Animatrix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Animatrix

Titre original The Animatrix
Scénario Andy et Larry Wachowski
Sociétés de production Warner Bros.
DNA
Mad House
Silver Pictures
Square USA
Studio 4°C
Village Roadshow Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Japon Japon
Genre Anime
Sortie 2003
Durée 89 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Animatrix (The Animatrix) est une série de 9 courts-métrages animés américano-japonais, sortis en 2003. Inspirés de l'univers de Matrix et destinés à un public adulte, ils mettent en scène certains épisodes annexes du film, comme La Seconde Renaissance, ou improvisent sur le thème de l'être humain manipulé par la Matrice (L'histoire de Kid, Record du monde...). Dernier vol de l'Osiris et Programme mettent en scène des combats inspirés des jeux vidéo.

Résumés[modifier | modifier le code]

Note : en français, la ville dite Zion se dit et s'écrit « Sion » en référence à la Bible.

Dernier Vol de l'Osiris[modifier | modifier le code]

Conçu comme une introduction à Matrix Reloaded, cet épisode raconte l'histoire de l'équipage de l'hovercraft Osiris devant absolument apporter un message capital à Zion, pour éviter sa destruction. On y trouve Thadeus, son capitaine, qui est un vieil ami de Niobe, capitaine du Logos.

En tentant d'échapper à une horde de sentinelles, les occupants de l'Osiris découvrent que des centaines de milliers de machines sont regroupées à quatre kilomètres au-dessus de Zion et qu'une gigantesque foreuse est en action afin de leur permettre d'envahir le dernier refuge des êtres humains qui ont échappé à la Matrice. Il leur faut absolument prévenir Zion du danger. Thadeus décide alors de connecter Jue, sa compagne, à la Matrice afin qu'elle y dépose un paquet contenant tous les détails et les relevés effectués par l'Osiris avant sa destruction.

La Seconde Renaissance, partie I & II[modifier | modifier le code]

Cet épisode en deux parties raconte la genèse de la Matrice. À travers les archives de Zion, on découvre l'origine du conflit meurtrier qui opposa les machines aux humains et les différentes étapes qui conduisirent à la création et à l'avènement de la Matrice.

Histoire d'un enfant[modifier | modifier le code]

Un jeune adolescent, Karl Popper, féru d'informatique, est, un jour, contacté par Neo afin qu'il s'échappe de la Matrice. La route pour la liberté est bien plus difficile, que ce qu'elle semble être. Skater prodige, Kid parvient dans un premier temps à échapper aux agents mais préfère se jeter du toit de son école plutôt que de se laisser capturer par eux. Il survivra pourtant pour se réveiller dans le monde réel, entouré de Neo et Trinity. Kid est encore là par un miracle que nul ne peut expliquer : l'auto survivance. On retrouve ce personnage dans les deux films Matrix Reloaded et Matrix Revolution.

Programme[modifier | modifier le code]

Cet épisode raconte une séance d'entraînement de l'équipage d'un vaisseau de Zion. Pour s'assurer de la fiabilité de Cis, Duo, son capitaine et compagnon, lui fait passer un test à son insu en lui proposant de retourner dans la Matrice avec lui pour recommencer une nouvelle vie. Mais pour cela, elle doit trahir Zion...

Record du Monde[modifier | modifier le code]

Malgré une blessure qui pourrait mettre fin à sa carrière sportive, le coureur Dan Davis est bien décidé à défendre son titre de champion coûte que coûte et à battre son record de sprint. Il ignore la souffrance qui envahit son corps et fournit un effort tellement incroyable que ses muscles implosent littéralement. Il se réveille un instant dans le monde réel mais est forcé de retourner dans la Matrice et se retrouve cloué dans un fauteuil roulant, incapable de courir ou même marcher, mais libre en sachant la vérité. Ce dessin animé a pour caractéristique des perspectives volontairement exagérées donnant une scène d'action qui serait difficile à filmer en situation réelle. Comparé à certains autres courts-métrages de la série Animatrix, celui-ci n’a pas eu recours à l’imagerie de synthèse.

Au-Delà[modifier | modifier le code]

Yoko a perdu son chat. Alors qu'elle interroge les gens du quartier, un groupe d'enfant insolents lui disent qu'ils ont vu son chat se diriger vers « la maison hantée ». Prête à tout pour récupérer son chat, Yoko suit les enfants jusque dans une vieille bâtisse en ruines où elle observe d'étranges phénomènes. Spectre ou bug de la Matrice ?

Une histoire de détective[modifier | modifier le code]

Un détective privé est engagé pour retrouver la piste d'un pirate informatique connu sous le pseudo de Trinity. Mais au cours de son enquête, il découvre qu'il n'est pas le premier sur le coup. Les autres enquêteurs qui s'étaient lancés sur la piste du hacker, avaient connu des fins tragiques et étranges. L'un s'est pendu, l'autre a disparu, et le dernier est devenu fou...

Matriculé[modifier | modifier le code]

Un petit groupe d'humains du monde réel parviennent à capturer des machines et à les rallier à leur cause grâce notamment à un programme de simulation spécial. Ils s'adonnent alors à de curieuses expériences afin de contrôler ces machines capturées. Cependant l'expérience s'avère assez hasardeuse...

Fiche technique[modifier | modifier le code]


Titres Scénario de Réalisé par Studio Type
Dernier vol de l'Osiris Andy et Larry Wachowski Andy Jones Square USA, Inc. Images de synthèse
La Seconde Renaissance, partie I Andy et Larry Wachowski Mahiro Maeda Studio 4°C, Tōkyō Anime
La Seconde Renaissance, partie II Andy et Larry Wachowski Mahiro Maeda Studio 4°C, Tōkyō Anime
L'Histoire de Kid Andy et Larry Wachowski Shinichirō Watanabe Studio 4°C, Tōkyō Anime
Programme Yoshiaki Kawajiri Yoshiaki Kawajiri Studio MADHOUSE, Tōkyō Anime
Record du monde Yoshiaki Kawajiri Takeshi Koike Studio MADHOUSE, Tōkyō Anime
Au-Delà Kôji Morimoto Kôji Morimoto Studio 4°C, Tōkyō Anime
Une histoire de détective Shinichirō Watanabe Shinichirō Watanabe Studio 4°C, Tōkyō Anime
Matriculé Peter Chung Peter Chung DNA, Séoul Anime

Les musiques de ces courts-métrages sont, pour certaines, de Don Davis.

Bande originale[modifier | modifier le code]

The Animatrix:
The Album

Bande originale par divers artistes
Sortie 3 juin 2003[1]
Durée 72:20
Label Warner Bros.
Critique

Bandes originales de Matrix

Liste des titres
  1. "Who Am I? (Animatrix Edit)" de Peace Orchestra
  2. "Big Wednesday" de Free*land
  3. "Blind Tiger" de Layo & Bushwacka!
  4. "Under the Gun" de Supreme Beings of Leisure
  5. "Martenot Waves" de Meat Beat Manifesto
  6. "Ren 2" de Photek
  7. "Hands Around My Throat" de Death in Vegas
  8. "Beauty Never Fades (Animatrix Edit)" de Junkie XL featuring Saffron
  9. "Supermoves (Animatrix Remix)" d'Overseer
  10. "Conga Fury (Animatrix Mix)" de Juno Reactor
  11. "Red Pill, Blue Pill" de Junkie XL/Don Davis
  12. "The Real" de Tech Itch/Don Davis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Original Soundtrack - The Animatrix », sur Allmusic (consulté le 27 juillet 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]