Monster (manga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monster.

Monster

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Exemple de logo de l'édition francophone de Monster, le dégradé change de forme et de couleurs à chaque tome.

モンスター
(Monsutā)
Type Seinen
Genre Policier, drame, thriller psychologique
Thèmes Serial-killer, complot, fugitif
Manga
Auteur Naoki Urasawa
Éditeur Drapeau du Japon Shōgakukan
Drapeau de la France Kana
Prépublication Drapeau du Japon Big Comic Original
Sortie initiale décembre 1994décembre 2001
Volumes 18
Anime
Réalisateur
Studio d’animation Madhouse
Compositeur
Licence Drapeau de la France Kazé
Chaîne NTV
1re diffusion 7 avril 200428 septembre 2005
Épisodes 74

Monster (モンスター, Monsutā?) est un manga de Naoki Urasawa. Il a été prépublié dans le magazine Big Comic Original de l'éditeur Shōgakukan entre décembre 1994 et décembre 2001. Le premier volume relié est paru en juin 1995 au Japon et le 18e et dernier en février 2002. Une édition Ultimate de neuf tomes est également sortie en 2008, chaque tome reprenant deux tomes de l'ancienne édition avec une nouvelle couverture et un format plus grand.

En France, cette œuvre est publiée aux éditions Kana dans son intégralité dans la collection Big Kana. L'édition Ultimate est également édité sous le nom d'édition Intégrale, et les neuf tomes sont disponibles depuis août 2012.

Fort de son succès, le manga a été adapté en un anime de 74 épisodes produit par le Madhouse, diffusé au Japon sur NTV entre le 7 avril 2004 et le 28 septembre 2005.

La diffusion de cet anime en France a débuté le 10 février 2006 à 18H20 sur Canal+ et s'est finie le 25 mai 2006. Il est actuellement diffusé sur France 4 depuis le 5 avril 2014[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire débute en Allemagne en 1986, à l'Eisler Memorial Hospital de Düsseldorf. Kenzô Tenma, le personnage principal, est un jeune neurochirurgien japonais aux compétences hors normes. Il est fiancé à Eva Heineman, la fille du directeur de l'hôpital, et est destiné à une brillante carrière. Pourtant, un jour, il refuse de donner en priorité ses soins au maire de la ville et préfère opérer un garçon blessé d'une balle dans la tête, arrivé à l'hôpital avant le maire. La sœur jumelle du garçon, très choquée, est elle-aussi hospitalisée ; leurs parents adoptifs viennent d'être assassinés sauvagement chez eux. Le garçon s'en sort, mais le maire, confié à un autre chirurgien, décède. Le Dr Tenma est alors rétrogradé par le directeur de l'hôpital, et sa fiancée le quitte. Peu de temps après, le garçon et sa sœur disparaissent, suite aux meurtres mystérieux de trois hauts responsables — dont le directeur — de l'établissement.

Neuf ans plus tard, Tenma découvre l'auteur des meurtres : Johann, ce garçon de 10 ans qu'il avait sauvé semble être devenu un monstre semant la terreur autour de lui. C'est l'inspecteur Runge de la police criminelle — un homme rigide à tendance obsessionnelle — qui reprend en charge l'enquête après la police de province allemande ; il soupçonne évidemment Tenma, qui avait obtenu le poste de chef de service de chirurgie suite au décès de ses collègues. S'appuyant sur les faits plutôt que les rumeurs s'amplifiant autour de la personnalité du Dr Tenma, Rünge le poursuit sans relâche, tandis que ce dernier est à la recherche de Johan, pour l'arrêter.

Au fil du récit, il est révélé que Johan et sa sœur Anna sont des enfants issus de pratiques eugénistes. Leur jeunesse traumatisante d'enfants-cobayes, parmi d'autres de l'orphelinat du Kinderheim511 est dévoilée par bribes au gré des épisodes, expliquant les objectifs apocalyptiques de Monster.

