Solatorobo: Red the Hunter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Solatorobo
Red The Hunter
image

Éditeur Namco Bandai
Développeur CyberConnect2

Date de sortie Icons-flag-jp.png 28 octobre 2010
Icons-flag-eu.png 1 juillet 2011
Icons-flag-us.png 27 septembre 2011
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un à quatre joueurs.
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche
Langue Texte en français.

Évaluation PEGI : 7+

Solatorobo: Red The Hunter (Titre original : ソラトロボ -それからCODAへ-, Soratorobo -Sore Kara CŌDA e-?) est un jeu vidéo d'action-RPG développé par CyberConnect2 et édité par Namco Bandai en octobre 2010 au Japon, puis en juillet 2011 en Europe.

Il s'agit de la suite spirituelle de Tail Concerto, sorti en 1998 sur PlayStation, car il se déroule dans un même univers nommé Little Tail Bronx.

Le jeu fut présenté la première fois au Japan Expo 2010 sous le titre provisoire Project Coda.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire de Solatorobo se déroule dans l'État de Shepherd où vivent les caninus (canidés anthropomorphes) et les felinekos (félins anthropomorphes). On incarne un jeune chasseur de 17 ans nommé Red qui gagne sa vie en accomplissant des quêtes avec l'aide de sa sœur adoptive Chocolat et de son mecha Dahak.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Red Savarin(17 ans, Caninu, doublage/Tetsuya Kakihara) : C'est le personnage principal du jeu. Il a tendance à faire le fanfaron et agit sans trop réfléchir.

Chocolat Gelato (13 ans, Caninu, doublage/Kana Asumi) : C'est la sœur adoptive de Red. Elle pilote l'Asmodeus, le vaisseau où elle vit avec son frère. Elle veille à leurs économies et envoie Red en mission dès qu'ils ont besoin d'argent. Elle l'aide par le biais de la radio du vaisseau et le prévient des dangers éventuels, comme une attaque ennemie.

Elh Melizée (314 ans, Félineko, doublage/Saori Goto) : Cette étrange jeune fille est sauvée par Red à bord du Hindenburg qui la prend tout d'abord pour un garçon, ainsi que Chocolat.

Opéra Kranz (20 ans, Felineko, doublage/Ryoka Yuzuki) : C'est la commandante de l'unité spéciale du Kurvaz. Elle est très autoritaire envers ses hommes. Elle pilote le Tiamat

Calua Napage (17 ans, Felineko, doublage/Taisuke Yamamoto) : C'est un membre de l'unité spéciale du Kurvaz.

Gren Sacher (19 ans, Caninu, doublage/Hiroshi Tsuchida) : C'est un membre de l'unité spéciale du Kurvaz.

Bruno Dondurma (40 ans, Caninu, doublage/Shigenori Soya) : C'est le chef du Kurvaz.

Merveille Million 29 ans, Caninu, doublage/Emi Shinohara) : Officier gradé et directrice du développement au sein du Kurvaz.

Béluga Damiens (318 ans, Felineko, doublage/Satoshi Katogi) : C'est une vieille connaissance de Elh.

Yurlungur (??? ans, Juno) : C'est un juno qui vit sur Terre. Elle apparaît à Red et ses amis sous la forme de l'hologramme d'une jeune fille aux cheveux bleus. Elle est aussi appelée la "Déesse de L'Arc-en-ciel".

Personnages secondaires/annexes[modifier | modifier le code]

Flo Financier (???, Caninu) : C'est la personne qui s'occupe des offices de quêtes.

Vaisseaux, mechas et titano machina[modifier | modifier le code]

Navire des duels: C'est là où se déroule les combats de robot.

Golden roar: Vaisseau principal du Kurvaz là où se déroule les simulations pour Red.

Dahak : C'est le mecha de Red Savarin.

Asmodeus : C'est le vaisseau où vivent Red et Chocolat.

Hindenburg : C'est un vaisseau de combat du Kurvaz.

Tiamat : C'est le mecha d'Opéra Kranz.

Méphisto C'est le mecha de Gren Sacher.

UltraMéphisto : C'est le mecha de Calua Napage.

Salamander : C'est le mecha de Béluga Damien.

Royal Envy : C'est le vaisseau de l'unité spéciale du Kurvaz.

Golden Roar : C'est le vaisseau-mère du Kurvaz.

Lares : C'est l'une des deux titano machina, contrôlée par Blank.

Lemures : C'est l'une des deux titano machina, Contrôlée par Nero. Elle est plus puissante que le Lares.

Tartaros : C'est le juno responsable de l'exécution du projet "CODA".

Srvara : C'est le mecha de Blank

Zairita : C'est le mecha de Nero

Cassandra Cross : C'est la fusion du Srvara et du Zairita.

Berius : C'est le mecha de Baion.

Septentrion : C'est une évolution du Dahak due aux composants du Tartaros.

Guildes et organisations[modifier | modifier le code]

Le Kurvaz : C'est la plus grande guilde de chasseurs de l'État de Shepherd. Elle est dirigée par Bruno Dondurma.

