Batte de baseball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Batte de baseball
Baseball bat.svg
Type
Caractéristiques
Matériaux
Poids
1 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Utilisation
Utilisateur
Usage
Sport

La batte de baseball, ou bâton au Canada francophone, est une batte utilisée principalement au baseball. Elle est souvent fabriquée en bois pour les ligues professionnelles mais peut être constituée d'acier ou alliages aluminium pour les ligues non-professionnelles. Les battes en bois se cassent souvent et peuvent couter très cher, tandis que les battes en acier ne se cassent que très rarement.

Dans la Ligue majeure de baseball, une batte est fabriquée en frêne, pèse environ 1 kg et a 7 cm de diamètre au point le plus mince et 10,67 cm au point le plus épais. Certaines battes sont refusées, par exemple une batte en liège. Sammy Sosa des Cubs de Chicago a été expulsé d'une partie après avoir utilisé une batte en liège[1].

D'autres ligues peuvent avoir des règles différentes, selon le niveau de la ligue. Par exemple les battes sont moins lourdes pour les joueurs moins âgés.

D'autres battes sont en érable, en bouleau jaune (plus communément appelé merisier au Québec), en bambou ou en aluminium, de différentes tailles et poids adaptés à la pratique du débutant comme du joueur professionnel,

Fabrication d'une batte[modifier | modifier le code]

Il y a 100 ans, les battes étaient fabriquées à la main. Maintenant, elles sont produites de manière industrielle. Dans les Ligues majeures de baseball, le joueur décide lui-même du type de matériau (en accord avec ceux qui sont autorisés) qu'il veut. La batte est marquée par le fabricant puis teintée.

Usage comme arme[modifier | modifier le code]

Les battes de baseball sont parfois utilisées comme gourdin pour commettre des actes violents et sont utiliser le cas échéant comme arme par destination. En Novembre 2017, dans le Gard, un jeune homme de 23 ans tue son beau père dans son sommeil avec une batte de baseball. Elles peuvent être aussi utilisées pendant les combats entre gangs ou bien servir d'outil pour pratiquer le vandalisme.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

  • Dans the return of the living dead , Burt décapite un mort vivant avec une batte de baseball.
  • Dans 13 Fantômes , le fantôme "le prince scarifié" a pour arme une batte de baseball.
  • Dans Signes, Merril (ancienne star du baseball), bat un extraterrestre avec sa batte de baseball.
  • Dans Inglourious basterds, Donny Donowitz (l'ours juif) se sert de sa batte de baseball pour tuer des nazis.
  • Dans The raid 2, l'acteur Very Tri Yulisman interprète un yakuza qui se bat avec une batte de baseball.
  • Dans Antigang, Niels se bat avec une batte de baseball.
  • Dans Suicid squad , Harley Quinn a pour arme une batte de baseball sur laquelle est inscrit good night.
  • Dans It (2017), lors du combat final contre Grippe-sou, Ritchie se bat avec une batte de baseball.

Série télé[modifier | modifier le code]

  • Dans la saison 3 de the walking dead, Martinez utilise brièvement une batte de baseball. Le final de la saison 6 introduit Négan, chef des "Sauveurs" qui manie une batte de baseball de façon quasi permanente.

Dessin animé[modifier | modifier le code]

  • Dans One punch man, le personnage appeler "Batte-man" manie une batte de baseball pour affronter ses ennemis.

Bande dessiné[modifier | modifier le code]

  • Dans le comics The walking dead, le personnage de Négan a pour arme une batte de baseball blindée de fil barbelé du nom de Lucille.

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

  • Dans Dead island, le joueur peut s'équiper d'une batte de baseball et la modifier pour affronter les zombis.
  • Dans Friday the 13th, le joueur peut s'équiper d'une batte de baseball pour se défendre face à Jason.

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Peter S. Finley, Laura L. Finley, Jeffrey Fountain, Scandals in American history, illustrée, , p. 110