Contexte[modifier | modifier le code]

L'intrigue nous entraîne dans un thriller à mi-chemin entre fiction et faits historiques. Elle nous promène littéralement : tout d'abord en Allemagne (Düsseldorf, Munich, Francfort, Heidelberg), ensuite en République tchèque (Prague), dans un contexte de réunification allemande (après la chute du mur de Berlin), d'intervention d'ex-agents de la police politique tchécoslovaque, et de groupuscules néo-nazis.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Le Dr Tenma est le personnage principal du manga. Il est un célèbre neurochirurgien japonais à l'hôpital Eisler Memorial. Il est connu pour son talent hors norme. Au début du manga, alors qu'il s'apprête à opérer un jeune garçon (arrivé à l'hôpital avec sa sœur jumelle traumatisée), il reçoit l'ordre de s'occuper du maire de Düsseldorf. Il refuse de s'occuper du maire et préfère, en priorité, s'occuper du cas du jeune garçon, et le maire est ainsi confié à un autre médecin qui ne réussit pas à le garder en vie. Le directeur lui interdit tout espoir de promotion, puis Eva, la fille du directeur, rompt leurs fiançailles. Il se voit même retirer la charge de l'enfant sauvé, la presse étant attendrie par cette histoire. Peu de temps après, le directeur et deux autres médecins meurent assassinées et les deux jumeaux disparaissent. Le commissaire Rünge, qui enquête sur l'affaire, le soupçonne de ses trois meurtres. Neuf ans après, il rencontre le jeune garçon qu'il a sauvé et apprend que celui-ci est l'assassin du directeur ainsi que des deux autres médecins. Il part alors à sa recherche pour le conduire devant la justice.
  • Johan Liebert (ヨハン・リーベルト, Yohan Rīberuto?)
Johan Liebert est le monstre, son passé sert d'intrigue principale au manga. Il est appelé monstre, le nouveau Hitler, et le diable lui-même. Kenzô Tenma le sauve après qu'on lui a tiré une balle dans la tête. Il considère alors le docteur comme son père. Il déclare avoir un grand amour pour sa sœur jumelle et être loyal envers elle. Il a vécu son enfance dans divers lieux et familles, et porté des noms différents. Il est habile, très intelligent et un grand manipulateur et trompeur. Il est montré très gentil et compatissant avec les enfants. Son rêve est d'être le dernier homme à survivre dans le monde. Comme pour le personnage de Tenma, Johan a quelques similarités avec un personnage d'un manga d’Osamu Tezuka. En effet il partage quelques histoires avec le personnage Michio Yuki, comme être impliqué dans une expérience militaire secrète, tous les deux ont la capacité de manipuler les gens, et les deux veulent causer la fin du monde. Au dernier épisode, il se fait tirer encore une fois une balle dans la tête. Tenma réussit à lui sauver encore la vie, mais cette fois-ci il rentre dans un coma et est ensuite placé dans un hôpital de police. La dernière scène montre son lit vide et une fenêtre ouverte, laissant penser qu'il s'est échappé de l'hôpital.
  • Nina Fortner (ニナ・フォルトナー, Nina Forutonā?) / Anna Liebert (アンナ・リーベルト, Anna Rīberuto?)
La sœur jumelle de Johan. Elle est la seule qui s'en est sortie indemne après le meurtre de ses parents. Dans sa première apparition, elle semble mener une vie heureuse avec ses parents, mais se rend compte qu'il y a beaucoup de choses de son passé dont elle ne se souvient pas. Après sa disparition avec son frère, elle est adoptée par la famille Fortner qui vit à Heidelberg et qui n’était pas au courant que son identité est Anna Liebert. Elle est l'une des plus intelligentes étudiantes à l'université de Heidelberg. Elle travaille comme serveuse dans un restaurant et fait de l'Aïkido. Elle a vécu une vie heureuse jusqu'à ce que Johan fasse contact avec elle la journée de ses 20 ans. Elle décide ensuite de le poursuivre après qu'il lui a assassiné ses parents adoptifs. Durant une séance d'hypnose avec le Dr Gillen, sa personnalité change, devient violente et l'attaque, et révèle que son nom n'est pas Nina, mais elle refuse de dire son vrai nom. Elle révèle aussi, que son père était un soldat pour le gouvernement de la Tchécoslovaquie et a été tué avant sa naissance, et que sa mère était une activiste politique. Elle était présente lors du massacre de Ruhenheim. À la fin, elle reçoit son diplôme de l'université et veut devenir avocate.
  • Heinrich Runge (ハインリッヒ・ルンゲ, Hainrikku Runge?)
Le commissaire Runge est un enquêteur du BKA qui est chargé d'enquêter sur les meurtres du directeur de l'hôpital et des deux autres médecins. Il considère Tenma comme le premier suspect de ces meurtres. Au début, il croit que Tenma avait inventé Johan, mais ensuite il est convaincu que Johan est une autre personnalité de Tenma. Il est peut-être inspiré du personnage de Javert de Victor Hugo de son livre Les Misérables. Runge est complètement obsédé par Tenma, ce qui le conduit même jusqu'à négliger sa vie privée, sa femme et sa fille enceinte. Il est doté d'une mémoire hors du commun et souffre de troubles obsessionnels compulsifs. Sa manière de travail rude a conduit un des suspects à se suicider, ce qui contraint son supérieur à lui retirer tous ses dossiers. Après l'incendie à l'Université de Munich, Runge apprend pour la première fois l'existence de Johan. Il rencontre à la fin Grimmer et Tenma à qui il demande des excuses. Dans le dernier épisode, lui, Jan Suk et Fritz Vardemann visitent la tombe de Grimmer. On apprend alors qu’il a quitté son poste de commissaire et est devenu professeur à l’école de police et a maintenant de bonnes relations avec sa femme et fille.
  • Dieter (ディーター, Dītā?)
Un jeune garçon qui croise le chemin de Tenma. Durant sa première rencontre avec lui, Dieter était pris en charge par Hartmann. Tenma découvre que Hartmann l'abuse physiquement pour faire de lui un soldat. En effet, Hartmann veut faire de lui un autre Johan en utilisant les mêmes conditions de vie de Kinderheim 511. Il décide alors de le protéger et le ramène avec lui et l'aide à changer sa vision pessimiste de monde. Il rêve de devenir footballeur. Dieter suit Tenma, à la recherche de Johan, pour l'empêcher de devenir meurtrier. Il fait ensuite la rencontre de Nina et l'aide à retrouver la mémoire. Dans l'épisode 33, il rencontre un autre enfant qui essaye de le rendre pessimiste et de le convaincre de se mettre en danger comme de sauter d'un toit. Toutefois, Dieter résiste et refuse en expliquant qu'il veut vivre de nouvelles expériences.
  • Eva Heinemann (エヴァ・ハイネマン, Eva Haineman?)
Eva est la fiancée de Tenma dans les premiers épisodes et aussi la fille de directeur Heinemann. Elle rompt avec Tenma après qu'il a refusé d'opérer le maire. Le meurtre de son père l'a beaucoup affecté, et essaye ensuite de réconcilier avec Tenma mais il refuse, ce qui la rend furieuse. Elle se marie plusieurs fois mais ses mariages tombent toujours à l'eau. Elle se sent triste, et décide de tenter encore une fois sa chance avec Tenma, mais elle est rejetée une seconde fois. Elle sombre dans l'alcoolisme, et décide de se venger en l'accusant du meurtre de son père. Petr Capek et Le Bébé ont engagé Martin pour qu'il l'amène à Francfort. Eva s'attache vite à lui. Martin ayant été tué en essayant de la protéger, Eva, dévastée, décide de venger sa mort. Après quelques séances avec le Dr Reichwein, elle réussit à se faire guérir. À la fin du manga, Eva est devenu décoratrice d’intérieur et elle n'est plus en colère envers Tenma.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • Udo Heinemann (ウド・ハイネマン, Udo Haineman?)
Le directeur de l'hôpital Eisler Memorial Hospital. Il a été impressionné par le talent de Tenma et lui offre la main de sa fille. Il a profité de talent de Tenma en lui demandant d'écrire ses discours et plusieurs articles. Quand Tenma a refusé d'opérer le maire pour opérer Johan, Heinemann l'a remplacé par le Dr Boyer pour le poste de chef du service de chirurgie et fait disparaitre toute chance d'avoir un grand avenir. Il est retrouvé mort dans son bureau empoisonné par un bonbon qu'il a mangé dans la chambre de Johan Liebert.
  • Dr Oppenheim (ドクター・オッペンハイム, Dokutā Oppenhaimu?)
Le Dr Oppenheim est le chef du service de chirurgie à l'hôpital Eisler Memorial Hospital. Il est retrouvé mort avec le Dr Boyer. Les deux ont été empoisonnés par un bonbon qu'ils ont retrouvé dans la chambre de Johan. Après sa mort, Tenma a pris sa place en tant que chef du service de chirurgie.
  • Dr Boyer (ドクター・, Dokutā ?)
Le Dr Boyer est un chirurgien à l'hôpital Eisler Memorial Hospital. Il a reçu également l'ordre d'opérer le maire. Comme le directeur Heinemann et le Dr Oppenheim, Boyer a été retrouvé mort empoisonné par un bonbon laissé par Johan dans sa chambre.
  • Dr Becker (ドクター・, Dokutā ?)
Le Dr Becker est un chirurgien à l'hôpital Eisler Memorial Hospital. C'est lui qui s'est occupé de l'homme qui est arrivé avant la chanteuse de l'opéra F. Rosenbach et n'a pas réussi à lui sauver la vie. Il a aussi aidé Tenma à opérer Johan.
  • Egon Weisbach (?)
Egon Weisbach est l'un des inspecteurs de police qui ont travaillé sur le meurtre des Liebert. Il a visité Anna Liebert à Eisler Memorial Hospital et a essayé de l'aider à se souvenir de son nom et celui de son frère. Neuf ans après, Egon était sur le point de prendre sa retraite et sa dernière mission était de transférer Rheinhardt Dinger, un meurtrier, à la station de police où il travaille.
Professeur Kronecker
Kronecker est un enseignant de Nina à l'université de Heidelberg. Réputé pour sa grande sévérité, il a toujours critiqué Nina pour ses retards répétés, mais a permis de montrer son talent pour le droit. À la fin de manga, il l'informe qu'elle a eu son diplôme.
Otto Heckel
Un voleur qui croise le chemin de Tenma. Il ne s'est jamais intéressé à aider Tenma dans sa recherche de Johan, mais au contraire, il essaye de convaincre Tenma de laisser tomber Johan et l'aider à gagner de l'argent par tous les moyens. Il est devenu l'ami de Dieter. À la fin de la série il informe Dieter qu'il a réussi à retrouver la mère des jumeaux.
Le Bébé
Il est mentionné pour la première fois dans le chapitre 26. Son vrai nom n'a jamais été révélé. Il voit Johan comme étant l'homme blanc idéal qui pourrait gouverner le monde et devenir le successeur d'Hitler. Il travaille pour les quatre hommes qui veulent voir Johan à la tête de leur parti politique. Il a essayé d'utiliser Nina pour retrouver Johan, mais aussi pour se protéger de lui. Il rencontre une prostituée qui croit l'aimer mais elle le tue ensuite.
Général Helmut Wolf
Le soldat qui a retrouvé les jumeaux pour la première fois. Il est l'un des quatre hommes (avec Goedelitz et Petr Capek) qui veulent installer Johan comme leader de leur parti politique. C'est lui qui a donné à Johan son nom, le nom d'un garçon de la bande dessinée Un Monstre sans Nom. Il est le seul des quatre individus à ne pas vouloir mettre Johan à la tête de leur parti politique. Tous les membres de sa famille ont été tués par Johan. Il a fait la rencontre de Dr Tenma, et avant de mourir il lui demande de raconter son histoire comme preuve qu'il a existé.
Rudy Gillen
Un criminologiste et ancien camarade d'école de Tenma. Il aida Tenma à s'échapper après l'avoir piégé. Il a pu obtenir des informations sur Johan des autres criminels qu'il avait interrogés. Il est aussi un ancien étudiant de Dr Reichwein. Il aide ensuite Nina à se rappeler son passé en se servant de l'hypnose. Il a travaillé avec l'inspecteur Egon Weisbach en interrogeant des criminels qui n'ont pas suivi leurs modus operandi. Il accompagne Nina à la fin de la série à Ruhenheim.

