Paranoia Agent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Paranoia Agent

妄想代理人
(Mōsō dairinin)
Type Seinen
Genre Action, comédie dramatique, satire, thriller, Horreur psychologique, mystère
Anime japonais : Paranoia Agent
Réalisateur
Scénariste
Seishi Minakami
Satoshi Kon
Studio d’animation Studio Madhouse
Compositeur
Licence Drapeau de la France Dybex
Chaîne Drapeau du Japon WOWOW
1re diffusion 2 février 200418 mai 2004
Épisodes 13

Paranoia Agent (妄想代理人 Mōsō dairinin) est un anime japonais en 13 épisodes de 25 minutes, créée en 2004 par Seishi Minakami, réalisé par Satoshi Kon et diffusé sur WOWOW. En France, la série est diffusée sur MCM depuis 1er Septembre 2007 et il est distribué en DVD par la société Dybex. Elle est également diffusé depuis le 7 avril 2011 sur la chaîne Nolife en VOST.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Tsukiko Sagi est créatrice dans une grande entreprise et a connu le succès grâce à une de ses peluches, Maro-mi. En rentrant de son travail, elle est attaquée par un mystérieux enfant, armé d'une batte de baseball et de rollers : Shônen Bat (littéralement : le gamin à la batte). D'autres personnages hauts en couleurs sont à leur tour victimes de cet étrange voyou.

Style[modifier | modifier le code]

Cette série surréaliste joue sur la frontière ténue entre réalité et rêve. Ainsi, chaque épisode à venir est présenté par un rêve prémonitoire cryptique et le générique de fin montre les personnages endormis au milieu d'un personnage de la série, le chien Maro-mi, sorte d'Hello Kitty canin. Du réalisme originel, la série glisse progressivement vers le fantastique au gré de personnages tourmentés qui, chacun à leur manière, imprègnent le récit (y compris graphiquement). Le stress, le surmenage, le culte de la réussite au détriment de l'accomplissement personnel semblent être le fil conducteur entre ces personnages délivrés par le coup de batte fatidique. Les thèmes du solipsisme, de la pensée créatrice se greffent astucieusement au chamanisme traditionnel japonais (chaque personnage a ainsi un nom proche de celui d'un animal dans la version japonaise, véritable totem) et au shintoïsme. La critique de la société japonaise semble rappeler aux spectateurs que les rêves, pulsions, craintes et espoirs se manifestent avec d'autant plus de force qu'on les refoule. Satoshi Kon a expliqué dans la presse avoir voulu réaliser une série anti-suicide (un mal qui gangrène la société japonaise) exploitant sa fascination pour l'onirisme développé tout au long de sa carrière.

Voix japonaises[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

La musique de Paranoia Agent a été composée par Susumu Hirasawa.

Générique d'ouverture
"Dream Island Obsessional Park" (夢の島思念公園, Yume no Shima Shinen Kōen?) par Susumu Hirasawa
Générique de fin
"White Hill – Maromi's Theme" (白ヶ丘~マロミのテーマ, Shirogaoka ~ Maromi no tēma?) par Susumu Hirasawa

Épisodes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]