Tokyo Godfathers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tokyo Godfathers

東京ゴッドファーザーズ
(Tōkyō Goddofāzāzu)
Film d'animation japonais : Tokyo Godfathers
Réalisateur
Producteur
Scénariste
Compositeur
Durée 1h28
Sortie

Tokyo Godfathers (東京ゴッドファーザーズ Tōkyō Goddofāzāzu) est un film d'animation japonais réalisé par Satoshi Kon, sorti en 2003.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Gin, un homme ruiné, Hana, une femme transgenre versant volontiers dans le sentimental et Miyuki, une adolescente fugueuse, vivent dans la rue. Un soir de Noël à Tokyo, les trois sans abris trouvent un bébé au milieu des ordures et une clé de consigne de gare dans son couffin. Ils décident alors de retrouver la mère du nouveau-né, qu'ils appellent Kiyoko « enfant pur » en attendant. Commence pour eux une formidable aventure qui, par un incroyable concours de circonstances, les confrontera en six jours[1] à leurs passés respectifs.

Résumé[modifier | modifier le code]

Avec le bébé sans identité ont été déposés une note et un sac contenant des indices sur l'identité des parents. Le trio se met donc à la recherche des parents du bébé.

Près d'un cimetière, le groupe rencontre un yakusa. Il se trouve que l'homme connaît le propriétaire du club où la mère de Kiyoko a l'habitude de se rendre, lui-même va se marier avec la fille de ce dernier. Au mariage, ils apprennent le nom de la mère du bébé: Sachiko. La fête est interrompue par un tueur à gages qui visait le père de la mariée. Dans sa fuite, il kidnappe Miyuki et le bébé et les ramène à son domicile. Là, Miyuki se lie d'amitié avec l'épouse du tueur.

Hana recherche Miyuki et Kiyoko tandis que Gin prend soin d'un vieux sans-abri mourant. Le vieil homme meurt après avoir donné un petit sac rouge à Gin. Hana porte secours aux filles et retrouve Gin dans un club. Le trio part à la recherche de maison de Sachiko.

Ils apprennent le mariage malheureux de Sachiko, la retrouvent sur le point de sauter d'un pont. Elle affirme que son mari s'est débarrassé du bébé à son insu. Mais plus tard, la version du mari révèle que Kiyoko est en réalité un bébé volé. La recherche de Sachiko et du bébé commence. Après une intense course poursuite en voiture à travers la ville, Miyuki poursuit Sachiko jusqu'au sommet d'un immeuble. Sachiko est sur le point de sauter, mais son mari tente de la raisonner.

Sachiko saute néanmoins et fait tomber accidentellement le bébé. Hana saute pour sauver Kiyoko. Elle attrape le bébé et miraculeusement atterrit en toute sécurité. Hana, Miyuki, et Gin sont emmenés à l'hôpital. Miyuki tend à Gin ses cigarettes et fait chuter le sac rouge sur le sol, révélant un billet de loterie gagnant.

Les vrais parents de Kiyoko veulent demander au trio de devenir ses parrains. Alors qu'un inspecteur de police doit les présenter au trio, il se révèle être le père de Miyuki.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Japonais Français
Miyuki Aya Okamoto Guylaine Gibert
Gin Toru Emori Martin Spinhayer
Hana Yoshiaki Umegaki Jean-Marc Delhausse
Kiyoko Mamiko Noto Dominique Wagner
Sachiko Kyōko Terase
Le Père de Miyuki Sébastien Hébrant

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le film se vit décerner le Grand Prix de l'Animation par le quotidien nippon Mainichi Shimbun cette même année.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'histoire se termine le soir du 31 décembre.

Lien externe[modifier | modifier le code]