Roger Heim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heim.

Roger Jean Heim

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le Pr. Roger Heim dans les années 1960

Naissance 12 février 1900
Paris 16e
Décès 17 septembre 1979 (à 79 ans)
Paris 13e
Nationalité Drapeau : France Française
Profession
Autres activités
Famille
Panca Eftimiu (épouse), Jean-Louis Heim (fils)

Roger Jean Heim, né le 12 février 1900 et mort le 17 septembre 1979 à Paris, est un mycologue français, professeur au Muséum national d'histoire naturelle, directeur du même établissement (1951-1965)[1]. Il fut membre de l'Académie des Sciences.

Biographie[modifier | modifier le code]

Centralien, il était ingénieur chimiste de formation, mais son intérêt allait à l'étude des champignons. Il soutint sa thèse de doctorat sur le genre Inocybe en 1931. Au Muséum, il devient sous-directeur en 1933, au laboratoire de cryptogamie, puis se marie en 1935 avec la mycologue roumaine Panca Eftimiu, spécialiste des Exoascées au jardin botanique de Bucarest. Leur fils Jean-Louis Heim est paléoanthropologue, spécialiste du site de La Ferrassie en Dordogne[1].

Entré dans la Résistance en 1942, Roger Heim fut dénoncé et déporté. Ayant survécu, libéré en 1945, il fut nommé professeur, puis entra à l'académie des Sciences en 1946[1]. Plus tard, il présida l'amicale de Mauthausen[2].

Il dirige la collection "les grands naturalistes français".

Roger Heim est l'un des fondateurs, en 1948, de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources), dont il fut le président de 1954 à 1958. Son livre de 1973, L'angoisse de l'an 2000, témoigne de son engagement.

C'est Roger Heim qui rédigea l'introduction de la traduction française du célèbre ouvrage de Rachel Carson "Silent Spring" (1962), "le Printemps Silencieux".

Il est également connu pour ses recherches, avec l'ethnologue américain Robert Gordon Wasson, sur les champignons hallucinogènes du Mexique, à l'occasion desquelles il rencontra les Indiens Mazatèques. C'est à partir d'échantillons du Psilocybe mexicana Heim, cultivés au Muséum, qu'Albert Hofmann a isolé la psilocybine en 1958. Roger Heim a testé sur lui-même les effets hallucinogènes de ces champignons[3].

Il est président de la Société botanique de France en 1948.

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • 1931 : Le Genre Inocybe, Paris, P. Lechevalier
  • 1934 : Fungi Iberici: observations sur la flore mycologique Catalane, Barcelone
  • 1938 : Les Lactario-russulés du domaine Oriental de Madagascar, Paris, Laboratoire de Cryptogamie du Muséeum
  • 1939 : La reproduction chez les plantes, Paris, Armand Collin
  • 1940 : Études descriptives et expérimentales sur les Agarics termitophiles Africains, Paris, Mémoires de l'Académie des Sciences.
  • 1947 : La Sombre Route: souvenirs des camps d'extermination Allemands, Paris, Jodé Corti
  • 1948 : Les Champignons: tableaux d'un monde étrange, Éditions Alpina
  • 1952 : Destruction et Protection de la nature, Armand Colin (Paris), collection Collection Armand Colin, section de biologie (279) : 224 p.
  • 1952 : Ouvrage collectif, Buffon, introduction de Roger Heim dans le cadre de la collection qu'il dirige "les grands naturalistes français" avec des textes de Léon Bertin, Franck Bourdier, Edmond Dechambre, Yves François, E.Genet Varcin, Georges Heilbrun, Roger Pelseneer, Jean Piveteau, Publications Françaises, Paris : 244 p.
  • 1955 : Un Naturaliste autour du monde, Albin Michel (Paris), collection Les Savants et le Monde : 218 p.
  • 1958 : Roger Heim & Robert Gordon Wasson Les Champignons hallucinogènes du Mexique, études ethnologiques, taxinomiques, biologiques, physiologiques et chimiques, Éditions du Muséum national d'histoire naturelle, Paris
  • 1965 : Roger Heim, avec la collaboration de Roger Cailleux, Pierre Thévenard & Robert Gordon Wasson, Nouvelles Investigations sur les Champignons hallucinogènes., Éditions du Muséum national d'histoire naturelle, Paris
  • 1969 : Les Champignons d'Europe, Fondation Singer-Polignac
  • 1973 : L'angoisse de l'an 2000 : quand la nature aura passé, l'homme la suivra, Éditions de la fondation Singer-Polignac, 1973, Paris
  • 1977 : Termites et Champignons. Les champignons termitophiles d’Afrique Noire et d’Asie méridionale, Boubée (Paris) : 190 p. + 7 pl. (ISBN 2-85004-004-5)
  • 1978 : Les champignons toxiques et hallucinogènes, Boubée (Paris) : 270 p. ISBN 2-85004-013-4.

