Entrons dans la danse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Entrons dans la danse

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ginger Rogers et Fred Astaire

Titre original The Barkleys of Broadway
Réalisation Charles Walters
Scénario Betty Comden
Adolph Green
Sidney Sheldon
Acteurs principaux
Sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film musical
Sortie 1949
Durée 109 min (1 h 49)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Entrons dans la danse (The Barkleys of Broadway) est un film musical américain de Charles Walters, produit par Arthur Freed, tourné en 1949.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la sortie d’une grande première, Josh (Fred Astaire) et Dinah (Ginger Rogers) Barkley prennent part à une grande réception où ils rencontrent Jacques Barredout (Jacques François), dramaturge français émigré aux États-Unis. Celui-ci, non fervent des comédies musicales, leur conseille de s’orienter vers la tragédie. Après une expérience pourtant réussie, Josh et Dinah décident de retourner à leurs premières amours en enchaînant sur un final dansé.


Commentaires[modifier | modifier le code]

C’est le retour du couple Astaire/Rogers. Le scénario se prêtait à ses retrouvailles puisqu’il mettait en scène deux danseurs au sommet de leur gloire. Dans le numéro en solo de Fred Astaire « Shoes with Wings On », il se mesure à des chaussures enchantées.
Ce film reprend et explique l’opposition entre le classique et le moderne qu’illustrait L'Entreprenant Monsieur Petrov.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • D'abord venu à Hollywood pour jouer le rôle principal de Lettre d'une inconnue (1948) (qui, pour avoir trop tardé, alla finalement à Louis Jourdan), Jacques François attendra plusieurs mois avant d'être choisi pour interpréter Jacques Barredout dans Entrons dans la danse, son unique film américain avant son retour en France.

Lien externe[modifier | modifier le code]