Concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela qui eu lieu le 11 juin 1988 au stade de Wembley à Londres fut un méga-concert de musique pop rock d'une durée de 11 heures, organisé pour demander la libération de Nelson Mandela et a été rediffusé devant une audience de 600 millions de personnes. Il a été aussi appelé Freedomfest, Free Nelson Mandela Concert et Mandela Day. Dire Straits & Eric Clapton en furent les têtes d'affiches.

Le concert a été interdit par le gouvernement de l'apartheid en Afrique du Sud. Aux États-Unis les chaînes de télévision du réseau Fox Broadcasting Company ont lourdement censuré les aspects politiques du concert[1],[2],[3].

Ce concert qui expose au niveau mondial la captivité de Mandela et l'oppression de l'apartheid, force selon l'ANC le régime sud-africain à libérer Mandela plus tôt que prévu[4].

Artistes et orateurs[modifier | modifier le code]

Par ordre d'apparition:

Apparaissent également Grupo Experimental de Dansa, H. B. Barnum, Mick Karn, Mark Kelly, Ray Lema, et Steve Norman.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Art of Protest, by T.V Reed, p174. University of Minnesota Press, 2005)
  2. Unreliable Sources: A guide to Detecting Bias in News Media, by Martin A Lee and Norman Solomon. ISBN 0-8184-0561-9. Quoted by Norman Solomon in Political and Corporate Censorship in the Land of the Free, by John Shirley, Gauntlet No.3 1992.
  3. Boston Globe, June 13, 1988, By Steve Morse, Globe Staff
  4. (en) Communiqué de l'ANC

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • 46664 : numéro de prisonnier de Nelson Mandela puis série de concerts en son honneur

Liens externes[modifier | modifier le code]