Acinace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guerrier de la garde royale perse portant l'acinace le long de la cuisse droite. Relief de Persépolis.

L’acinace ou acinacès (grec ancien ἀκινάκης, latin acinaces) est un type de poignard ou de dague d'origine scythe, emprunté par les Perses, qui l'ont popularisé au premier millénaire av. J.-C. Il s'agit d'une arme droite à double tranchant, d'une longueur d'environ 35 à 45 cm ; l'acinace était porté sur le côté droit[1], attaché à un baudrier.

Étymologie et emploi du mot[modifier | modifier le code]

Le mot grec semble être un emprunt à un mot du vieux-perse qui n'a pas été conservé. Hérodote[2] l'emploie à propos des Scythes. Horace[3] mentionne la dague des Mèdes (Medus acinaces).

Le mot a été associé étroitement à la Perse et a fini par désigner des armes différentes employées plus tard par les Perses, comme le cimeterre à lame longue et courbe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Valerius Flaccus, Argonautiques, VI, 701.
  2. 4, 62.
  3. Carmina, 1, 27, 5.

Lien externe[modifier | modifier le code]