L'Office des quêtes : Ce sont des offices responsables de la distribution des quêtes disséminés un peu partout dans l'État de Shepherd. Ils sont tenus par Flo Financier.

Le gang des Chats noirs : C'est une guilde de pirate venant de l'État de Prairie composée en quasi-totalité de chatons. Elle est dirigée par Alicia, Stair et Flare Pris.

La Police de Prairie : C'est un groupe de la police de l'État de Prairie qui poursuit le gang des chats noirs. Elle est composée de Waffle Ryebread et de son collègue Panta.

Le groupe de prévention : C'est un petit groupe de prévention de l'État de Nippon. Il est composé de Mamoru et de son père.

Les Hurleurs : C'est une guilde de pirates. Elle est dirigée par Navara

Les Mouettes :

Les Battants :

Les Pêches roses : C'est une guilde de pirates uniquement composée de femmes. Elle est dirigée par Palmier.

Bibliothèque[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Îles et Mer de nuages : bases

Les îles se présentent sous diverses formes et tailles. Certaines sont si petites que seulement une personne peut se tenir dessus, tandis que d'autres sont suffisamment vastes pour accueillir des milliers d'habitants. À ce jour, on ignore encore ce qui permet aux îles de flotter dans les airs. Selon toute vraisemblance, ce phénomène serait dû à une relation spéciale entre les cristaux et le Nono. L'immense Mer de nuages qui s'étend sous les îles est une menace quotidienne. Composés de plasma, les nuages émettent de l'électricité en permanence. Il est très risqué de s'en approcher, sous peine de recevoir une décharge fatale. Même les endroits où l'océan est visible sous la Mer de nuages sont chargés d'électricité, et donc extrêmement dangereux.


Ressources et climat des îles

Les ressources naturelles varient considérablement d'une île à l'autre. Certaines sont riches en minerai, tandis que d'autres en sont complètement dépourvues. Les pierres précieuses, par exemple, sont particulièrement rares. Seules quelques nations ont l'immense privilège d'en extraire de leur sous-sol. Le charbon et les cristaux sont les deux seules sources d'énergie existantes. Le climat des îles dépend aussi de leur relief. De manière générale, les températures restent tempérées tout au long de l'année, mais certaines régions situées en altitude et soumises à de forts courants aériens connaissent des conditions extrêmes. Il existe par exemple des îles plongées dans un hiver perpétuel, d'autres où le ciel est constamment rouge, et d'autres encore qui essuient des pluies constantes.


Îles et Mer de nuages : théorie

Chaque île présente un environnement bien défini, et même si l'origine de leur composition reste à l'heure actuelle inconnue, une théorie récente pourrait apporter un début d'explication :

"Toute substance fonctionne selon un ordre relatif. "

Malgré les nombreuses questions scientifiques et logiques que soulève cette théorie, il est vrai que les îles et les courants aériens qui les entourent interagissent d'une manière encore inconnue. Cette théorie pourrait également renfermer les réponses à d'autres phénomènes inexpliqués tels que l'existence de la Mer de nuages. Elle bénéficie d'un soutien considérable de la part des communautés religieuses. Ces dernières pensent en effet que cet "ordre" serait la volonté de Dieu, ou du Nono.

Histoire[modifier | modifier le code]

La guerre des Lys

La Guerre des Lys, ou Guerre de Cent ans, est le nom donné à douze opérations militaires menées par l'Empire d'Abyssina (situé au nord de l'État de Shepherd actuel), il y a plus de 600 ans. Après avoir pris le contrôle de cette région tourmentée, la tribu du Lion fonda l'Empire d'Abyssina et étendit son emprise en fédérant les peuplades de Felinkos des environs. Malgré leurs efforts, les tribus de Caninus durent s'incliner devant la supériorité militaire de l'empire. Le Royaume de Shepherd semblait lui aussi sur le point de succomber, mais il réussit à reprendre le dessus lors de la bataille de Mallberry, grâce à l'intervention de la tribu du Loup. Ce combat marque également la première utilisation de robots par les Caninus.


La Révolution de Shepherd

Il y a 111 ans, les Felinkos de l'ancien Empire d'Abyssina se révoltèrent contre le Royaume de Shepherd. Après avoir pris le contrôle du territoire de l'empire, qu'ils rebaptisèrent la Fédération d'Abyssina, ils lancèrent ce qui serait plus tard connu sous le nom de la Guerre d'Indépendance. Après la destruction de leur patrie lors de la Guerre des Lys, les Felinkos de l'Empire d'Abyssina avaient été continuellement persécutés par le Royaume de Shepherd, qui avait établi sa suprématie grâce au développement de robots. Le conflit fournit une opportunité à un mouvement de résistance né à Shepherd. La domination de la lignée royale et des nobles étant déjà sur le déclin, la Guerre d'Indépendance fut un succès retentissant. Quatorze ans plus tard, cet événement entraîna la Révolution de Shepherd. Le peuple se souleva et renversa la monarchie, donnant ainsi naissance à l'État républicain de Shepherd.


