National Journal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le National Journal est un magazine hebdomadaire américain qui traite de l'environnement politique et des nouvelles tendances qui y apparaissent. Il a été publié pour la première fois en 1969 et fait maintenant partie du National Journal Group, une division d'Atlantic Media (en) Company. Il a été racheté par David G. Bradley en 1997[1].

La magazine a été créée par Thomas N. Schroth (en), après avoir été licencié de son poste de rédacteur au Congressional Quarterly, avec beaucoup de membres de l'équipe de CQ qui ont fait défection pour rejoindre le nouveau magazine[2].

National Journal s'adresse à un public initié de Washington[3]. Il est principalement lu par les membres du Congrès, les équipes travaillant sur Capitol Hill, l'exécutif américain, les think tank, les journalistes politiques et les lobbyistes. Le journal n'est disponible que sur abonnement.

Parmi les contributeurs, on peut citer :

  • Richard E. Cohen
  • Charlie Cook
  • Clive Crook
  • Jonathan Rauch
  • Stuart Taylor Jr.

Notes et références[modifier | modifier le code]

[1] [3] [4] [5]

  1. a et b Scott Sherman, « What makes a serious magazine soar? », Columbia Journalism Review (en),‎ 2002 (lire en ligne)
  2. Weber, Bruce. "Thomas N. Schroth, Influential Washington Editor, Is Dead at 88", The New York Times, August 4, 2009. Accessed August 5, 2009.
  3. a et b (en) Ken Gewertz, « Precocious pundit Alexander Burns is off to D.C. », Harvard News Gazette, The President and Fellows of Harvard College,‎ 2008-06-05 (consulté le 2008-10-26)
  4. (en) « National Magazine Awards Database of Past Winners and Finalists », American Society of Magazine Editors (en) (consulté le 2008-10-26)
  5. (en) « “Washington Week” Forges Editorial Partnership with "National Journal" », WETA,‎ 29 avril 2005 (consulté le 26 oct. 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]