Francisque (arme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Francisque.

Francisque
Image illustrative de l’article Francisque (arme)
Différents types de francisques
Présentation
Pays d'origine Europe de l'Ouest
Type hache de jet
Utilisateur(s) Francs mérovingiens et carolingiens
Période d'utilisation Ve VIIIe siècle
Poids et dimensions
Masse 200 à 1 300 g
Longueur de la lame 11 à 22 cm
Caractéristiques techniques
Matériaux fer, bois
Portée 10 à 12 m

La francisque est une hache de jet qui fut utilisée par les Francs mérovingiens et carolingiens entre le Ve et le VIIIe siècle.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom francisca apparaît pour la première fois dans le livre Ethymologiarum sive originum, libri XX de Isidore de Séville (v.570 – 636). Il s'agit du féminin de l'adjectif franciscus (de francus, « franc »), substantivé après élision d'un substantif comme securis, « hache »[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les preuves archéologiques indiquent que les élites guerrières franques utilisaient communément la francisque (elle était peu répandue chez les soldats de base). Les soldats l'auraient lancée d'une distance d'environ dix à douze mètres. La lame de la hache était lourde afin de produire un impact important sur la cible, mais puisque l'arme n'était pas équilibrée comme peut l'être un javelot, la francisque n'avait pas une trajectoire très régulière, réduisant la portée et la précision.

La francisque se reconnaît à la courbure en forme de S caractéristique du sommet du fer, le bord inférieur de la lame s'incurvant vers l'intérieur puis formant un coude avec le manche. Le centre du fer forme un angle d'environ 90 à 115° avec le manche. La plupart des francisques ont un œil rond ou en goutte d'eau pour le passage d'un manche conique, similaire à celui des haches Viking et des tomahawks. La plupart des lames de francisque mesurent entre onze et vingt-deux centimètres de long et pèsent entre 200 et 1 300 grammes.

Dans la colonie française d'Amérique du Nord, le tomahawk était pour ainsi dire une francisque réactualisée.

Le régime de Vichy a utilisé dans son iconographie l’image d’une francisque double stylisée — à comparer aux faisceaux de licteurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article étymologique « FRANCISQUE » du TLFi sur le portail lexical du CNRTL (consulté le 21/09/2008).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]