Gastrophète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gastrophète
Image illustrative de l'article Gastrophète
Présentation
Type Arme de trait
Époque avant

Le gastrophète ou gastraphète (du grec ancien γαστραφέτης ou « ventre tireur ») est une arme de trait. C'est l'ancêtre de la catapulte. Sa forme servit d'inspiration pour la construction des arbalètes.

Cette arme fut décrite au Ier siècle av. J.-C. par l'auteur grec Héron d'Alexandrie, dans son traité sur la Fabrication des machines de jet, en grec ancien Βελοποιικά, Belopoiïca. Héron d'Alexandrie estime que cette invention date d'avant en s'appuyant sur la description du célèbre ingénieur grec Ctésibios.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Armement du gastrophète

Cette arme de trait ressemblait à une grande arbalète mais présentait une importante particularité technologique. Pendant l'armement, le gastrophète se tenait au bas du ventre (d'où son nom) et contrairement aux arbalètes romaines, médiévales ou mêmes modernes, son arc était mis en tension par pression, et non par traction (via un mécanisme complexe qui a été décrit par Héron de manière imprécise mais suffisante pour qu'on en fasse des hypothèses de reproductions modernes). L'opérateur induisait alors un transfert de force avec tout le poids du corps. De ce fait, la mise en tension de l'arme peut être considérée bien supérieure à celle d'une arbalète commune. Le gastrophète était probablement plus lourd et moins maniable qu'une arbalète, mais sa force d'impact supérieure aurait donné naissance à des dispositifs encore moins maniables mais plus puissants, notamment les oxybeles, puis, par extension, les balistes.


Il n'existe aucune trace archéologique de cette arme, ni de sources iconographiques qui lui seraient contemporaines. Seule sa description par Héron d'Alexandrie, lui-même citant Ctésibios (fl. 285–222 av. J-C), nous permet d'émettre des hypothèses quant à son mécanisme et son évolution.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :