Simon Inglis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Simon Inglis est un historien du football né en 1950 à Birmingham, Angleterre, notamment spécialisé dans l'histoire des stades. Il est diplômé en histoire mais aussi en architecture. Son ouvrage de référence est le fameux Football Grounds of Britain, publié en 1983, qui a connu de multiples rééditions avec mises à jour. Parmi ses autres ouvrages, citons le classique League Football and The Men Who Made It (1988) ou la version européenne de son étude des stades : The Football Grounds of Europe (1990).

À la suite des drames du Heysel (1985) et de Sheffield (1989), Simon Inglis fut consulté afin de mettre en place une politique cohérente quant aux supporters et aux stades.

Il a également publié de nombreux articles en tant que journaliste ou consultant dans des titres comme The Guardian, The Observer, The Daily Telegraph, The Independent, et il intervient à la radio sur BBC Radio 5.

Il est un supporter déclaré d'Aston Villa Football Club.

Dans un article consacré à Simon Inglis publié par The Daily Telegraph en décembre 2005, Andrew Baker écrit : « Inglis est devenu un trésor national vivant qu'il faut soutenir à tout prix ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Simon Inglis, Football grounds of Britain, Londres, CollinsWillow, édition 1996 (ISBN 0-0021-8426-5)
  • Simon Inglis, The football grounds of Europe, Londres, CollinsWillow, 1990 (ISBN 0-0021-8305-6)
  • Simon Inglis, Le football est ma passion, 1992