Les Guerres d'Incantation

La première Guerre d'Incantation eut lieu il y a 124 ans et la seconde, il y a 56 ans. Les deux opposèrent Shepherd et Abyssina. Ces conflits furent définis par l'affrontement des incantations d'Abyssina contre les machines de Shepherd, et plus généralement, des traditions contre la technologie. Ils représentent en quelque sorte un choc des cultures à grande échelle. Au même moment, l'État de Shepherd était également en proie à des tensions internes. Alors que la défaite semblait inévitable, un héros solitaire fit son apparition et se proclama empereur, poussant la République au bord de l'effondrement. Cependant, aucun camp ne possédait les ressources nécessaires pour poursuivre les hostilités, et suite à la mort de l'empereur au combat, un armistice fut enfin signé.

Culture[modifier | modifier le code]

Calendrier, politique

L'État de Shepherd utilise un calendrier solaire, l'année de sa fondation étant considérée comme l'an un. Même si Shepherd est officiellement une république, chaque île est dirigée par un gouvernement autonome depuis la fin de la guerre, il y a quarante ans. Il s'agit généralement d'un noble ayant reçu l'approbation du peuple. Depuis la guerre, des relations diplomatique sont entretenues avec la fédération d'Abyssina et les deux nations sont en paix, du moins en surface. C'est pour cette raison que les établissements militaires officiels sont limités au strict minimum et que la politique de chaque nation est tournée vers l'intérieur. Cette situation a renforcé l'intérêt des citoyens pour l'autodéfense et donné naissance aux chasseurs, qui acceptent les missions les plus variées en échange d'une rémunération.

Loisirs

Tous les citoyens de Shepherd aménagent du temps pour leurs loisirs, quelle que soit leur classe sociale. Les enfants aiment les jeux de cartes et les jeux de société, tandis que les sports sont pratiqués à tout âge. Récemment, la discipline du "disque" a gagné en popularité. Les participants tentent de rattraper un disque lancé par leur partenaire, puis ils doivent le rapporter le plus vite possible. Les animaux jouent également un rôle important dans les loisirs. Les enfants aiment attraper des insectes et s'occuper d'eux, tandis que les adultes parient sur les courses de gius. Le Grand prix Aérobot et les tournois de combat sont les deux formes de divertissement les plus populaires.

Écologie[modifier | modifier le code]

Technologie[modifier | modifier le code]

Races[modifier | modifier le code]

Caninu préfère les repas chaud et n'aime pas les repas froid, les Caninu sont plutôt fort dans la mécanique et très peu de Caninu font du nono, leurs ancêtres sont les loups. Félineko préfère les repas froid et n'aime pas les repas chaud il n' aime pas aussi les repas trop froid, beaucoup de Félineko pratique le nono et ne sont pas doué pour la mécanique, leurs ancêtres sont les lions.

Vie quotidienne[modifier | modifier le code]

Monnaie et habillement

La monnaie en usage à Shepherd est le Rig, une pièce percée en son centre. Elle se décline en quatre versions selon la valeur du matériau composant la pièce : bronze, or et platine. Lorsque l'on transporte ces pièces, elles sont généralement enfilées sur une ficelle. Il n'y a pas de différence distincte entre les vêtements des Caninus et des Felinkos. Les seules variations sont dues à des différences religieuses ou tribales. Les matériaux les plus utilisés sont le tissu et la peau de giu, maintenus en place par des fermoirs ou des boutons

Îles flottantes et villes[modifier | modifier le code]

Airedale : L'ile du début

Spinon : L'ile de l'eau

Shetland : L'ile des mines

Vizsla :une ile infestée d'insectes

Iles de Davren : des iles qui planent dans le ciel

Basset : Une île construite d'épaves de navires et de débris infestée d'ermites.

Pharaoh : Centre culturel et politique de l'État de Shepherd.

Samoyede : Berceau de l'Angélisme.

Mau :ile du kungfu

Sealyham : L'ile aquarium

Origine des noms/prénoms[modifier | modifier le code]

Caninu > canidé+inu (chien en japonais)

Felineko > félin+neko (chat en japonais)

Red > rouge (en anglais) Savarin > gâteau ressemblant à un baba au rhum

Chocolat > chocolat Gelato > glace (en italien)

Béluga > baleine blanche (en espagnol)

Lares > divinités romaines d'origine étrusque

Lemures > spectres malfaisants venants des croyances romaines

Tartaros > Tartare (en anglais), lieu situé dans les enfers

OST[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

...

Aperçu des notes reçues

Presse numérique
Média Note
Eurogamer (GB) 8/10[1]
Gamekult (FR) 7/10[2]
Jeuxvideo.com (FR) 18/20[3]


Références[modifier | modifier le code]

  1. Rich Stanton, « Solatorobo: Red the Hunter - Review », sur eurogamer.net,‎ 6 juillet 2011
  2. Anagund, « Test de Solarobo : Red the Hunter sur Nintendo DS », sur Jeuxvideo.com,‎ 6 juillet 2011
  3. boulapoire, « Test Solatorobo : Red the Hunter - Nintendo », sur Gamekult,‎ 6 juillet 2011