Ordre de l'Immaculée Conception

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ordre de l'Immaculée Conception
Image illustrative de l’article Ordre de l'Immaculée Conception
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale Innocent VIII
par 1489
Institut ordre monastique
Type vie contemplative
Spiritualité franciscaine
Structure et histoire
Fondation 1484
Tolède
Fondateur Béatrice de Silva
Abréviation O.I.C
Autres noms conceptionnistes
Patron Immaculée Conception
Site web (es) site officiel
Liste des ordres religieux

L'ordre de l'Immaculée Conception (en latin Ordo Inmaculatae Conceptionis) est un ordre monastique de droit pontifical.

Historique[modifier | modifier le code]

Conceptionnistes

L'ordre a été fondé par sainte Béatrice da Silva : dame de compagnie d'Isabelle, petite-fille du roi Jean Ier de Portugal, elle la suivit en 1447 à la cour de Castille, après le mariage de la princesse avec Jean II de Castille y Léon.

Vers 1454, Béatrice laisse la vie mondaine et se retire, sans faire de vœux, dans le monastère des dominicaines de Tolède. Isabelle lui concéda un autre édifice afin d'y établir un nouveau monastère, dédié à l'Immaculée Conception, et avec la bulle Inter universa du 30 avril 1489, le pape Innocent VIII en concéda l'érection : Béatrice mourut peu avant la finalisation du projet.

En 1489, le Saint-Siège approuva l'habit des sœurs et le pape Alexandre VI, avec la bulle Ex supernæ providentiæ du 19 août 1494, les soumit à la règle de sainte Claire.

Le pape Jules II, le 17 septembre 1511 approuva, par le décret Ad statum prosperum, une nouvelle règle qui remplace celle de sainte Claire et qui établit que les monastères fondateurs existants alors ne feraient plus partie de l'ordre des clarisses mais du nouvel ordre de l'Immaculée Conception, franciscaine.

Activités et diffusion[modifier | modifier le code]

Les conceptionnistes sont des religieuses cloîtrées dédiées à la prière contemplative. Leur habit est composée d'une robe et d'un scapulaire blanc, un voile noir et une cape bleue. Chaque monastère est autonome et géré par une abbesse.

Elles sont présentes en :

En 2008, elles étaient 1 800 et comptait 146 monastères.

Voir aussi[modifier | modifier le code]