Rose Bowl (stade)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rose Bowl (homonymie).
Rose Bowl
{{#if:
Rose Bowl Stadium satellite view.png
Généralités
Adresse 1001 Rose Bowl Drive
Pasadena, California 91103
Coordonnées 34° 09′ 41″ N 118° 10′ 03″ O / 34.161389, -118.167534° 09′ 41″ Nord 118° 10′ 03″ Ouest / 34.161389, -118.1675  
Construction et ouverture
Ouverture 1er janvier 1923
Architecte Q6948452
Coût de construction 272 198 $USD
Utilisation
Clubs résidents UCLA Bruins, Los Angeles Galaxy(1996–2003)
Propriétaire Ville de Pasadena
Administration Rose Bowl Operating Company
Équipement
Capacité 91 136 places – UCLA Bruins

94 392 places – Rose Bowl Game

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
Rose Bowl

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Rose Bowl

Le Rose Bowl est un stade de la ville de Pasadena dans la banlieue de Los Angeles, en Californie. Reconnu comme monument historique, il peut accueillir 94 392 personnes. Ce stade est utilisé pour de grandes rencontres internationales de football (soccer) et des rencontres de football américain universitaire. Il est ainsi l'antre des UCLA Bruins depuis 1982.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade du Rose Bowl a été dessiné par l'architecte Myron Hunt en 1921. Son design a été influencé par le stade du Yale Bowl de (New Haven (Connecticut), érigé en 1914). Le Rose Bowl a été construit en 1921-1922. Il fut inauguré le 1er janvier 1923 alors que Penn State Nittany Lions affrontaient USC Trojans.

On le connait aux États-Unis principalement parce qu'on y tient le Rose Bowl Game, le match le plus prestigieux au football américain universitaire. Le match du Rose Bowl est habituellement appelé le « grand-père de tous les autres » à cause de son importance à titre de plus ancien championnat.

Le stade a accueilli le Super Bowl cinq fois (1977, 1980, 1983, 1987 et 1993) ainsi que la finale de la compétition de football des Jeux olympiques de 1984, celle de la Coupe du monde de football 1994, celle de la Coupe du monde de football féminin 1999 et celle de la Gold Cup 2002 et 2011.

Le 26 octobre 2009 à h GMT, le Rose Bowl a accueilli un concert live du groupe U2 diffusé pour une première sur YouTube en direct. Ce concert sortira en DVD/BLU-RAY quelques mois plus tard pour immortaliser l'événement.

Le groupe britannique Depeche Mode y donna, le 18 juin 1988, le 101e et dernier concert de leur Tour of The Masses, enregistré et commercialisé sous le nom de 101.

Emergence du soccer au Rose Bowl[modifier | modifier le code]

En 1968, le Rose Bowl est le stade des Wolves de Los Angeles pour la première saison de la NASL, la première grande ligue professionnelle de soccer aux États-Unis. Toujours en NASL, il héberge les Aztecs de Los Angeles de 1978 à 1980.

En 1984, le Rose Bowl accueille 11 matchs de la compétition de soccer lors des JO dont la finale le 11 août 1984 (France-Brésil 2-0) devant une foule record pour un match de soccer aux Etats-Unis de 101 799 spectateurs. Le Rose Bowl a également accueilli les 12 autres plus grandes foules venu assister à un match de soccer aux Etats-Unis[1].

En 1991, 4 matchs de la Gold Cup 1991 s'y déroule.

Le Rose Bowl a hébergé la finale de la Coupe du monde de football 1994 ainsi que 7 autres matchs lors de cette compétition.

En 1995, le Rose Bowl devient le stade du Los Angeles Galaxy en MLS. Le club y reste jusqu'en 2003 lorsqu'il décide de le quitter pour un stade plus petit, le Home Depot Center.

Le Rose Bowl héberge de nombreux matchs dont les finales des éditions 2002 et 2011 de la Gold Cup. Il accueillera également les 2 matchs d'ouverture de l'édition 2013.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir


Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]