Manga[modifier | modifier le code]

Le manga compte en tout 18 tomes, tous publiés en France par Kana. Une édition Intégrale de 9 tomes a par la suite vu le jour.

Liste des volumes et chapitres[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des chapitres de Monster.

Livres dérivés[modifier | modifier le code]

  • Mō hitotsu no Monster (もうひとつのMONSTER?, lit. « Un autre monstre »), Shōgakukan, 2002, journal du personnage Werner Weber en épilogue de Monster
  • Namae no nai kaibutsu (なまえのないかいぶつ?, « Un monstre sans nom »), Shōgakukan, 2008, livre d'images du personnage Emil Sebe, paru en France en supplément du volume 18 de Monster, contenant quatre histoires imaginaires d'origine tchèque :
    • Emil Sebe, Obluda, která nemá své jméno (« Un monstre sans nom »)
    • Jakub Farobek, Velkooký, velkoústý (めのおおきなひと くちのおおきなひと, Me no ōki-na hito, kuchi no ōki-na hito?, « Le Garçon aux grands yeux et le garçon à la grande bouche »)
    • Klaus Poppe, Bůh míru (へいわのかみさま, Heiwa no kamisama?, « Le Dieu de la paix »)
    • Auteur inconnu, Obluda se probouzí (めざめるかいぶつ, Mezameru kaibutsu?, lit. « Le Monstre se réveille »)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Anime[modifier | modifier le code]

Exemple de logo japonais du manga, les couleurs et la forme du dégradé changent à chaque tome, celle-ci est proche de celle utilisée dans l'anime

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre de la série : Monster
  • Réalisateur : Masayuki Kojima
  • Compositeur : Kuniaki Haishima
  • Animation :Madhouse
  • Épisodes : 74
  • Diffusé sur :
    • Drapeau du Japon NTV
    • Drapeau de la France Canal+ (à partir du 10 février 2006 à 18h25)[3] France 4 (à partir du 5 avril 2014)
  • Interdit aux moins de 12 ans

Doublage[modifier | modifier le code]

Personnage Voix japonaises[4] Voix françaises[4]
Kenzô Tenma Hidenobu Kiuchi Taric Mehani
Nina Fortner / Anna Liebert Mamiko Noto Karine Foviau
Johan Liebert Nozomu Sasaki Sébastien Desjours
Wolfgang Grimmer Hideyuki Tanaka Pierre Tessier
Dr Reichwein Ichirō Nagai
Dieter Junko Takeuchi Kévin Sommier
Eva Heinemann Mami Koyama Ariane Deviègue
Inspecteur Runge Tsutomu Isobe Bernard Alane
Karl Neumann Tomokazu Seki Éric Aubrahn

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des épisodes de Monster.

Série live[modifier | modifier le code]

Le réalisateur Guillermo del Toro a annoncé réaliser une série pour la chaîne HBO[5]. Cette série adapterait de façon fidèle le manga à la demande de Naoki Urasawa[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]