Blond Ambition Tour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Blond Ambition Tour

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la tournée

Tournée par Madonna
Date de début 13 avril 1990 à Tokyo, Drapeau du Japon Japon
Date de fin 5 août 1990 à Nice, Drapeau de la France France
Titres 1 Express Yourself
2 Open Your Heart
3 Causing a Commotion
4 Where's The Party
5 Like a Virgin
6 Like a Prayer
7 Live to Tell
8 Oh Father
9 Papa Don't Preach
10 Sooner or Later
11 Hanky Panky
12 Now I'm Following You
13 Material Girl
14 Cherish
15 Into The Groove
16 Vogue
17 Holiday
18 Keep It Together
Nb. de concerts 9 dates au Drapeau du Japon Japon
29 dates aux Drapeau des États-Unis États-Unis
16 dates en Drapeau de l’Union européenne Europe
57 dates au total

Tournées par Madonna

Le Blond Ambition Tour est la troisième tournée (deuxième tournée mondiale) de la chanteuse américaine Madonna.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'accueil critique et commercial de Like a Prayer a clairement indiqué que Madonna avait atteint un niveau supérieur à celui qu'elle avait quant elle était une superstar pop. Les critiques sérieux étaient désormais de son côté et elle avait la possibilité, non seulement de vendre des millions de disques, mais aussi d'avoir un impact culturel durable. De ce fait, le Blond Ambition Tour célébra la première vague de l'énorme succès commercial de Madonna. Les tournée The Virgin Tour et Who's That Girl Tour étaient d'énormes entreprises, mais elles se déroulaient comme des concerts des stades traditionnels. Le nouveau spectacle de Madonna avait cette fois un thème : l'orchestre, l'élément central d'un concert en stade, serait repoussé à la marge pour permettre à Madonna et ses danseurs de créer un spectacle de référence aux films Metropolis de Fritz Lang et Orange mécanique de Stanley Kubrick. Madonna commença à rassembler ses idées et des concepts pour la tournée à partir de septembre 1989. Elle contrôlait tout, déterminant les embauches et les licenciements. Son frère Christopher Ciccone prit le rôle de directeur artistique, tandis que Petterson Vince s'occupait de la chorégraphie. Les répétitions commencèrent en janvier 1990 au studio Disney de Los Angeles. Madonna ne laissait rien au hasard: en tout elle sera accompagné pour cette tournée d'environ un millier de personnes. Musicalement, se sera sa première tournée sans Patrick Leonard.

Concert[modifier | modifier le code]

Le concert contient quatre tableaux.

Rock crusher gears.jpg

Le premier est Metropolis, inspiré directement du film de Fritz Lang. Le décor est repris du vidéoclip Express Yourself avec un grand escalier amovible et, en arrière-plan, une imposante salle des machines. Le concert commence sur les notes de Everybody et Madonna apparaît en haut de l'escalier, dominant six danseurs. Elle accueille systématiquement l'audience à chaque représentation et demande au public s'il croit à l'amour avant d'entamer Express Yourself et Open Your Heart accompagnée d'une chorégraphie sur une chaise. Ensuite une querelle avec ses deux choristes amène l'interprétation de Causing a Commotion et de Where's the Party.

Le deuxième tableau, qui explore le thème religieux, commence par Like a Virgin, sur une musique orientale. Madonna apparaît dans une guêpière or sur un lit rouge et simule une masturbation, interrompue par sa propre voix disant God (Dieu). Par la suite, elle endosse un manteau noir et se retrouve dans une réplique d'église où des cierges brûlent et interprète Like a Prayer, Live to Tell, Oh Father et Papa Don't Preach suivi par un intermède aux violons.

Le troisième tableau est un triptyque Dick Tracy-Art déco-cinéma. Madonna émerge de la scène, couchée sur un piano à queue noir et chante Sooner or Later, ensuite Hanky Panky et Now I'm Following You avec un sosie de Dick Tracy. Après un intermède style cancan masculin.

Le quatrième tableau où elle revient en Material Girl, interprète Cherish avec une harpe et hommes-sirènes. Elle met en garde sur les rapports sexuels non protégés avec Into the Groove et termine le tableau sur Vogue, avec en arrière-plan les œuvres de Tamara de Lempicka (comme pour l'ouverture du Who's That Girl Tour).

Il y a deux rappels, Holiday et Keep it Together (inspiré par Bob Fosse) accompagnée d'une autre chorégraphie avec des chaises.

Madonna toute transportée, donnera une explication de l'ampleur de son concept à Glenn O'Brien du magazine Interview : « J'ai crée cinq mondes différents et l'ensemble est entièrement basée sur l'hydraulique. Un descend et un autre arrive. Le Monde Change complètement . Je pense que c'est plus une comédie musicale qu'un concert rock. »

La scène[modifier | modifier le code]

lors du premier tableau, L'arrière-scène est une imposante salle des machines où les danseurs déambulent et actionnent des leviers, elle est constituée de rouages mobiles et d'une plate-forme d'où descend un escalier amovible, le fond disparait dès le second titre. Ensuite pour le deuxième tableau, la scène ne contient qu'un grand lit rouge devant un rideau, qui cache le second décor, formé de six colonnes corinthiennes, la réplique d'église contient trois chandeliers, un vitrail et un prie-Dieu (voir illustration), pour le dernier tableau, il y a utilisation d'un élévateur sous la scène pour Sooner or Later, Cherish, Vogue et Keep It Together, l'arrière-scène est formée de deux grands escaliers tournant ainsi que deux piliers Art déco. " Il y avait le plateau très dure et métallique prévu pour la dance music lourde, et une autre qu'elle décrivit comme " les ruines du temples...avec toutes ces colonnes, pleinde bougies votives et une croix." dit Madonna au magazine Interview.

Équipe musicale[modifier | modifier le code]

Artiste principal[modifier | modifier le code]

  • Madonna : chanteuse, danseuse et directeur artistique

Choristes[modifier | modifier le code]

Niki Harris et Donna De Lory chantaient et dansaient encore une fois avec Madonna.

Danseurs[modifier | modifier le code]

Une grande partie du spectacle vint de la troupe de danseurs, qui partageront de nouveau la scène centrale et seront avec Madonna, les principales personnes présentes dans le documentaires In Bed With Madonna.

  • Luis Camacho
  • Oliver Crumes
  • Slam
  • Jose Gutierez
  • Kevin A. Stea
  • Gabriel Trupin
  • Carlton Wilborn

Groupe[modifier | modifier le code]

Jai Winding qui prit la direction musicale était au clavier, soutenu par Kevin Kendrick et Mike McKinght;Darryl Jones, qui jouera ensuite avec les Rolling Stones, était à la basse ; Carlos Rios et David Williams jouaient de la guitare, avec Jonathan Moffett à la batterie et Luis Conte aux percussions.

Techniciens et postproduction[modifier | modifier le code]

  • Direction : Christopher Ciccone et Madonna
  • Chorégraphie et coproduction : Vince Paterson
  • Directeur Artistique : Christopher Ciccone
  • Directeur musical : Jai Winding
  • Costumes : Jean Paul Gaultier
  • Costumes additionnels : Marlene Stewart
  • Personal Management : Freddy DeMann
  • Tour Manager : John Draper
  • Production Manager : Chris Lamb, GLS Productions
  • Road Manager : Mike Grizel
  • Set Designer : John McGraw
  • Designer Lumières : Peter Morse
  • Assistant de Madonna : Melissa Crow
  • Manager garde-robe : Christopher Ciccone
  • Maquillages et coiffures : Joanne Grier
  • Masseur : Julie Chertow
  • Entraîneur Fitness de Madonna : Robert Parr
  • Ambiance : Pamela Gatell
  • Publicité : Liz Rosenberg and Warner Bros. Records New York
  • Sécurité : Clay Tave

Première partie[modifier | modifier le code]

Dates et lieux des concerts[modifier | modifier le code]

