Point de non-retour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Le Point de non-retour (homonymie)

Un point de non-retour est dans un continuum spatiotemporel un lieu et/ou moment (un seuil) à partir duquel un évènement ou une action en cours ne peut plus être arrêtée, ou à partir duquel il devient impossible de revenir sur une décision. C'est le point d'irréversibilité d'un processus, audelà duquel la résilience par exemple devient impossible.

Aspects sémantiques[modifier | modifier le code]

La connotation de l'expression est plus souvent négative, mais peut dans certain cas être positive (dans un cycle vertueux).

Dans la langue française, il existe une expression : « franchir le Rubicon » qui fait allusion à la traversée de Jules César du fleuve au nord de l'Italie. Une autre expression plus récente est le Point de Godwin en référence à la Loi de Godwin traduisant un point au delà duquel la discussion entre deux personnes (ou plus) devient impossible à poursuivre faute de respect ou de possibilité de s'entendre entre les interlocuteurs.

Cette notion de points de non-retour est utilisée dans de nombreux domaines. Elle est par exemple souvent utilisée dans l'aviation pour définir le moment où l'avion ne peut plus faire demi-tour pour cause de manque de carburant (et compte tenu des réserves réglementaires qu'il doit se garder à l'arrivée).
De même pour les cas liées à la régression d'une ressource (ex : pic de Hubbert pour le pétrole ; ou régression puis disparition d'une espèce menacée, quand il n'y a plus assez de reproducteurs, de diversité génétique ou de contacts possibles entre reproducteurs trop dispersés)...

Littérature, cinéma[modifier | modifier le code]

  • Le Point de non-retour est un roman de Patricia Wentworth, publié en Angleterre en 1953.
  • Le Point de non-retour (Point Blank) est aussi un film américain réalisé par John Boorman, sorti en 1967, adaptation d'un roman de Donald E. Westlake, The Hunter.
  • C'est aussi le nom d'un documentaire (ARTE), Le point de non-retour ; Making-of "Les parois de l'extrême" (Allemagne, 2005, 26 min), diffusé 2012-02-11 pour la première fois (ARTE)[1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]