Finale de la Coupe du monde de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La finale de la Coupe du monde de football est la rencontre de football déterminant l'équipe nationale qui remporte la Coupe du monde de football, dont elle constitue le dernier match.

Listes des finales[modifier | modifier le code]

  1. Finale de la Coupe du monde de football de 1930
  2. Finale de la Coupe du monde de football de 1934
  3. Finale de la Coupe du monde de football de 1938
  4. Match de football Brésil - Uruguay (Coupe du monde de 1950)[1]
  5. Finale de la Coupe du monde de football de 1954
  6. Finale de la Coupe du monde de football de 1958
  7. Finale de la Coupe du monde de football de 1962
  8. Finale de la Coupe du monde de football de 1966
  9. Finale de la Coupe du monde de football de 1970
  10. Finale de la Coupe du monde de football de 1974
  11. Finale de la Coupe du monde de football de 1978
  12. Finale de la Coupe du monde de football de 1982
  13. Finale de la Coupe du monde de football de 1986
  14. Finale de la Coupe du monde de football de 1990
  15. Finale de la Coupe du monde de football de 1994
  16. Finale de la Coupe du monde de football de 1998
  17. Finale de la Coupe du monde de football de 2002
  18. Finale de la Coupe du monde de football de 2006
  19. Finale de la Coupe du monde de football de 2010
  20. Finale de la Coupe du monde de football de 2014

Lieux[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

L'Allemagne et le Brésil sont les sélections nationales qui ont joué le plus de finales : sept au total, contre six pour l'Italie et quatre pour l'Argentine.

Joueurs[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Buts et buteurs[modifier | modifier le code]

La finale de Coupe du monde qui voit le plus de buts est celle de 1958 : sept buts sont marqués, cinq par le Brésil et deux par la Suède.

Ce match est également la première finale à s'achever sur une différence de trois buts, jamais dépassée depuis lors mais rééditée à deux occasions. Lors de la finale de 1970, le Brésil s'impose à nouveau par trois buts d'écart, face à l'Italie sur le score de 4 à 1. En 1998, l'équipe brésilienne subit cette fois une défaite par trois buts, face à la France. La finale de 1998 est ainsi la seule à s'achever sur le maximum de buts de différence sans que l'équipe victorieuse n'en encaisse un seul.

La finale avec le moins de buts est celle de 1994, au cours de laquelle ni le Brésil ni l'Italie ne parviennent à marquer dans le temps réglementaire ou les prolongations. Il faut atteindre les tirs au but pour voir les Sud-Américains s'imposer.

Prolongations[modifier | modifier le code]

Il y a eu 7 finales de la coupe du monde qui ont eu recours à la prolongation dont 2 se sont soldées par une séance de tir-au-but:

  • 1934 : Italie-Tchécoslovaquie 2-1 a.p.
  • 1966 : Angleterre-Allemagne 4-2 a.p.
  • 1978 : Argentine- Pays Bas 3-1 a.p.
  • 1994 : Brésil- Italie 0-0 a.p., 3 t.a.b. à 2
  • 2006 : Italie- France 1-1 a.p., 5 t.a.b. à 3
  • 2010 : Espagne- Pays Bas 1-0 a.p.
  • 2014 : Allemagne 1-0 a.p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce match n'est pas une finale à proprement parler puisque la compétition cette année là se déroulait sous la forme d'une poule finale. Néanmoins, il s'agit du dernier match de la poule finale et le déroulement de la compétition a fait que son vainqueur était proclamé vainqueur de la Coupe du monde.