Wembley Stadium (1923)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Wembley Stadium
Wembley Stadium
{{#if:
Old Wembley Stadium (external view).jpg
Généralités
Noms précédents British Empire Exhibition Stadium
Surnom(s) The Twin Towers, The Place of Living Rock, Old Wembley
Adresse Londres, Angleterre
Coordonnées 51° 33′ 20″ N 0° 16′ 47″ O / 51.555556, -0.279722 ()51° 33′ 20″ Nord 0° 16′ 47″ Ouest / 51.555556, -0.279722 ()  
Construction et ouverture
Début construction 1922
Ouverture 1923
Architecte John William Simpson et Maxwell Ayrton
Coût de construction 750 000 £GBP (1923)
Fermeture 2000
Démolition 2003
Utilisation
Clubs résidents Équipe d'Angleterre de football (1923 à 2000)
Wembley Lions (1946 à 1957 et 1970 à 1971)
Propriétaire Wembley Company
Équipement
Surface Pelouse naturelle
Capacité 82 000 (initialement 127 000)

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Wembley Stadium

Géolocalisation sur la carte : Grand Londres

(Voir situation sur carte : Grand Londres)
Wembley Stadium

Le Wembley Stadium, souvent simplement appelé Wembley, était le stade national anglais, construit à Wembley, dans le nord-ouest du Grand Londres, et inauguré le 28 avril 1923 en vue du British Empire Exhibition qui devait se tenir l'année suivante. Wembley a accueilli les JO de 1948, la finale de la coupe du monde de football 1966, remportée à domicile par l'Angleterre, et de nombreuses finales de coupes d'Europe.

Temple du football selon Pelé, le stade fut démoli en 2003 afin de laisser place à une nouvelle arène de 90 000 places qui sera l'un des principaux stades des Jeux olympiques d'été de 2012.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'abord connu sous le nom de British Empire Exhibition Stadium ou simplement Empire Stadium, le premier Wembley est construit par l'entreprise Sir Robert McAlpine à partir de 1922 en vue de l'exposition britannique de 1924 sur le site de la Tour de Watkin (Watkin's Tower). Les plans sont signés par les architectes Sir John Simpson et Maxwell Ayrton ainsi que l'ingénieur Sir Evan Owen Williams et son cout de construction fut de 750 000 £. Destiné à être seulement un stade éphémère pour l'exposition, il aurait dû être détruit à la fin des festivités. Ce ne fut pas le cas à la suite d'une intervention de l'Écossais Sir James Stevenson, président du comité d'organisation de l'exposition.

Le signe distinctif de cette enceinte était ses deux tours jumelles, nommées par les Anglais simplement les Twin towers.

Inauguré le 28 avril 1923 pour la finale de la FA Cup entre Bolton Wanderers FC et West Ham United FC, le stade entre d'emblée dans la légende. Enchantée d'assister à cette inauguration, la foule se presse en grand nombre à Wembley ce jour-là. 126 047 billets furent officiellement vendus mais entre 150 000 et 200 000 fans ceinturent l'enceinte. La confusion est totale, et la foule, compressée dans les tribunes, trouve en partie refuge sur le terrain. La police intervient pour faire évacuer la pelouse afin que le match puisse avoir lieu. Un policier (George Scorey) monté sur un cheval blanc (Billie) est particulièrement actif dans cette tâche et laissera d'ailleurs son nom à cette finale très particulière : The White Horse Final. La partie put finalement se tenir avec 45 minutes de retard devant un stade plein comme un œuf, et des fans sur les lignes de touche et de corner. L'un de ces spectateurs fut d'ailleurs atteint à la tête par un violent tir, et tomba KO.

L'une des fameuses tours jumelles

Jusqu'en mai 2000, la finale de la FA Cup se tient traditionnellement à Wembley, mais l'enceinte est également le stade de l'équipe d'Angleterre de football, le stade olympique de 1948 et le stade de la finale de la Coupe du monde de football de 1966. Temple du football, Wembley est également le stade national du rugby à XIII : le plus grand rendez-vous national annuel de l'enceinte est certainement la finale de la Challenge Cup elle s'y déroule tous les ans depuis 1929 et l'équipe nationale y dispute régulièrement ses rencontres internationales. Wembley était aussi doté d'une piste de course de lévriers et les réunions de cette discipline y furent nombreuses. Cette piste était également utilisée par les athlètes et les courses de speedway. D'autres sports furent également pratiqués à Wembley : hurling et football gaélique de 1958 au milieu des années 1970 à l'occasion du tournoi annuel de Wembley, cricket, football américain et même quelques matchs du Tournoi des Six Nations de l'équipe du Pays de Galles de rugby à XV lors du chantier du Millennium Stadium.

Outre les rendez-vous sportifs, Wembley accueille également quelques évènements musicaux tels le concert du Live Aid le 13 juillet 1985, le concert d'hommage à Nelson Mandela le 11 juin 1988 et le Freddie Mercury Tribute le 20 avril 1992. Parmi les artistes ayant évolué à Wembley dans des concerts à leur nom, citons Queen, Kiss, The Rolling Stones, Madonna, U2, Pink Floyd, Genesis, Aerosmith, INXS, Guns N' Roses, Metallica, AC/DC, Oasis, Tina Turner et Michael Jackson qui donnera 16 concerts dont 7 concerts consécutifs en 1988. Le groupe pop britannique Spice Girls y a été de passage avec leur tournée Spice World Tour. Le groupe américain Bon Jovi fut le dernier à se produire à Wembley.

Le stade ferma ses portes en 2000 et fut rasé en 2003. Les Anglais avaient une relation d'amour-haine avec Wembley. Ce stade qui fut en effet construit à la va vite, n'était pas conçu sprécifiquement pour le football, et les tribunes derrière les buts, de forme arrondie, étaient assez éloignées du terrain. Le confort du stade était médiocre. Pourtant, les discussions furent vives à la fin du XXe siècle lors des débats sur l'avenir du stade, notamment concernant le sort des tours jumelles. On crut un temps que ces dernières seraient préservées, mais ce ne fut pas le cas.

Événements[modifier | modifier le code]

The Freddie Mercury Tribute Concert[modifier | modifier le code]

Concert en hommage à Freddie Mercury, le 20 avril 1992 organisé par les membres restants de Queen, Brian May, Roger Taylor et John Deacon. Nombreux des plus grand groupes de rock au monde sont venus y refaire leurs pièces et ceux du groupe Queen. Une quasi centaine de milliers de fans sont venus rendre hommage à la star décédée du sida. La liste des invités a de quoi faire rougir tout autre spectacle: Metallica, Def Leppard, U2, Guns n' Roses, Led Zeppelin, The Who, Mott the Hoople, Black Sabbath, Van Halen, David Bowie, Annie Lennox, George Michael, Elton John, Lisa Stansfield, Liza Minnelli. Le groupe Irlandais U2 au même moment en concert en Californie, dédiera par liaison satellite la chanson Until the End of the World à la mémoire de Freddie.

Finales de la Ligue des champions accueillies[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Finaliste Score
1963 Milan AC Benfica Lisbonne 2-1
1968 Manchester United Benfica Lisbonne 4-1
1971 Ajax Amsterdam Panathinaïkos 2-0
1978 Liverpool FC FC Bruges 1-0
1992 FC Barcelone UC Sampdoria Gênes 1-0

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Simon Inglis, Football grounds of Britain, Londres, CollinsWillow, 1983, deuxième édition revue et augmentée, 1996, p. 386-390.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]