Tokyo Babylon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tokyo Babylon

東京BABYLON
(Tōkyō Babiron)
Type Shonen ai
Thèmes Surnaturel
Manga
Auteur CLAMP
Éditeur Drapeau du Japon Shinshokan
Drapeau de la FranceTonkam
Prépublication Drapeau du Japon Wings
Sortie initiale 10 avril 199125 mars 1994
Volumes 7 (première édition)
5 (ré-édition)
OAV japonais
Réalisateur
Studio d’animation Madhouse
Compositeur
Licence Drapeau de la France Black Bones
Durée 50 min
Sortie
Épisodes 2
Film japonais : Tokyo Babylon 1999
Réalisateur
Compositeur
Durée 100 min
Sortie

21 août 1993 (Sortie en VHS)

Tokyo Babylon (東京BABYLON, Tōkyō Babylon?) est une série de shōjo manga de CLAMP publiée entre 1990 et 1993 en sept volumes. L'histoire est adapté en deux OAV de 45 minutes en 1994, ainsi qu'en un film en 1993.

Il est édité en français aux éditions Tonkam.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Âgé de 16 ans, Subaru Suméragi, treizième chef du clan Suméragi, partage son temps entre sa sœur jumelle, Hokuto, son pseudo petit ami, Seishirô Sakurazuka, et son métier : Maître du Yin et du Yang (médium et exorciste). Les enquêtes du jeune homme nous entraînent à la découverte du côté sombre de la ville de Tōkyō et de ses habitants. Toutefois, Subaru ne semble pas fait pour ce métier et sa sœur ne manque pas de s'inquiéter pour lui. À raison semble-t-il puisqu'à plusieurs reprises, sans qu'aucun des deux jeunes gens ne le sache, l'aide discrète de Seishirô aura sauvé Subaru de justesse. Seulement Seishirô, lui, n'a rien d'un magicien. Il pratique le métier de vétérinaire, métier qu'aurait voulu exercer Subaru, et n'est pas censé posséder les mêmes facultés que son jeune ami. À moins bien sûr, qu'il ne soit pas ce qu'il prétend être. De son côté, Subaru a lui aussi quelques petits secrets. Bien que sa sœur l'entraîne à porter les vêtements les plus excentriques, la seule chose qu'il conserve toujours dans ses tenues, ce sont ses gants. Quel mystère est caché là dessous ?

Analyse[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2010). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Ce manga est avant tout une grande critique sociale des grandes villes. Par son travail, Subaru est confronté à la face la plus sombre de la société humaine : suicide, viol, meurtre, sectes, maltraitance sur les enfants, problème des dons d'organes... Nous découvrons une mégalopole brillante de mille feux, mais laissant sur le bas-côté des milliers de personnes écrasées par l'anonymat et la cruauté de la ville.

Une autre dimension du manga est le déroulement d'une pièce en plusieurs actes entre les trois personnages, plus particulièrement la relation trouble qu'entretient Seishiro Sakurazuka avec Subaru Sumeragi. L'histoire d'amour entre les deux hommes trouve son dénouement dans le manga « X » (tomes 14 et 15). On peut noter que Tôkyô Babylon est le premier manga français relatant une histoire d'amour entre deux hommes, même si celle-ci n'est pas consommée.

Tôkyô Babylon met enfin en scène le spiritisme shinto à travers la « magie du yin et du yang » qu'utilisent les trois personnages. Xxxholic, œuvre très récente de Clamp reprend cette idée de services prodigués par un spécialiste pour résoudre les problèmes surnaturels de Tōkyō. On y retrouve là encore certains personnages, Clamp aimant décliner leurs personnages et les faire réapparaître dans d'autres histoires de leur univers.

Il s'agit d'une des premières œuvres du collectif de mangakas Clamp. Cette histoire publiée au Japon entre 1990 et 1993 et en France à partir de 1995 en 7 volumes

Les trois personnages sont charismatiques et leurs destinées se prolongeront dans le manga X, toujours inachevé à l'heure actuelle après 18 tomes. Les dessins de Tôkyô Babylon sont d'une grande finesse, travaillés à partir de photographies pour la plupart. Le graphisme des personnages, encore maladroit et typique de Clamp, est séduisant. Nanase Ohkawa, la scénariste et Mokona Apapa, la dessinatrice principale, assistée de Mike Nekoi et Satsuki Igarashi nous livrent une œuvre majeure du manga. Même sans connaître X, la lecture de Tôkyô Babylon reste agréable.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Subaru Suméragi
  • Hokuto Suméragi
  • Seïchiro Sakurazaka

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • Mademoiselle Akié
  • La femme au tailleur et sa mère
  • Kazue Kato
  • Mitsuki
  • La grand-mère de Subaru et Hokuto
  • La fille de Shinjuku
  • Les 3 élues
  • La mère de Maï
  • Maï
  • Les enquêteurs
  • Kuniko Hashimoto
  • Kumiko Nagi
  • Le PDG de l'agence immobilière et son assistant
  • Sachiyo
  • Le Père de Sachiyo
  • Kanaé la mère de Sachiyo
  • Le mari de Sachiyo
  • Soko et Shinya les enfants de Sachiyo
  • La chanteuse du karahoké
  • Yuya
  • Maya
  • La mère de Yuya et de Maya
  • Le docteur
  • L'homme aveugle et son chien
  • La mère et son bébé
  • La jeune fille

Citations[modifier | modifier le code]

"- Pourquoi aimes-tu Tokyo ? -Parce que c'est une ville qui s'amuse lentement à observer son déclin."

"- Un être humain qui en trahit un autre, c'est le genre de chose qui arrive chaque jour au détour des rues de Tokyo."

"- Les gens font le mal parce qu'ils sont vraiment tout seuls."

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]