Articles sur les champignons psychotropes[modifier | modifier le code]

  • Heim R, Brack A, Kobel H, Hofmann A, Cailleux R. (1958). Déterminisme de la formation des carpophores et des sclèrotes dans la culture du Psilocybe mexicana Heim, Agaric hallucinogène du Mexique, et mise en évidence de la psilocybine et de la psilocin. Compt. rend. Acad. Sc. 246: 1346-1351.
  • Heim R, Hofmann A. (1958). Isolement de la Psilocybine à partir du Stropharia cubensis Earle et d'autres espèces de champignons hallucinogènes mexicains appartenant au genre Psilocybe. Compt. rend. Acad. sc. 247: 557-561.
  • Delay J, Pichot P, Lempérière T, Nicolas-Charles P, Heim R. (1958). Effets psycho-physiologiques de la Psilocybine. Comptes rendus des séances de l'Académie des Sciences. 247: 1235-1238.
  • Hofmann A, Heim R, Brack A, Kobel H. (1958). Psilocybin ein psychotroper Wirkstoff aus dem mexikanischen Rauschpilz. Rev. Mycologie. 22: 17-21.
  • Hofmann A, Heim R, Brack A, Kobel H. (1958). La Psilocybine, Principe Actif Psychotrope Extrait Du Champignon Hallucinogène: Psilocybe mexicana Heim. Les chamignones hallucinogènes du Mexique. p. 255-257.
  • Heim R, Brack A, Kobel H, Hofmann A, Cailleux R. (1958). Déterminisme de la formation des carpophores et des sclèrotes dans la culture du Psilocybe mexicana Heim, Agaric hallucinogène du Mexique, et mise en évidence de la psilocybine et de la psilocine. Rev. Mycologie. 22: 9-16.
  • Heim R, Brack A, Kobel H, Hofmann A, Cailleux R. (1958). Déterminisme de la formation des carpophores, et éventuellement des sclérotes, dans les cultures des agarics hallucinogènes du Mexique et mise en évidence de la psilocybine et de la psilocine. Let champignons hallucinogènes du Mexique. p. 247-254.
  • Heim R, Hofmann A. (1958). Isolement de la psilocybine à partir du Stropharia cubensis Earler et d'autres espèces de champignons hallucinogènes mexicains appartenant au genre Psilocybe. Rev. Mycologie. 22: 24-28.
  • Hofmann A, Heim R, Brack A, Kobel H, Frey A, Ott H, Petrzilka T, Troxler F. (1959). Psilocybin und Psilocin, zwei psychotrope Wirkstoffe aus mexikanischen Rauschpilzen. Helv. chim. Acta. 42: 1557-1572.
  • Ola'h, G-M, Heim RM. (1968). Étude Chimiotaxinomique sur les Panaeolus. Recherches sur la presence des corps indoliques psychotropes dans ces champignons”. Comptes Rendus Acad. Sc. 267: 1369-1372.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Biographie de Roger Heim, par F. Audoui
  2. Faire-part de décès dans « Le Figaro », 8 octobre 1979
  3. Roger Heim & Robert Gordon Wasson, Les Champignons hallucinogènes du Mexique, études ethnologiques, taxinomiques, biologiques, physiologiques et chimiques, Éditions du Muséum national d'histoire naturelle, Paris, 1958

Liens externes[modifier | modifier le code]

R.Heim est l’abréviation botanique officielle de Roger Heim.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI