébert, 1913-1932 - Page 91
  2. Mémoire africaine [1]
  3. Mary H Kingsley, West African Studies (1899), London, MacMillan, 1901
  4. Jan Elsen, De fer et de fierté, 2003, p.98

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jan Elsen, De fer et de fierté, Armes blanches d’Afrique noire du Musée Barbier-Mueller, 5 Continents Editions, Milan, 2003 (ISBN 88-7439-085-8)
  • Louis Perrois, L'esprit de la forêt: terres du Gabon, 1997
  • Manfred A.Zirngibl-Werner Fischer, Afrikanische Waffen, Prinz-Verlag, Germany, 1978