Asie
Date Ville Pays Lieu
13 avril 1990 Tokyo Drapeau du Japon Japon Chiba Marine Stadium
14 avril 1990 Tokyo Drapeau du Japon Japon Chiba Marine Stadium
15 avril 1990 Tokyo Drapeau du Japon Japon Chiba Marine Stadium
20 avril 1990 Osaka Drapeau du Japon Japon Nishinomya Stadium
21 avril 1990 Osaka Drapeau du Japon Japon Nishinomya Stadium
22 avril 1990 Osaka Drapeau du Japon Japon Nishinomya Stadium
25 avril 1990 Yokohama Drapeau du Japon Japon Yokohama Stadium
26 avril 1990 Yokohama Drapeau du Japon Japon Yokohama Stadium
27 avril 1990 Yokohama Drapeau du Japon Japon Yokohama Stadium
Amérique du Nord
Date Ville Pays Lieu
4 mai 1990 Houston Drapeau des États-Unis États-Unis The Summit
5 mai 1990 Houston Drapeau des États-Unis États-Unis The Summit
7 mai 1990 Dallas Drapeau des États-Unis États-Unis Reunion Arena
8 mai 1990 Dallas Drapeau des États-Unis États-Unis Reunion Arena
11 mai 1990 Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis LA Sports Arena
12 mai 1990 Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis LA Sports Arena
13 mai 1990 Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis LA Sports Arena
15 mai 1990 Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis LA Sports Arena
16 mai 1990 Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis LA Sports Arena
18 mai 1990 Oakland Drapeau des États-Unis États-Unis Oakland Coliseum
19 mai 1990 Oakland Drapeau des États-Unis États-Unis Oakland Coliseum
20 mai 1990 Oakland Drapeau des États-Unis États-Unis Oakland Coliseum
23 mai 1990 Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis Rosemont Horizon
24 mai 1990 Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis Rosemont Horizon
27 mai 1990 Toronto Drapeau du Canada Canada Centre Rogers
28 mai 1990 Toronto Drapeau du Canada Canada Centre Rogers
29 mai 1990 Toronto Drapeau du Canada Canada Centre Rogers
31 mai 1990 Auburn Hills Drapeau des États-Unis États-Unis The Palace
1er juin 1990 Auburn Hills Drapeau des États-Unis États-Unis The Palace
4 juin 1990 Worcester Drapeau des États-Unis États-Unis The Centrum
5 juin 1990 Worcester Drapeau des États-Unis États-Unis The Centrum
8 juin 1990 Landover Drapeau des États-Unis États-Unis Capital Center
9 juin 1990 Landover Drapeau des États-Unis États-Unis Capital Center
11 juin 1990 Uniondale Drapeau des États-Unis États-Unis Nassau Coliseum
12 juin 1990 Uniondale Drapeau des États-Unis États-Unis Nassau Coliseum
13 juin 1990 Uniondale Drapeau des États-Unis États-Unis Nassau Coliseum
16 juin 1990 Philadelphie Drapeau des États-Unis États-Unis The Spectrum
17 juin 1990 Philadelphie Drapeau des États-Unis États-Unis The Spectrum
20 juin 1990 East Rutherford Drapeau des États-Unis États-Unis Brendan Byrne Arena
21 juin 1990 East Rutherford Drapeau des États-Unis États-Unis Brendan Byrne Arena
24 juin 1990 East Rutherford Drapeau des États-Unis États-Unis Brendan Byrne Arena
25 juin 1990 East Rutherford Drapeau des États-Unis États-Unis Brendan Byrne Arena
Europe
Date Ville Pays Lieu
30 juin 1990 Göteborg Drapeau de la Suède Suède Eriksberg Stadium
3 juillet 1990 Paris Drapeau de la France France Palais omnisports de Paris-Bercy
4 juillet 1990 Paris Drapeau de la France France Palais omnisports de Paris-Bercy
6 juillet 1990 Paris Drapeau de la France France Palais omnisports de Paris-Bercy
10 juillet 1990 Rome Drapeau de l'Italie Italie Stade Flaminio
13 juillet 1990 Turin Drapeau de l'Italie Italie Stadio delle Alpi
15 juillet 1990 Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne Reimer Reitstadion
17 juillet 1990 Dortmund Drapeau de l'Allemagne Allemagne Westfallenhalle
20 juillet 1990 Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Wembley Stadium
21 juillet 1990 Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Wembley Stadium
22 juillet 1990 Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Wembley Stadium
24 juillet 1990 Rotterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Feyenoord Stadion
27 juillet 1990 Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne Stade Vicente Calderón
29 juillet 1990 Vigo Drapeau de l'Espagne Espagne Stade Balaídos
1er août 1990 Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne Stade Olympique
5 août 1990 Nice Drapeau de la France France Stade Charles-Ehrmann

Diffusions et enregistrements[modifier | modifier le code]

Deux spectacles ont été réalisés dans le commerce, la représentation du 5 août à Nice (France) fut enregistrée et diffusée sur la chaîne américaine HBO, elle fut réalisée mondialement et exclusivement en Laserdisc par le (nouveau) sponsor officiel de la tournée Pioneer Electronics sous le nom de "Live! - Blond Ambition World Tour 90". Une autre performance à Yokohama au Japon fut enregistrée et réalisée en VHS et Laserdisc sur le marché japonais, le "Blond Ambition - Japan Tour 90". Les représentants de Pioneer ont signé un contrat d'exclusivité avec la chanteuse pour réaliser ce concert en laserdisc uniquement et donc aucune cassette vidéo ou DVD n'ont été commercialisés.

Le spectacle du 1er août à Barcelone en Espagne fut diffusé en Europe (en France sur Antenne 2 début août 1990, en simultané et en stéréo sur NRJ) et en Australie, dans cette version plus connue par les fans, Madonna fait quelques erreurs dans les paroles de Sooner or Later et Material Girl. Madonna n'est plus coiffée de son postiche et avait décidé de se coiffer comme Jean-Paul Gaultier l'avait suggéré pour lui faire honneur lors de son périple en Europe. À Paris, c'est Alek Keshishian qui filmera le spectacle en couleur pour les besoins du film.

M6 Music diffusa le concert de Nice en 1999.

Finalement, un enregistrement d'une des dates de Houston au Texas, a été récupérée des projections d'écran ont circulé dans la communauté de fans de la chanteuse et dont une vidéo de mauvaise qualité éditée en Allemagne en DVD est finalement commercialisée, cette même vidéo sera en partie diffusée sur MTV lors de l'émission Blond Date, cette version sera également réalisée au Royaume-Uni fin 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]