Valentina Terechkova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valentina Terechkova
Valentina Terechkova, timbre soviétique de 1963.
Valentina Terechkova, timbre soviétique de 1963.

Nationalité Drapeau de l'URSS Soviétique (de 1937 à 1991),
Drapeau de la Russie Russe (de 1991 à aujourd'hui
Naissance 6 mars 1937 (77 ans)
Maslennikovo (Flag of Russian SFSR.svg RSFS de Russie, Drapeau de l'URSS Union soviétique)
Occupation précédente Ouvrière du textile
Durée cumulée des missions 2 j 22 h 41 min
Sélection Groupe féminin (TsPK-F), 1962
Mission(s) Vostok 6
Insigne Vostok5-6patch.png
Avec Valeri Bykovski (juin 1963, Agence Novosti).
Valentina Terechkova, en 1969.
Timbre émis par l'Azerbaïdjan en 2013, à l'occasion du 50e anniversaire du vol spatial de Valentina Terechkova.

Valentina Vladimirovna Terechkova (en russe : Валентина Владимировна Терешкова), née le 6 mars 1937 à Maslennikovo, raïon de Toutaïev dans l'oblast de Iaroslavl, est la première femme à effectuer un vol dans l'espace, et est la première cosmonaute soviétique[1], grâce à son vol du 16 au 19 juin 1963. Valentina Terechkova reste à ce jour la seule femme à avoir effectué un voyage en solitaire dans l'espace et la plus jeune cosmonaute[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après le succès du vol de Youri Gagarine, Sergueï Korolev, le père du programme spatial soviétique, a l'idée d'envoyer une femme dans l'espace. Ouvrière du textile à 18 ans, elle est choisie parmi plus de 400 candidates pour devenir, sous la houlette de Youri Gagarine, la première femme dans l'espace.

L'entraînement incluait des vols en apesanteur, des tests d'isolement, des tests de centrifugeuse, de l'ingénierie spatiale, de la propulsion théorique, 120 sauts en parachute et un entraînement de pilote sur des avions de combat MiG-15UTI. Cependant les femmes n'étaient pas vraiment intégrées au détachement des cosmonautes et considérées sur une base égale pour les affectations de vols. Les dirigeants soviétiques considéraient les vols de femmes dans l'espace seulement comme un outil de propagande, ce qu'était déjà une grande partie de la conquête de l'espace pendant la guerre froide. C'est Nikita Khrouchtchev lui-même qui fit la sélection finale, choisissant Terechkova sur les cinq femmes finalistes.

Après cet unique vol, elle épousa le cosmonaute Andrian Nikolaïev. Le couple donna naissance à une petite fille, Elena, maintenant devenue médecin, et se sépara peu après. Puis elle quitta le programme spatial soviétique et reprit ses études à l'academie joukovski. En 1969, elle obtint son diplôme d’ingénieur en aéronautique. Elle devint instructeur et obtint le grade de major-général de l'armée de l'air.

En 1971 elle devint membre du comité central du Parti communiste de l'Union soviétique, et députée.

Vol réalisé[modifier | modifier le code]

Sous l'indicatif « La mouette » (en russe : Ча́йка, Tchaïka), Valentina Terechkova a effectué 48 orbites autour de la Terre à bord de Vostok 6, en 70 heures et 41 minutes, du 16 juin 1963 à 12 h 30 au 19 juin 1963 à 11 h 11. Cette durée de vol de 2 jours 22 heures et 41 minutes représentait, en une seule mission, plus que le total des heures de vol de tous les astronautes américains de l'époque.

Bien que Terechkova ait souffert de nausées et d'inconfort physique pendant la plus grande partie du vol[3], elle remplit un journal de bord et prit des photographies de l'horizon, qui seront ensuite utilisées pour identifier des couches d'aérosols dans l'atmosphère.

Vostok 6 était le dernier vol d'un Vostok et avait été lancé seulement deux jours après Vostok 5 qui transportait Valery Bykovsky en orbite pour cinq jours, atterrissant seulement trois heures après Terechkova dans Vostok 6. À un moment, les deux vaisseaux étaient à seulement cinq kilomètres de distance et un contact radio fut établi entre eux.

