Abbaye d'Origny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abbaye d'Origny
Présentation
Culte Catholicisme
Type Abbaye
Début de la construction IXe siècle
Fin des travaux Abandonnée fin XVIIIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Ville Origny-Sainte-Benoite
Coordonnées 49° 50′ 15″ nord, 3° 29′ 23″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye d'Origny

Géolocalisation sur la carte : Aisne

(Voir situation sur carte : Aisne)
Abbaye d'Origny

L'abbaye d'Origny est une ancienne abbaye de moniales bénédictines, située à Origny-Sainte-Benoite, près de Laon, dans le département de l'Aisne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette abbaye de Bénédictines est fondée vers 854 par l'évêque Pardule et Hermentrude qui était la femme du roi Charles le Chauve, à l'emplacement du tombeau de sainte Benoîte, martyrisée sur le mont d'Origny en 362. L'abbaye possédait de vastes domaines dans la région et ne recevait que des religieuses d'origine noble. La collégiale Saint-Vaast en dépendait. Elle fut incendiée en 873, 943, 1339, 1358, 1480, 1552, 1557 et en 1595.

Fondée au IXe siècle, l'abbaye d'Origny a disparu sous la Révolution française. En 1792 ses quarante religieuses durent quitter les lieux ; l'abbaye fut entièrement démolie.

Abbesses[modifier | modifier le code]

  • Isabeau d Acy, en 1315
  • Isabelle d’Offrémont, en 1335
  • Jeanne et Agnes de Craon en 1400
  • Jeanne et Catherine de Longueval, en 1410
  • Jeanne de Fay 1475
  • Charlotte, de Cresquy 1511.
  • Louise de Bourbon 1511.
  • Rénée de Lorraine, fille du duc de Guise 1555.
  • Antoinette de Lorraine, fille du duc d'Aumale 1583.
  • Antoinette de Coucy 1585.
  • Marie-Catherine de Montluc 1604.
  • La princesse Marie-Anne-Eléonore de Rohan Soubise. 1722.
  • Hélène de Sabran, en 1778

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Gomart, L'abbaye d'Origny-Sainte-Benoîte, Paris, Librairie A. Pringuet, 1857.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]