Stara Zagora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Stara Zagora (homonymie)
Stara Zagora
Стара Загора
Blason de Stara Zagora
Héraldique
Drapeau de Stara Zagora
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Oblast Stara Zagora (oblast)
Maire
Mandat
Jivko Todorov (GERB)
2011 -
Code postal 6000
Démographie
Population 138 272 hab. (01.02.2011)
Géographie
Coordonnées 42° 26′ 00″ N 25° 39′ 00″ E / 42.433333, 25.6542° 26′ 00″ Nord 25° 39′ 00″ Est / 42.433333, 25.65  
Altitude 196 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

Voir sur la carte Bulgarie administrative
City locator 14.svg
Stara Zagora
Liens
Site web http://www.starazagora.bg/

Stara Zagora (en bulgare: Стара Загора) est une ville du centre-sud de la Bulgarie. Elle compte une université, diverses industries et plusieurs instituts scientifiques et culturels. C'est le chef-lieu de l'oblast de Stara Zagora.

Histoire[1][modifier | modifier le code]

Les premiers peuplements sur le site de Stara Zagora remontent au VIIe ou VIe millénaire avant J.-C. Trois tombeaux mis au jour par les archéologues dans l'enceinte de la municipalité actuelle remontent à l'époque du néolithique ; le site archéologique situé à proximité de l'hôpital de district a révélé l'un des inventaires les plus riches de cette époque qui ait été retrouvé en Europe.

À l'époque des Thraces également, le site de Stara Zagora était un centre important. Il s'appelait alors Beroe (IVe siècle av. J.-C.). Au début du IIe siècle après J.-C., la ville d' Augusta Trajana est fondée sous le règne de l'empereur romain Trajan, probablement vers l'an 107. C'était une ville fortifiée, la deuxième en importance de la province de Thrace après Philippopolis. Durant les règnes des empereurs romains Marc Aurèle et Galien, la ville d'Augusta Trajana bat monnaie dont les pièces sont en utilisation sur une grande partie de la péninsule balkanique. Il reste des vestiges de cette ville romaine, comme certains bouts de la fortification, les portes occidentale et méridionale, le forum, ou encore les thermes et une nécropole.

Au fil des siècles, la ville changera encore plusieurs fois de noms : Vereya (VIe et VIIe siècles), Irinopolis (VIIIe au XIIe siècle), Borouï (XIIe au XIVe siècle), Eskri Zagra (après la conquête turque en 1364), Jeleznik (dans les années 1850) et enfin Stara Zagora (depuis 1871).

Démographie[modifier | modifier le code]

Après une période de croissance soutenue, la population de Stara Zagora[2] n'a cessé de décroître depuis les bouleversements politiques et économiques intervenus en 1989-1990.

Évolution démographique
1887 1910 1934 1946 1956 1965 1975 1985 1992
16 039 22 003 29 825 38 325 55 094 88 857 122 454 151 163 150 451
2001 2005 2008 2011 - - - - -
143 420 141 597 140 710 138 272 - - - - -

[3] [4]


Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. site de la ville de SZ
  2. source : site de la ville de SZ
  3. Institut national de la statistique, Bulgarie
  4. pop-stat.mashke.org

Liens internet[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :