Abbaye Notre-Dame de Biaches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abbaye Notre-Dame de Biaches
Diocèse Diocèse de Noyon
Patronage Grégoire IX, Blanche de Castille, Louis IX
Fondation 1235
Début construction XIIIe siècle
Abbaye-mère Abbaye de Cîteaux
Lignée de Abbaye de Cîteaux
Abbayes-filles aucune
Congrégation Ordre cistercien
Période ou style

Coordonnées 49° 55′ 31″ nord, 2° 54′ 34″ est
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie Picardie
Région Hauts-de-France
Département Somme
Commune Biaches

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Notre-Dame de Biaches

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Abbaye Notre-Dame de Biaches

L'abbaye Notre-Dame de Biaches[Note 1] était du XIIIe au XVIIIe siècle un monastère de moniales cisterciennes situé sur le territoire de l'actuelle commune de Biaches, dans le département de la Somme près de Péronne.

Historique[modifier | modifier le code]

L'abbaye de Biaches fut fondée en 1235, grâce à deux donateurs locaux Pierre Quercus (Le Chesne) et un bourgeois de Péronne, Furcy Botte, par des moniales venant de Brayelle-en-Artois[1]. La fondation de ce monastère fut soutenue par le pape Grégoire IX, Blanche de Castille et le roi de France Louis IX ce qui permit son affiliation à l'abbaye de Cîteaux. La première abbesse Usilie nous est connue par un acte de 1236. Le monastère bénéficia rapidement de donations en terres dans plusieurs localités des environs.

Au XVIe siècle, la direction de l'abbaye échut à la famille d'Estourmel qui compta quatre abbesses de 1575 à 1664 puis Renée de Machault, qui était avant la supérieure de l'hôtel-dieu Saint-Jean-Baptiste de Corbie,devint abbesse[2]. En 1693, Anne de Guillebon de Beauvoir devint abbesse pour une brève période, sa cousine, Suzanne de Monchy, lui succéda en 1698[3]. En 1721, c'est Marie-Madeleine de Bery d'Essertaux, religieuse de l'abbaye du Paraclet des Champs qui fut la dernière abbesse. Les bâtiments totalement ruinés à la suite d'un incendie au début du XVIIIe siècle et le nombre de religieuses étant réduit à quatre, décidèrent le roi à réunir les biens de l'abbaye à ceux de l'abbaye Notre-Dame de Fervaques à Saint-Quentin, en 1764[4].

Disparition de l'abbaye[modifier | modifier le code]

Il ne reste aucun vestige de cette abbaye, après son rattachement à l'abbaye de Fervaques, les bâtiments de l'abbaye de Biaches furent rasés[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle est aussi parfois nommée « abbaye Notre-Dame de la Brelle »

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://data.bnf.fr/13746355/abbaye_notre-dame_de_la_brelle_biaches__somme/
  2. Dom Germain, Histoire de l'abbaye royale de N.D. de Soissons, de l'ordre de Saint-Benoit, divisé en quatre livres, avec les preuves et plusieurs titres tirez des archives de cette abbaye, composée par un religieux bénédictin de Saint-Maur, Paris : J.-B. Coignard, 1675, p346
  3. Abbé Paul Decagny, L'Arrondissement de Péronne, (ISBN 978 - 2 - 913 924 - 75 - 8), Page 108
  4. Florence Charpentier et Xavier Daugy, Sur le chemin des abbayes de Picardie, histoire des abbayes picardes des origines à nos jours, Amiens, Encrage édition, 2008, p. 233-234.
  5. Florence Charpentier et Xavier Daugy, Sur le chemin des abbayes de Picardie, histoire des abbayes picardes des origines à nos jours, Amiens, Encrage édition, 2008, p. 234.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Florence Charpentier et Xavier Daugy, Sur le chemin des abbayes de Picardie, histoire des abbayes picardes des origines à nos jours, Amiens, Encrage édition, 2008 (ISBN 978 - 2 - 911 576 - 83 - 6)
  • Abbé Paul Decagny, L'Arrondissement de Péronne, Recherches sur les villes, bourgs, villages et hameaux qui le composent, 1844 - réédition partielle : Péronne et son canton, Inval-Boiron, La Vague verte, 2010 (ISBN 978 - 2 - 913 924 - 75 - 8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]