Pugio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pugio

Le pugio (onis, f en latin) est une sorte de poignard, à pointe aiguë et double tranchant[1], servant parfois au corps à corps, il ne mesurait pas plus de 35 cm. Il était portée a la ceinture (à gauche pour un légionnaire et à droite pour un officier[réf. nécessaire]) par tous les grades y compris par les empereurs eux-mêmes[1].

Cette arme est inspirée des dagues ibériques, utilisée durant la Guerre des Gaules, elle avait cependant une utilisation plus faite pour le quotidien que pour le combat. Le soldat Romain s'en séparait rarement comme le montre beaucoup de fresques sur lesquelles sont représentés ces poignards.

Après les guerres cantabriques, le pugio se démocratise et devient le bijou des légionnaires, lesquels l'arboraient fièrement et n'hésitaient pas à investir de grosses sommes dans son achat[réf. nécessaire]. En bataille, il constitue en général le dernier recours d'un soldat après la perte du glaive.

Dans les culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans la série télévisée Rome, Titus Pullo attache une grande importance à son pugio qu'il porte constamment sur lui[réf. nécessaire].

Dans le film L'Aigle de la Neuvième Légion, on voit Marcus Flavius Aquila donner son pugio à un soldat pour libérer ses camarades[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionnaire des Antiquités romaines et grecques - Anthony Rich (3e ed. 1883) (Lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]