Patu (arme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un patu est une arme, type casse-tête, utilisée par les Maoris, le peuple indigène de la Nouvelle-Zélande. Le mot patu dans la langue maorie signifie frapper, battre ou maîtriser[1].

Patu de basalte collecté par James Cook et John Webber, Musée de Bern.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce type de gourdins courts étaient principalement utilisés comme armes de frappe. Le coup administré était porté horizontalement, directement de l’épaule à la tempe de l’ennemi. Les patus sont fabriqués à partir de bois dur, d'os de baleine ou de pierre. Le matériau le plus noble pour le patu était la pounamu (jade). Les patus fabriqués à partir de jade sont appelés Mere. Ceux faits en os de baleine se nomment Patu paraoa[2]. Les Maoris décoraient leurs patus en les sculptant.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Maori Dictionary » [archive du ], sur Te Aka Māori-English, English-Māori Dictionary and Index Online, Pearson (consulté le 20 novembre 2011)
  2. « Patu parāoa », sur Te Papa (consulté le 10 décembre 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]