Le programme automatique d’orientation du vaisseau connut des défaillances lors du vol. Vostok-6 montait au lieu de descendre, et il avait tendance à s'éloigner de la Terre lors de chaque révolution au lieu de s'en approcher. Les données du système de commande durent être modifiées pour revenir sur une bonne orbite.

Lors de la phase finale de l'atterrissage de Vostok 6, Valentina Terechkova s'éjecta comme prévu, mais elle se retrouva au-dessus d'un lac. Elle réussit toutefois à survoler le lac en parachute et à atterrir sur la terre ferme.

Records toujours en vigueur[modifier | modifier le code]

Valentina Terechkova reste à ce jour l'unique femme à avoir effectué seule un voyage dans l'espace. Il faudra attendre dix-neuf ans avant qu'une autre femme aille dans l'espace, la Soviétique Svetlana Savitskaya, et vingt ans avant qu'une femme d'une autre nationalité s'y lance à son tour, l'Américaine Sally Ride.

À ce jour, Valentina Terechkova demeure également la plus jeune femme à avoir réalisé un voyage spatial. Lors de sa mise sur orbite, elle était en effet âgée de 26 ans, contre un peu moins de 28 ans pour l'américaine Helen Sharman, et 29 ans pour la sud-coréenne Yi So-yeon, qui sont les plus jeunes spationautes après elle. Par comparaison, le plus jeune des cosmonautes est Guerman Titov, qui avait 25 ans et 11 mois lors de son vol.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Valentina Terechkova lors d'une visite en Finlande, au centre scientifique Heureka, le 14 septembre 2002.
Portrait par Max Alpert

Un cratère de la face cachée de la Lune d'un diamètre de 31 km a été baptisé de son nom.

1 rouble commémorant le 20e anniversaire de la première femme dans l’espace, Valentina Terechkova.

Valentina Terechkova est citoyenne d'honneur de quinze villes du monde : Kalouga et Iaroslavl en Russie, Vitebsk en Biélorussie, Baïkonour et Karaganda au Kazakhstan, Gumri en Arménie, Montreuil et Drancy en France, Montgomery en Grande-Bretagne, Polizzi Generosa en Italie, Darhan en Mongolie, Sofia, Bourgas, Pétritch, Stara Zagora, Pleven et Varna en Bulgarie et Bratislava en Slovaquie.

Le 22 juin 1963, elle a été nommée Héros de l'Union soviétique, la plus haute distinction de l'URSS. L'Ordre de Lénine et la médaille de l'Étoile d'or lui ont également été décernés. L'Organisation des Nations unies lui a décerné la médaille d'or de la paix, et la France lui a remis la médaille Joliot-Curie.

Divers[modifier | modifier le code]

Le 22 janvier 1969, elle sortit indemne de l'attentat perpétré par le lieutenant Viktor Iline contre Léonid Brejnev. Vers 14 heures, lorsque le cortège officiel entrait au Kremlin, Iline ouvrit le feu sur la voiture qu'il pensait, à tort, être occupée par le Secrétaire général du PCUS. En réalité s'y trouvaient quatre cosmonautes, Valentina Terechkova, Alexeï Leonov, Andrian Nikolaïev, Georgi Beregovoi et leur chauffeur. Au cours de la fusillade, 16 balles atteignirent le véhicule. Le chauffeur fut tué et Beregovoï blessé.

Le 7 février 2014, elle est une des quatre femmes qui, avec quatre hommes, portent le drapeau olympique lors de la Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Citoyenne soviétique de nationalité russe, selon sa fiche biographique sur le site www.warheroes.ru.
  2. Feldman, Heather. Valentina Tereshkova: The First Woman in Space. The Rosen Publishing Group, 2003. ISBN 0-8239-6246-6
  3. (ru) "Valentina Tereshkova: the Woman who Conquered the Space"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]